Cancún, Cozumel, Yucatán : En pays maya

Itinéraire de 10 jours dans le Yucatán

Les réalisations architecturales et artistiques de la civilisation maya constellent la péninsule. Si les anciennes cités sont abandonnées depuis bien longtemps, les mayas et leurs traditions demeurent à ce jour très présents. On pourrait passer des semaines, voire des mois, à visiter des vestiges, des musées d’archéologie et de petites villes mayas… mais cet itinéraire part du principe que votre temps n’est pas illimité.
Pour une rapide introduction, faites un tour au Museo Maya de Cancún flambant neuf, au cœur de la Zona Hotelera. L’entrée inclut l’accès au site archéologique mitoyen de San Miguelito qui renferme des ruines mayas récemment mises au jour. Prenez la route le jour suivant et passez un jour ou deux dans la ville coloniale de Valladolid, un ancien lieu de culte maya. En sortant de la ville, délaissez les vestiges un moment histoire de souffler un peu : les dolines en grès du Cenote Dzitnup sont propices à une baignade mémorable. Ralliez ensuite l’immanquable Chichén Itzá, un ensemble de ruines mayas récemment élu comme l’une des “sept nouvelles merveilles du monde”. Levez-vous à l’aube pour éviter les foules acheminées par bus touristiques.
Un itinéraire, qui offre un aperçu de la vie traditionnelle des mayas, conduit ensuite à Oxkutzcab et à Tekax. Une fois à Oxkutzcab, ne ratez pas les Grutas de Loltún non loin de là : il s’agit du plus vaste réseau de grottes souterraines de la péninsule. Après quoi, rejoignez Santa Elena, une bonne base pour découvrir les impressionnantes ruines d’Uxmal et autres merveilles archéologiques nichées dans les collines du Puuc.
Après avoir franchi la frontière entre le Yucatán et le Campeche, faites étape à Hopelchén pour en savoir plus sur la pratique ancestrale de l’apiculture et de la médecine à base de plantes. Gagnez la cité fortifiée de Campeche, d’où vous pourrez visiter Edzná, formidable site maya où trône un temple de cinq niveaux. Au sud de la péninsule, la vaste Reserva de la Biosfera Calakmul recèle de fascinants témoignages de la civilisation maya classique, peu visités. Les passionnés de cette civilisation ne manqueront pas les ruines de Palenque, ni l’actuel domaine maya de San Cristóbal de las Casas, tous deux dans le Chiapas.
La plupart de ces destinations sont accessibles en bus ou en véhicules partagés, mais certaines, comme les ruines de Ruta Puuc, nécessitent de louer une voiture ou un taxi, ou de recourir à un tour-opérateur.

Mis à jour le : 25 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : Comprehensive and inspirational guides with thousands of detailed listings, reviews and recommendations for…

Paramètres des cookies