Algérie : Environnement

Nature, géographie et écologie de l'Algérie

L'Algérie est le deuxième pays d'Afrique (après le Soudan) en termes de superficie. Outre une large fenêtre maritime – 1 000 km de littoral méditerranéen au nord –, le pays partage des frontières avec la Tunisie, la Libye, le Niger, le Mali, la Mauritanie et le Maroc.

Géographie en algérie

Près de 85% de l'immense territoire algérien est constitué par le Sahara, qui présente des paysages désertiques allant des grandes dunes de sable (ergs) aux étendues rocheuses (regs). L'Atlas tellien, parallèle à la côte, précède l'Atlas saharien, une centaine de kilomètres plus au sud. Entre les deux s'étendent les Hauts Plateaux. Au sud des montagnes de l'Atlas, le désert de dunes du Grand Erg occidental s'étend sur plusieurs centaines de kilomètres jusqu'au montagnes du Hoggar, qui culminent à plus de 3 000 m. Plus de 90% de la population algérienne est concentrée dans une bande côtière de 200 km.
 

Faune et flore en algérie

La variété des climats – d'humide à saharien – autorise le développement d'une faune et d'une flore diversifiées mais limitées en nombre. Les plaines côtières sont avant tout attribuées aux cultures et au maquis méditerranéen (pins maritimes, chênes-lièges) tandis que des pins d'Alep et de chênes verts poussent dans les régions montagneuses. Le Sahara se caractérise par la quasi absence d'espèces végétales, hormis les palmiers des oasis. L'opposition nord-sud se vérifie aussi dans le domaine de la faune. On trouve le long de la côte des espèces répandues en Europe (lièvres, sangliers), tandis que des mouflons sont présents sur les reliefs. La région saharienne abrite, pour sa part, des spécimens de gazelle de Dorcas et d'Addax, une antilope à la robe presque blanche, ainsi que des fennecs et d'autres mammifères des régions arides. Quelques guépards vivent dans le massif du Hoggar. Les animaux domestiques les plus présents au nord sont les chèvres et les ânes. Au sud, le Sahara est le domaine du dromadaire.

Articles récents