1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Tour du monde des sites naturels les plus spectaculaires
Idées de voyage

Tour du monde des sites naturels les plus spectaculaires

Mis à jour le : 10 février 2017

Carte

Cascades vertigineuses, immense désert de sel, dunes de sable orange à l'infini… la nature a façonné des merveilles, en voici dix.

1. Salar de Uyuni (Bolivie)

Éblouissante plaine de sel dans le sud-ouest de la Bolivie, le Salar de Uyuni est le plus vaste désert salin au monde, avec quelque dix milliards de tonnes de sel sur une superficie de 12 000 km². Non loin des sommets andins, il se trouve au cœur de l'Altiplano, où l'activité thermale est bouillonnante, et de ses Ojos del Salar (« yeux du salar ») jaillissent des larmes venues des nappes d'eau souterraines. Une terre de mirages à l'horizon infini.
On rejoint le village d'Uyuni en train ou en bus. Des excursions sont organisées fréquemment ; comptez environ 100 $US pour un circuit de 4 jours, hors pourboire pour le guide et entrée dans le parc.

2. Grande Barrière de corail (Australie)

La plus vaste réserve marine de la planète s'étend sur plus de 2 300 km dans les eaux limpides et peu profondes face aux côtes nord-est de l'Australie. Une vie animale et végétale d'une diversité éblouissante prospère dans ces eaux tropicales, dont 400 variétés de coraux, 1 500 espèces de poissons et 400 types de mollusques. Une véritable armada de bateaux fait la navette depuis la côte pour les plongeurs, offrant une myriade d'activités et de circuits. Sur ce site, vous admirerez baleines en migration, gigantesques morues et épaves fantastiques.
Cairns regroupe d'innombrables offres pour explorer la Grande Barrière de corail.

3. Désert d'Atacama et geysers d'El Tatio (Chili)

Il se dit que certaines régions du désert d'Atacama, au Chili, n'ont jamais vu une goutte de pluie. Ces paysages arides se composent d'une série de bassins salins où ne pousse quasi aucune végétation. Dans ce milieu spectaculaire, vous verrez aussi des villages incas dans l'ombre de volcans éteints, une foule de flamants roses sur la Laguna Chaxa et le site de geysers le plus élevé de la planète : à 4 267 m au-dessus du niveau de la mer, les geysers d'El Tatio crachent de la vapeur en continu.
Ce désert a son adresse luxueuse, l'hôtel Awasi (www.awasi.cl) : forfait 2 nuits tout compris environ 1 000 $US par personne.

4. Montagnes Rocheuses canadiennes (Canada)

À cheval entre la Colombie-Britannique et l'Alberta, dans l'ouest du Canada, l'immense région des Rocheuses (aussi vaste que l'Angleterre) abrite quatre parcs nationaux en enfilade, Banff, Jasper, Kooteney et Yoho. La nature commença à y modeler montagnes, rivières, lacs, cascades et glaciers il y a 75 millions d'années, et elle a pris son temps. Les amateurs de plein air pourront randonner, pédaler, pagayer ou escalader dans ces fascinants paysages classés au patrimoine mondial de l'Unesco, en compagnie d'une faune variée, de l'orignal à la marmotte, en passant par les ours et les oiseaux.
Edmonton marque la porte d'entrée des Rocheuses : vers l'ouest, 3 heures 30 d'une route majestueuse (366 km) conduisent au parc national Jasper (www.jaspercanadianrockies.com), le plus grand des Rocheuses.

5. Chaussée des géants (Irlande)

La légende veut que le géant irlandais Finn MacCool ait construit la Chaussée pour traverser la mer et aller combattre le géant écossais Benandonner. Cette étendue de pierres hexagonales, régulières et serrées, descendant progressivement vers la mer, semble en effet irréelle bien que produite par un phénomène naturel. Une agréable route goudronnée mène au site, mais il est beaucoup plus intéressant d'emprunter le chemin des falaises (North Antrim Cliff Path) jusqu'au promontoire des Chimney Tops, d'où l'on a une excellente vue sur le site et le littoral.
La visite est gratuite mais le parking payant (5 £). Le bus n° 212 Derry-Belfast s'arrête toutes les heures sur Main St à Dungiven. Plus d'infos sur http://www.giantscausewaycentre.com.

6. Grand Canyon (États-Unis)

Le fleuve Colorado creuse ce canyon aussi célèbre que fabuleux depuis près de six millions d'années. En Arizona, État aride s'il en est, ce site incontournable s'étend sur 446 km de longueur, découpant des couches géologiques millénaires jusqu'à 1 500 m en profondeur et 29 km en largeur. Randonnez au milieu de flèches de roche rouge, admirez le panorama à perte de vue, observez le condor de Californie, menacé, ou dévalez les rapides du Colorado qui rugissent au fond du canyon.
Le belvédère de Toroweap Overlook est l'un des plus spectaculaires du parc national du Grand Canyon (www.nps.gov). Il se trouve dans Tuweep, une partie non aménagée du parc où le camping est gratuit.

7. Salto del Ángel (Venezuela)

La plus haute cascade du monde, le Salto del Ángel (« saut de l'ange ») déferle dans un affluent anonyme du Río Caroni, dans le Parque Nacional Canaima au Venezuela. Tombant de 978 m, cette gigantesque chute d'eau s'apprécie mieux sans nuage (puisqu'on s'y rend par les airs) et, l'été, quand le débit est à son apogée. Appelé en langue indienne Kerepakupai-merú, le Salto del Ángel doit son nom à Jimmy Angel, un aviateur chercheur d'or qui le « découvrit » dans les années 1930.
Le vol en hélicoptère offre un panorama à couper le souffle : comptez au moins 600 $US. Renseignements sur www.salto-angel.com.

8. Lacs de Plitvice (Croatie)

La beauté de ce réseau de 16 lacs reliés entre eux par des cascades est attestée par son inscription au patrimoine mondial de l'Unesco. La légende a donné aux lacs de Plitvice le surnom de « jardin du diable » : la région aurait été inondée par une Reine noire au terme d'une longue sécheresse et de ferventes prières des habitants. Des grottes de calcaire et de travertin jalonnent ces paysages où d'épaisses forêts bordent les lacs supérieurs.
Les amateurs de neige viendront entre novembre et mars. Les lacs sont gelés en décembre et janvier. Ils sont accessibles tous les jours toute l'année de 8h environ à 19h.

9. Gorges de Vikos (Grèce)

Au cœur du parc national de Vikos-Aoös, en Épire, dans un paysage de rivières encaissées, les gorges de Vikos forment une spectaculaire entaille de 12 km de long, dont la profondeur dépasse les 1 000 m par endroits. De beaux ponts ottomans jalonnent le lit du Vikos, au fond. On admire ce stupéfiant canyon du haut, depuis les villages et belvédères qui surplombent les falaises, ou du bas, équipé de bonnes chaussures. La randonnée dans ces gorges est la plus appréciée en Grèce continentale.
La descente s'effectue depuis le village de Monodendri (1 090 m). Comptez 7 heures 30 (remontée comprise) pour cette randonnée difficile.

10. Sossusvlei (Namibie)

Au cœur du désert de Namib, ces immenses paysages de sable sont sans cesse remodelés par le vent. Les plus hautes dunes du monde, jusqu'à 300 m d'altitude, s'alignent ici dans les grands espaces du parc du Namib-Naukluft sur plus de 480 km le long de la côte, s'enfonçant profondément dans les terres. Offrant toutes les nuances d'orange et d'ocre, les dunes les plus anciennes doivent leurs couleurs à des siècles d'oxydation ferreuse. Dans une zone humide alimentée par la brume de mer vivent des lézards et des scarabées.
L'hébergement le plus proche est le camping de Sesriem, à une heure de route (60 km) de Sossuvlei. La visite n'est autorisée que de l'aube au crépuscule.


 

Paramètres des cookies