Panama

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Panama
  4. Côte pacifique et hautes terres

Panama : Côte pacifique et hautes terres

Itinéraire 2 semaines au Panamá


 

Que vous voyagiez en bus ou en voiture, empruntez la route panaméricaine (appelée ici l’Interamericana), qui longe tantôt de belles plages, tantôt des forêts de nuages. 

Après quelques jours dans la ville de Panamá, prenez la route panaméricaine vers l’ouest et explorez les plages de la côte pacifique. Séjournez au Mamallena Ecolodge, dans la fraîcheur de contreforts bien dessinés. Arrêtezvous ensuite à El Valle, un refuge montagnard entouré de forêts de nuages et de sommets verdoyants. Regagnez la panaméricaine en faisant halte pour visiter les curiosités de la province de Coclé situées aux abords de la route, puis faites un détour jusqu’à Santa Fé.
Pour une parenthèse de surf, redescendez vers la route panaméricaine et faites un détour jusqu’à Santa Catalina. Goûtez l’atmosphère détendue des restaurants au toit de chaume et joignez-vous aux surfeurs. Santa Catalina est aussi le point de départ pour le Parque Nacional Coiba, une île lointaine et préservée, intégrée à un grand parc marin. Les possibilités de snorkeling, de plongée et de randonnée y sont excellentes ; malgré des infrastructures rudimentaires, l’endroit mérite d’y passer quelques jours.
Traversez David pour rejoindre la populaire ville de montagne de Boquete, dans le Chiriquí. Randonnez, restez à l’affût du quetzal resplendissant, faites du rafting ou un circuit dans la canopée, et savourez le café des plantations locales.
Si vous êtes motorisé, empruntez la route goudronnée pour Volcán, qui constitue un raccourci pittoresque. Sinon, prenez le bus pour Cerro Punta, via David. Reposez-vous dans un joli chalet dans la forêt tropicale, avant de vous attaquer au Sendero Los Quetzales, splendide sentier qui traverse une forêt de nuages à la faune variée. Si vous voyagez en bus, vous pourrez en profiter pour retourner à Boquete en randonnant. Et si l’aventure vous appelle, poussez depuis Cerro Punta jusqu’au Parque Internacional La Amistad. Prenez-y un guide car, côté Panamá, le parc reste quasiment vierge de toute installation et largement inexploré.
Pour gagner du temps au retour, vous pourrez prendre un vol depuis David pour la ville de Panamá.


Mis à jour le : 12 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Panama

Paramètres des cookies