Lonely Planet

Hôtels et hébergements en Équateur

Se loger en Équateur

Les possibilités de logement en Équateur sont presque infinies, de la cabane en bois dans la mangrove au lodge en pleine jungle amazonienne, sans oublier les haciendas des Andes, les hôtels sympathiques et les chambres d'hôtes à travers la campagne.
À peu près toutes les localités disposent au moins d'un hôtel. Si vous vous écartez un tant soit peu des destinations très touristiques, vous tomberez nécessairement à un moment ou un autre sur un lit défoncé, une douche qui ne fonctionne pas ou un voisinage bruyant. Cela fait partie du voyage.
Les hôtels disposent généralement de chambres avec salle de bains privative. Sur la côte et dans l'Oriente, vous passerez parfois pour un illuminé si vous exigez de l'eau chaude. Sauf indication contraire, les hébergements de la Sierra ont accès à l'eau chaude.
On trouve toujours en principe de quoi se loger dans une ville, mais méfiez-vous des jours de fête ou des veilles de marché.

Types d'hébergement

 

Auberges de jeunesse

L'abondance d'hôtels bon marché explique, pour l'essentiel, la relative rareté des auberges de jeunesse. Les établissements affiliés HI accordent une réduction de 10% aux titulaires de la carte, mais si vous n'en possédez pas déjà une, cela ne vaut pas vraiment la peine d'adhérer pour ce voyage. Les prix démarrent à 5 $ environ pour un lit en dortoir dans les auberges les moins chères, mais la plupart disposent aussi de chambres individuelles, plus chères. Bien que ces établissements soient dans l'ensemble bien tenus, vous n'échapperez pas aux literies fatiguées et à l'odeur de renfermé. La solution offre toutefois un avantage majeur : la cuisine commune, qui permet de se restaurer à moindre prix.
 
 

Bed and breakfast

Cette forme d'hébergement rencontre un vrai succès dans les villes touristiques telles que Quito, Baños, Cuenca et Otavalo. Dans la campagne, il n'existe guère de différence entre cette formule bed and breakfast et les hosterías (petits hôtels).
 
 

Camping

On peut planter sa tente sur le terrain de certains hôtels de petites localités, dans la campagne et dans la plupart des parcs nationaux. Il n'existe pas de campings dans les villes, ce qui ne pose pas de problème en raison de l'offre d'hôtels bon marché. On trouve quelques refuges en montagne et dans certains parcs nationaux (n'oubliez pas votre sac de couchage).
 
 

Chez l'habitant

C'est une solution proposée par certaines écoles à leurs élèves qui souhaitent pratiquer l'espagnol en immersion. Si vous devez rester un certain temps, vous pouvez éventuellement faire un essai pendant une semaine, afin de ne pas vous engager à séjourner dans une maison où l'accueil ne serait pas à la hauteur : il arrive – exceptionnellement – que des familles n'hébergent des étrangers que dans un strict intérêt financier. Cette forme d'hébergement chez l'habitant se trouve surtout essentiellement à Quito et Cuenca.
Certaines localités reculées ne disposent pas d'hôtel. On vous proposera alors peut-être – mais pas forcément – de passer la nuit chez l'habitant. Il est indispensable dans ce cas de proposer un dédommagement financier (qui ne sera pas toujours accepté).
 
 

Haciendas et hosterías

On trouve dans la Sierra, notamment dans le nord et le centre du pays, de grandes propriétés agricoles transformées en structures touristiques haut de gamme, les haciendas. Tout le monde ne peut pas s'offrir un séjour dans l'un de ces fabuleux domaines, mais sachez que le prix comprend généralement de délicieux repas maison et diverses activités (balades à cheval, pêche, etc.).
Assez comparables aux haciendas, quoique généralement plus petites et plus intimes, les hosterías proposent un tarif en pension complète, comprenant certaines activités.
 
 

Hôtels

Les hôtels de la catégorie « petits budgets » (de 8 à 16 $ par personne) ne sont pas forcément les moins intéressants. S'ils offrent généralement des chambres sommaires – un lit et quatre murs –, certains, parfaitement entretenus, sont d'un excellent rapport qualité/prix. Par ailleurs, c'est souvent dans ces établissements que l'on rencontre le plus facilement d'autres voyageurs. On trouve des hôtels bon marché dans toutes les villes – et dans les petites localités, c'est souvent le seul choix. Les établissements les moins chers ne disposent que de sdb communes, mais certaines chambres avec sdb ne sont pas beaucoup plus chères.
Les hôtels de catégorie moyenne sont les mieux servis en Équateur. Ils ont plus de charme et proposent plus de services (TV câblée, eau chaude fiable et meilleur emplacement) que les petits budgets.
Les hôtels de catégorie supérieure, présents surtout dans les grandes villes, offrent généralement des chambres de charme, spacieuses, avec vue et des services de qualité.
Quelle que soit la qualité de votre hébergement, demandez toujours à voir la chambre avant de la prendre.
 
 

Lodges

Les lodges installés en plein cœur de la nature, dans la jungle, offrent une plongée unique dans la culture traditionnelle équatorienne. Certes, ces lieux fréquentés presque exclusivement par des étrangers n'ont rien d'authentique, mais l'approche proposée reste très intéressante. Cette forme d'hébergement est courante dans l'Oriente et dans la forêt humide des versants occidentaux des Andes, et constitue un passage quasi obligé pour qui veut découvrir les écosystèmes de ces régions. Dans l'Oriente, l'hébergement dans un lodge s'inscrit dans le cadre d'un séjour de trois à cinq jours comprenant repas et activités. Le transport dans la jungle à partir de la ville la plus proche n'est pas toujours pris en charge par le prestataire.
 
 

Prix

Dans les localités où il existe un choix important d'hébergements, ceux-ci sont regroupés en trois catégories : petits budgets (moins de 20 $ la double), catégorie moyenne (de 20 à 75 $) et catégorie supérieure (plus de 75 $).
Dans tout le pays, les tarifs augmentent au moment de Noël et du Nouvel An, durant la Semaine sainte ainsi qu'en juillet et en août. Ils peuvent aussi s'envoler localement à l'occasion de fêtes particulières. Les prix des hôtels sont parfois plus élevés durant les week-ends, en particulier le long de la côte et dans les destinations les plus touristiques. Les hôtels perçoivent une taxe sur la valeur ajoutée (IVA) de 12%, généralement comprise dans le prix affiché. Les établissements de catégorie supérieure facturent souvent 10% en sus pour le service, assurez-vous qu'il soit aussi compris dans le prix.
Les villes les plus chères – Quito, Cuenca et Guayaquil – ne manquent pas d'hébergements dans la catégorie petits budgets, mais les Galápagos comptent peu de solutions bon marché.
La plupart des hôtels pratiquent une tarification par personne.
 
 

Réservations

On peut généralement réserver dans un hôtel sans donner le numéro de sa carte de crédit. Mais il faudra confirmer en cas d'arrivée tardive. Les établissements haut de gamme exigent parfois un paiement anticipé.