Panama : Histoire

Chronologie du Panama

10 00 av. J-C

Les premiers humains occupent l’actuel Panamá, et prospèrent rapidement grâce aux abondantes ressources des littoraux du Pacifi que et de l’Atlantique.

 

2 500 av. J-C

Le Panamá accueille les premiers villages de potiers des Amériques, parmi lesquels celui de Monagrillo (province de Herrera).

 

100 av. J-C

Le Panamá rejoint un vaste réseau commercial axé sur l’or et d’autres marchandises précieuses. Celui-ci inclut des civilisations très diverses et s’étend de la Méso-Amérique jusqu’aux Andes.

 

1501

L’Espagnol Rodrigo de Bastidas est le premier Européen à accoster au Panamá. Un an plus tard, Christophe Colomb explore les régions de Bocas, Veraguas et Portobelo.

 

1506

Christophe Colomb meurt ; Diego de Nicuesa colonise Veraguas. Il fondera plus tard la ville de Nombre de Dios.

 

1513

Vasco Núñez de Balboa entreprend une éprouvante expédition terrestre à la recherche d’une cité perdue (la Cité d’or). Il est le premier Européen à découvrir l’océan Pacifi que depuis sa côte est.

 

1519

Pedro Arias Dávila   fonde la ville de Panamá, qui devient un lieu de transit important pour l’or pillé au Pérou, transporté par voie terrestre jusqu’à la côte pacifi que puis vers l’Espagne sur des galions.

 

1534

Charles Quint s’interroge sur la faisabilité d’un canal traversant l’isthme du Panamá. 

1581

La  reine Élisabeth 1re anoblit le corsaire “Sir” Francis Drake pour services rendus à l’Angleterre, après sa circumnavigation autour du monde.

 

1671

Le corsaire Henry Morgan triomphe du Fuerte San Lorenzo, s’engage sur le Río Chagres et met à sac la ville de Panamá. Après cette défaite cuisante, une nouvelle cité fortifi ée est bâtie dans l’actuel Casco Viejo.

 

1739

Après de nombreuses attaques pirates, l’Espagne fi nit par abandonner la courte mais périlleuse route commerciale traversant l’isthme et lui substitue la route maritime qui fait le tour de l’Amérique du Sud par le cap Horn.

 

1821

Le “libérateur” Simón Bolívar mène la partie nord de l’Amérique du Sud vers l’indépendance vis-à-vis de l’Espagne, et le Panamá rejoint la nouvelle union de la Grande Colombie.

 

1850-1855

Parmi les ouvriers du chemin du fer du Panamá, on compte 12 000 morts. Longue de seulement 76 km, cette voie ferroviaire requiert néanmoins 304 ponts et buses.

 

1878

La France est autorisée  par la Colombie à percer un canal à travers le Panamá. Ferdinand de Lesseps en sera l’entrepreneur. 

1889

La  Compagnie universelle du canal interocéanique de Panamá fait faillite. Les Français déclarent forfait et abandonnent le projet.

 

1892

Le scandale de Panamá éclate en France, créant une grave crise politique, éclaboussant des personnalités publiques et ruinant des dizaines de milliers de souscripteurs

1902

Le président américain Theodore Roosevelt convainc le Congrès des États-Unis de reprendre le projet du canal, abandonné par les Français. La Colombie est en pleine guerre des Mille Jours

1912

L’Isla de Coiba devient une colonie pénitentiaire, tristement célèbre pour la cruauté des sévices infl igés aux prisonniers. Fermée en 2004, elle abrite aujourd’hui un parc national renommé pour sa biodiversité.

 

1914

Après une décennie d’eff orts monumentaux, le canal de Panamá est enfi n achevé grâce au labeur de 75 000 ouvriers, dont des milliers périrent sur le chantier.

 

1964

Les émeutes du 9 janvier (jour des Martyrs) exacerbent les tensions entre le Panamá et les ÉtatsUnis concernant le droit d’occuper la Zone du canal.

 

1968

Après seulement 11 jours au pouvoir, le président élu Arnulfo Arias est renversé par l’armée panaméenne. Tirant parti de ce vide politique, le général Omar Torrijos devient le dirigeant du pays.

 

1977

Le traité Torrijos-Carter est signé, autorisant le transfert en 1999 du canal dans sa totalité et des 14 bases militaires américaines des États-Unis vers le Panamá.

 

1980

Le Panaméen Roberto Durán bat Sugar Ray Leonard lors du championnat du monde de boxe mi-moyen.

 

1983

Après le décès du général Torrijos dans un accident d’avion en 1981, l’ancien agent de la CIA Manuel Noriega accède au pouvoir et installe un régime répressif.

 

1988

Ronald Reagan fait geler les actifs du gouvernement panaméen placés dans des banques américaines et interdire aux entreprises nordaméricaines de verser de l’argent au régime de Noriega.

 

1989

Les États-Unis envahissent le Panamá et extradent Noriega vers Miami, où il sera reconnu coupable de trafi c de drogue. Il y restera incarcéré jusqu’en 2007.

 

1994

Ernesto Pérez Balladares prête serment en tant que président après une campagne électorale sous tutelle internationale.

 

1999

Mireya Moscoso devient la première femme présidente du Panamá.

La rétrocession du canal de Panamá a lieu, sous la présidence de Bill Clinton. Les ÉtatsUnis mettent fi n à leur occupation en fermant leurs bases militaires et en abandonnant leur souveraineté sur le canal.

 

2006

Lors d’un scrutin, 78% des électeurs panaméens votent en faveur d’une expansion qui pourrait doubler la capacité du canal

2010

Noriega fi nit de purger sa peine aux États-Unis, et la France l’inculpe de blanchiment d’argent. Avant la fi n de ses 7 ans de prison, il est extradé vers le Panamá pour y subir une peine de 20 ans d’emprisonnement.

 

2014

Chef de l’opposition, Juan Carlos Varela est élu président sur la promesse d’endiguer la corruption. Le président sortant Ricardo Martinelli s’enfuit à Miami, où il est arrêté pour répondre de diverses accusations.

 

2015

Les Panama Papers fuitent du cabinet d’avocats Mossack Fonseca, révélant les pratiques fi nancières douteuses de riches personnalités publiques du monde entier.

 

26 juin 2016

Le Panamá inaugure l’expansion du canal, qui a coûté 17 milliards de dollars américains.

2017

Noriega, qui s’est fait retirer une tumeur au cerveau 2 mois plus tôt, meurt à l’âge de 83 ans des suites de complications de son opération.

 


Mis à jour le : 12 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : Comprehensive and inspirational guides with thousands of detailed listings, reviews and recommendations for…

Paramètres des cookies