Équateur : Ivresse des cimes

Itinéraire de 1 semaine en Équateur

Dix sommets dépassent les 5 000 m. Qu'il s'agisse de les escalader, d'entreprendre des treks alentour ou de les admirer depuis la fenêtre d'un bus, les volcans comptent parmi les sites-phares du pays et offrent des perspectives fabuleuses.
Le volcan Chimborazo (1) est le point culminant du pays. En raison du renflement équatorial, c'est donc l'endroit le plus proche du soleil. Les débutants peuvent effectuer avec un guide l'ascension du Cotopaxi (2), le second sommet, toujours en activité. Il est difficile de trouver un paysage rivalisant avec le Cayambe (3) qui se dresse majestueusement derrière Otavalo et son marché au bétail du samedi matin. La vue depuis les thermes de Papallacta (4) s'avère néanmoins plus somptueuse encore. Seules les têtes brûlées tenteront l'ascension du Sangay (5), le volcan le plus actif du monde. Rarement gravi, le volcan El Altar (6) est doté de neuf pics difficiles autour d'un magnifique cratère. Il est considéré par nombre d'alpinistes comme une véritable merveille. Iliniza Norte et Iliniza Sur (7), deux fières montagnes proches de la capitale, se prêtent très bien à la randonnée et à l'escalade. Le Carihuairazo (8) présente davantage de difficultés techniques que son voisin le Chimborazo, qui est pourtant plus haut. Près de Baños, la vision du Tungurahua (9) crachant vapeur et fumée restera certainement dans vos mémoires.

Articles récents