Tibet

Visiter Chine

Depuis des siècles, le Tibet a nourri l’imaginaire des Occidentaux, et plus particulièrement les voyageurs en quête de spiritualité ou d’aventures. Aujourd’hui, le Toit du monde continue de fasciner par ses extraordinaires paysages d’altitude, ses monastères, ses routes transhimalayennes et sa culture bouddhique qui résiste à l’oppression depuis un demi-siècle. Mais vous découvrirez sans doute que l’attrait du pays tient autant à la bonne humeur et à la ferveur religieuse de son peuple qu’à son patrimoine naturel et culturel. C’est ce qui fait du voyage une expérience si réjouissante.
Le Tibet évolue encore plus rapidement que le reste de la Chine. Ces dernières années, les tensions politiques ont entraîné des restrictions à la circulation des étrangers dans toute la région autonome, limitant le voyage à des itinéraires établis à l’avance. Malgré tout, la magie du Tibet est encore bien présente – l’atteindre demande simplement un peu plus d’effort.

Quand partir

  • Mars Mois sensible sur le plan politique, ce qui entraîne fermetures et problèmes de permis. À éviter.
  • Mai-septembre Haute saison : temps chaud, avec risque de pluie en juillet-août. Idéal pour la randonnée.
  • Avril et de mi-octobre à novembre Mois parfaits : temps chaud dans la journée et moins de touristes.

lhasa-cc

À ne pas manquer

  1. La ferveur religieuse des pèlerins à Lhassa, centre spirituel du Tibet
  2. Les magnifiques fresques du kumbum de Gyantse, un chorten monumental, doté de 73 chapelles
  3. Les de 3 jours de randonnée, empreints de spiritualité, autour du mont Kailash
  4. Le lever du soleil depuis le camp de base de l’Everest, après une nuit sous la tente
  5. Un voyage jusqu’à Lhassa à bord du trainQīnghǎi-Tibet pour saisir pourquoi on a surnommé le Tibet le Toit du monde
  6. Les chapelles et les stupas du monastère de Samye, le plus ancien de la région autonome
  7. Le trajet en 4x4 de Lhassa à Katmandou par la route de l’Amitié, un fabuleux périple de 7 jours