Algérie

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Algérie
  4. Les oasis de l'ouest

Algérie : Les oasis de l'ouest

Deux à trois semaines/d'Oran à Ghardaïa

Tout périple dans le désert commence par un dernier bain de civilisation et les visites d'Oran (1) et de Tlemcen. Après la traversée des Hautes Plaines, arrêtez-vous à Aïn-Sefra (2), l'une des oasis les plus agréables du nord du Sahara algérien. C'est ici qu'Isabelle Eberhardt (voir encadré), grande voyageuse du XIXe siècle, se noya en 1904. La route serpente sur le versant occidental de l'Atlas saharien et contourne l'immense et silencieux Grand Erg occidental, l'une des mers de sable du Sahara.
Peu de villages sahariens situés à la lisière du Grand Erg sont aussi pittoresques que Taghit (3), qui a tout de l'oasis telle qu'on se l'imagine enfant. Beni-Abbès est tout aussi beau. Autre endroit magique, Timimoun (4) est édifié sur un plateau dominant la palmeraie. Cette ville constitue un endroit idéal pour se reposer et goûter quelques jours de silence.
Avec une semaine de plus, vous pouvez suivre la route du Hoggar jusqu'à In Salah (5) et découvrir le Tassili d'Immidir (6), rarement visité. La plupart d'entre vous se contenteront cependant de poursuivre le contournement du Grand Erg occidental par le sud et de continuer vers les oasis du M'zab et Ghardaïa (8).

Articles récents