Lonely Planet

Venezuela : Histoire

1498

Découverte du territoire par Christophe Colomb. Un an plus tard, le conquistador Alonso de Ojeda lui donne le nom de Venezuela ("petite Venise").

1527

Les Espagnols font de Coro la première capitale du Venezuela colonial.

1821-1830

Victorieux des Espagnols à Carobobo, Simon Bolívar organise la fédération de la Grande-Colombie (Venezuela, Colombie, Equateur).

1830-1848

Sécession du Venezuela ; José Antonio Páez premier caudillo.

1858-1870

Guerre civile.

1910-1935

Dictature de Juan Vicente Gomez. La découverte de gisements pétroliers dans le golfe de Maracaibo entraîne un certain essor économique.

1935-1941

Le président Lopez Contreras entame la démocratisation du pays.

1948-1958

Présidence du général Marco Péres Jiménez imposé par l'armée.

1959-1964

Consolidation des institutions démocratiques malgré l'opposition des militaires et de la guérilla castriste.

1969-1974

Rafael Caldera Rodríguez à la tête de l'Etat.

1974-1979

Présidence de Carlos Andrés Pérez Rodríguez. Nationalisation de l'industrie pétrolière.

1989-1993

Retour au pouvoir de C. A. Pérez Rodríguez et destitution de celui-ci pour corruption.

1994-1999

Réélection de R. Caldera Rodríguez à la présidence.

1999

Election du populiste Hugo Chávez Frías, six ans après sa tentative de coup d'Etat.

2001

Nouvelles élections présidentielles et législatives. Hugo Chávez Frias et ses partisans les remportent haut la main. La corruption de l'armée, les problèmes sociaux et la violence sont des phénomènes récurrents.

2002

Coup d'État le 11 avril contre le président Chávez. Rétabli dans ses fonctions le 14, le pays sombre dans la violence politique. Un bras de fer s'installe entre les partisans du président et les opposants qui appellent à la grève générale, à la révocation du chef de l'État et à l'organisation de nouvelles élections. Entre décembre et février 2003, le pays subit une grève générale.

2004

La Constitution prévoit la possibilité d'un "référendum révocatoire" si 20% de l'électorat le demande. Les partis de l'opposition l'obtiennent le 15 août. Le président Chávez l'emporte avec près de 60% et l'opposition en sort donc affaiblie. Les diverses élections de 2004 et 2005 ont conforté la victoire de Chávez.

2006

Le 4 juillet, le Venezuela adhère au Marché commun de l’Amérique du Sud. Le 3 décembre, Hugo Chávez est réélu président.

2007

En février, Hugo Chávez nationalise le pétrole de l’Orénoque.

1er janvier 2008

Changement de monnaie, le bolivar est remplacé par le bolivar fuerte.

2009

Un référendum en sa faveur donne la possibilité à Hugo Chávez de se représenter au-delà de deux mandats consécutifs. 

2010

Des protestations s’élèvent dans tout le pays pour dénoncer la dévaluation du bolívar fuerte, les rationnements en eau et en électricité, et le musellement des médias.

2011

Malgré son cancer, Hugo Chávez souhaite se présenter aux élections présidentielles prévues le 7 octobre 2012, pour un nouveau mandat de six ans.

Articles récents