Équateur : Visa

Les ressortissants français, belges, suisses et canadiens n'ont pas besoin de visa pour effectuer un séjour touristique en Équateur. Un passeport valable 6 mois après l'arrivée dans le pays, ainsi qu'un billet retour suf-fisent. On délivre à l'entrée sur le territoire une carte de touriste valable 90 jours (il peut arriver que le fonctionnaire appose le tampon « 60 jours » ; vérifiez bien).
Les diplomates, étudiants, travailleurs, représentants d'une organisation religieuse, hommes d'affaires, bénévoles et personnes séjournant dans le cadre d'un échange culturel, doivent être munis d'un visa (non immigrant). Il existe aussi plusieurs visas d'immigrants.
En cas de vol ou de perte de passeport, prévenez la police et faites une déclaration écrite. Prévenez votre consulat dès que possible.
Avant le départ, il est impératif de contacter l'ambassade d'Équateur pour s'assurer que les modalités d'entrée sur le territoire n'ont pas changé. Nous vous conseillons de photocopier tous vos documents importants (pages d'introduction de votre passeport, cartes de crédit, police d'assurance, billets de train/d'avion/de bus, permis de conduire). Emportez un jeu de ces copies, que vous conserverez à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

Prolongation de séjour

La Jefatura Provincial de Migración (02-224 7510 ; Isla Seymour 1152, près de Río Coca, Quito ; 8h30-12h et 15h-17h lun-ven) s'occupe de la prorogation des cartes de touriste. À la fin des 90 jours, vous pourrez obtenir une prolongation de visa de la même durée (donc pour un total de 180 jours). Rendez-vous à la Jefatura Provincial de Migración avant l'expiration de votre premier visa. Si vous dépassez ces 90 jours, même d'une seule journée, vous aurez une amende 200 $.

Articles récents