1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Voyage à Malte : 10 expériences incontournables
Idées de voyage

Voyage à Malte : 10 expériences incontournables

Mis à jour le : 25 septembre 2017

Carte

Des temples préhistoriques, des falaises parsemées de fossiles, des criques  charmantes et abritées, des spots de plongée exceptionnels et une histoire passionnante : découvrez les îles maltaises ! Dans cet archipel bat le cœur de la Méditerranée. Voici les plus belles expériences à vivre à Malte selon Lonely Planet. 

1. Une visite de La Valette, capitale baroque flamboyante

La Valette, capitale de Malte, date de 1566, c’est une ville remarquable inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, un véritable musée à ciel ouvert. Sa répartition harmonieuse sous forme de quadrillage permet une exploration facile. Ses habitations, élevées et gracieuses, se reconnaissent à leurs balcons typiques qui semblent leur conférer un poids peu commun.  Ses monuments et ses églises sont des bijoux d’art baroque.  Son relief digne des montagnes russes nous offre des vues saisissantes sur les axes urbains, les ruelles étroites et l’horizon marin.

2. Une excursion en bateau dans des eaux cristallines

L’un des plus grands plaisirs que propose Malte est de fendre l’azur de la mer méditerranée qui entoure les îles. Car c’est bien en bateau que l’on profite des plus beaux points de vue sur les étonnantes structures côtières de Malte : les cavernes spectaculaires de la Grotte Bleue et les formations extraordinaires de Dwejra sur l’île de Gozo. Les excursions autour de Gozo et Comino permettent de contempler sous tous les angles cette remarquable beauté naturelle, notamment les eaux claires et irisées du Blue Lagoon. Ou, pour découvrir un avant-goût de toutes ces splendeurs, les excursions autour de l’île mettent en valeur des falaises impressionnantes sculptées par la mer, les criques mystérieuses et les rutilantes stations balnéaires.

3. Un repas de poissons dans le village typique de Marsaxlokk

Chaque dimanche, le petit village côtier de Marsaxlokk entre en effervescence. La population locale et les touristes se pressent pour arpenter le marché aux poissons très animé où se vendent toutes les douceurs de la mer, des bars rayés aux jeunes requins. Le port regorge de bateaux de pêche colorés qui exhibent l’oeil peint d’Osiris, selon une tradition réputée qui remonte à l’époque phénicienne. Le front de mer, qui offre aux palais affamés des spécialités de poissons servies dans d’excellents restaurants, est l’endroit idéal pour un long déjeuner aux allures de farniente. Ce pourrait bien être l’une des activités favorites en ce lieu, pour les insulaires comme pour les touristes.

4. Une promenade dans les ruelles médiévales de Mdina

Perchée au sommet d’une colline, l’ancienne capitale de Malte est une cité médiévale fortifiée qui abrite de ravissantes maisons aux couleurs de miel. Ses bastions offrent une vue sensationnelle sur toute l’île et l’horizon marin. Véritable trésor recelant musées, objets artisanaux et églises (notamment la cathédrale de Malte), la mystérieuse Mdina exerce également son attrait la nuit, quand les devantures sont closes, les rues dépeuplées et les lumières tamisées. Promenez-vous une fois que la foule a déserté les lieux et vous comprendrez pourquoi elle se nomme la « ville silencieuse ». 

5. Un saut de 7 000 ans dans le passé

Classés au patrimoine mondial de l’Unesco, les Temples de Hagar Qim et de Mnajdra remontent à l’an 3200 avant J.-C. et figurent parmi les sites les plus enchanteurs de Malte, en partie grâce à leur situation à couper le souffle. Ils sont en effet bâtis en bordure de falaises côtières que le printemps tapisse de fleurs sauvages. La vue sur la mer est exceptionnelle, tout comme le paysage qui offre au regard le lointain îlot de Filfla. La campagne environnante se laisse découvrir au gré des sentiers naturels balisés.

6. S’égarer dans les ruelles de BIrgu, petite ville portuaire de Malte

Connue localement sous le nom de Birgu qu’elle portait avant le grand siège de 1565, Vittoriosa est la plus fascinante des trois cités. Cette petite ville, juchée sur son étroite langue de terre, jouit d’une vue imprenable de tous côtés et s’enorgueillit de rues anciennes admirablement préservées. Elle fut le berceau des chevaliers de Saint-Jean, mais n’en est pas le tombeau : c’est une agglomération au souffle bien vivant qui inspire un fort sentiment communautaire.  Jumelé avec le port de Saint-Tropez depuis 2012, la séduction est totale au cours du mois d’octobre, lorsque ses rues se parent de flammèches allumées à l’occasion du « Birgu aux chandelles ».

7. Jouer au pirate sur l’île de Comino

Cette île rocheuse aux dimensions modestes est ceinte d’un magnifique littoral. L’étude de son passé éclectique révèle qu’elle a hébergé un ermite ainsi qu’un camp de prisonniers. Elle fut vantée par Ptolémée et attire aujourd’hui un nombre impressionnant de visiteurs qui viennent admirer le site de Blue Lagoon (le lagon Bleu). Inspirant la sérénité, ce bassin marin est si bleu qu’il ressemble à une image aux couleurs saturées. L’impression est saisissante si vous parvenez à échapper à la foule (essayez de vous baigner tôt le matin). Comino est également l’endroit rêvé pour les balades à pied accessibles à tous. L’île est parsemée de chemins aboutissant à une tour de guet datant du XVIIe siècle et le sentier du littoral mène à l’unique hôtel de l’ile.

8. Une randonnée sur l’île de Gozo

L’île qui jouxte Malte en est la réplique miniature et profite d’une atmosphère champêtre, notamment lorsqu’elle est couverte d’un tapis de fleurs sauvages au printemps. Parsemée de villages et d’églises massives, elle présente un relief caractérisé par des collines accueillantes, des falaises abruptes et un littoral rocheux spectaculaire. On peut voir le bleu azur de la méditerranée depuis presque tous les sites de l’île. Les routes y sont calmes et le paysage sillonné par des sentiers de randonnée, ce qui fait de cette île un endroit fantastique pour se promener. Les dimensions de l’île sont si modestes (elle fait environ 14 km de longueur) qu’il est possible de la parcourir presque intégralement en un jour seulement.

9. Participer aux célébrations religieuses et traditionnelles

Les iles de Malte sont truffées d’églises et des temples sont érigés à chaque coin de rue. Pâques et noël sont des périodes particulièrement propices au tourisme, bien qu’il y ait toujours quelque part une fête de village ou un autre événement majeur, comme un carnaval. La splendeur des manifestations religieuses est peu commune, à l’occasion du rassemblement des communautés qui exhibent des icônes saintes au cours de processions colorées. Jeune ou âgé, chacun est impliqué. les plus anciens sont accompagnés sur le pas de leur porte pour admirer la parade. de telles festivités ne constituent pas seulement un fantastique spectacle vivant, elles offrent également un aperçu inoubliable de la vie maltaise.

10. Partager un repas maltais avec les locaux

La gastronomie maltaise compte l’un des meilleurs pains au monde – le ftira – souvent rempli d’un mélange irrésistible de thon, de tomates, d’olives et de cornichons. Les Pastizzi sont de petites parts de pâte filo fourrées à la ricotta ou à la purée de pois : c’est la quintessence de l’en-cas maltais. Les restaurants sont autant d’endroits pour déguster des plats locaux plus copieux, comme le lapin mijoté au vin rouge, la pieuvre farcie ou le ragoût d’escargots, accompagnés d’une bière Cisk maltaise ou d’un Kinnie sans alcool. Les recettes locales fusionnent les influences italiennes et turques. Goûter à ces mets dans un restaurant local animé est une délicieuse façon de découvrir une facette de la vie maltaise. 
 


Article sponsorisé réalisé en partenariat avec l'Office du Tourisme de Malte
Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.voyage-malte.fr

 
 


Paramètres des cookies