1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Malte : les meilleurs sites de plongée
Sports et activités

Malte : les meilleurs sites de plongée

Mis à jour le : 25 septembre 2017

Carte

Il n'est pas nécessaire d'aller au bout du monde pour des plongées de rêve. Longtemps resté un secret d'initié bien gardé, l'archipel de Malte et Gozo, au sud de la Sicile, a su valoriser son patrimoine sous-marin et séduit aujourd'hui des plongeurs en provenance de toute l'Europe.

La plongée à Malte

  • Un concentré de Méditerranée ! Tout ce que la Grande Bleue peut offrir de mieux aux plongeurs est réuni autour de cet archipel : des falaises calcaires percées de grottes sous-marines grandes comme des cathédrales, des arches titanesques, des tombants abrupts qui se perdent dans le bleu, une poignée d'épaves spécialement sabordées pour les besoins de l'activité, des centres à l'organisation bien rodée... 
  • Les trois îles de l'archipel jouissent d'une situation exceptionnelle qui leur confère une visibilité comparable à celle d'une destination tropicale et présentent des conditions idéales pour les débutants et les formations : un climat agréable, une mer calme et chaude et une grande variété de sites intéressants, dont bon nombre sont accessibles du rivage. 
  • Les plongées s'effectuent autour de l'île de Malte et plus encore, autour de Gozo, surnommée la perle de la Méditerranée. Toutes les deux sont accessibles à tous les niveaux. 
  • La faune est abondante et variée. Les grottes, cheminées et crevasses forment des refuges naturels investis par une multitude de poissons : mérous, langoustes, bancs de sardines, poulpes, girelles, murènes, poissons-libellules, rascasses. Les spirographes, éponges et madrépores rouge-orangé tranchent avec le camaïeu de bleu limpide. 

Les plus beaux sites de plongée

HMS Maori - Malte, La Valette, tous niveaux

Sous le fort Saint-Elme repose l'épave du Maori, un destroyer de 115 m de long, coulé en 1942. Il est en partie recouvert par des dépôts sableux mais les superstructures (dans lesquelles on peut pénétrer) servent de refuge à bon nombre d'espèces, dont des poulpes. La mise à l'eau s'effectue du bord. La profondeur ne dépassant pas 18 m, cette très belle plongée est donc accessible pour les petits niveaux. 

Ahrax Point - Nord-ouest de Malte, tous niveaux

Au nord-est de Malte, un tunnel débouche sur une vaste grotte, un tombant majestueux et une faune variée. La mise à l'eau, depuis le bord, est très facile, et le site convient également au snorkelling. La profondeur moyenne d'évolution oscille entre 7 et 20 m. 

Wied iz Zurrieq (la grotte bleue) - Sud-est de Malte, tous niveaux

Cette pittoresque vallée sous-marine truffée de multiples grottes est un régal pour les yeux, entre -10 et -30 m. Les grottes et les cavités, de toutes tailles, dans lesquelles s'abrite une faune bariolée, notamment des cardinaux, des saupes et des mérous, créent de belles ambiances. 

Fungus rock - Ouest de Gozo, intermédiaire

Cet énorme rocher devant la baie de Dwejra fait le bonheur des amateurs de sensations fortes. Sous l'eau, le décor est aussi impressionnant qu'en surface : la falaise verticale descend jusqu'à une zone composée de chaos rocheux, à 60 m de profondeur. La roche est pleine de fissures et de trous, qui forment un habitat convoité par des gros mérous. Également beaucoup de multibranches, d'apogons et de vers. 

Crocodile rock, ouest de Gozo, intermédiaire

L'aspect de ce bel écueil au ras des flots évoque celui d'un crocodile. Une partie de la roche est bordée par un plateau, vers - 10 m, mais le secteur le plus spectaculaire est à l'ouest, avec une falaise sous-marine qui dégringole à -38 m jusqu'à un fond d'éboulis rocheux. Ici et là, cachés dans les interstices, on aperçoit des mérous et des murènes. Gardez un oeil vers le large - il est courant que des dentis et des bancs de barracudas soient de la partie. 

Comino caves - Nord-est de Comino, tous niveaux

Un site agréable et ludique : au fond d'une large crique, un réseau de tunnels et de grottes entaille la falaise et se prête à merveille à des plongées d'ambiance - les jeux de lumière offrent une belle source d'inspiration pour les photographes. Escorté d'oblades, de mérous et de mostelles, on rejoint une vaste grotte qui traverse toute la falaise sur une trentaine de mètres et débouche sur une autre cavité. Le site est également adapté à la pratique du snorkeling. 


Au détour d'une plongée à Malte... John - volleyballref

La vie marine maltaise

La situation de Malte, entre la Sicile et l’Afrique du Nord, loin de la pollution des grandes villes et des rivières envasées, lui vaut une vie marine plus riche que dans beaucoup d’autres zones méditerranéennes.
Des invertébrés très colorés tels que des bryozoaires, des madréporaires, des anémones, des éponges, des étoiles de mer et des oursins ornent les falaises et les grottes sous-marines autour des rives de Malte et Gozo. Les innombrables anfractuosités du calcaire fournissent un abri aux crabes, homards, poulpes et poulpes tachetés. La nuit, les seiches grignotent le lit algal sous les falaises.
La plupart des plongeurs qui visitent Malte espèrent voir un hippocampe. Ils sont assez nombreux sur les côtes, et privilégient les eaux peu profondes et saumâtres. Ils peuvent atteindre 15 cm, et se nourrissent de plancton et de minuscules crevettes. Ils présentent une inversion peu commune des rôles reproductifs des mâles et des femelles. Avec son ovipositeur tubulaire, la femelle dépose ses œufs dans un sac situé dans l’abdomen du mâle, où ils sont fertilisés. Les œufs s’y développent et éclosent, avant que le mâle “n’accouche” en les relâchant dans l’eau.
Des bancs de sardines, des sprats, des thons rouges, des bonites, des maquereaux et des coryphènes – lampuki en maltais, un mets prisé des Maltais – passent au large à la fin de l’été et en automne. Les espadons sont assez courants toute l’année. Dorades, bars, mérous, mulets, labres, roussettes et pastenagues fréquentent les eaux moins profondes près du rivage, où murènes et congres se cachent dans les rochers et sortent la nuit pour se nourrir de poulpe et de poisson.
Les eaux autour de Malte sont réputées pour abriter le plus grand nombre de requins de la Méditerranée. En avril 1987, un requin blanc capturé par Alfredo Cutajar, un pêcheur local, au large de Filfla, battit le record mondial avec 7,13 m de long. Ces mesures ont depuis été remises en question, mais qu’il ait fait 7 m ou 7,13 m, il reste très long ! 
Les autres espèces de requins évoluant dans les eaux maltaises sont le requin bleu, le renard de mer et le requin mako. Baigneurs et plongeurs n’ont pas grand-chose à craindre, les requins ne s’aventurant que très rarement près des côtes. Le grand blanc est une espèce menacée, et on estime que son déclin est lié à la raréfaction du nombre des thons, sa principale source de nourriture.
La tortue carette est une autre espèce menacée que l’on aperçoit parfois dans les eaux maltaises, mais l’absence de plages de sable isolées l’empêche de nicher sur l’archipel. Le dauphin – denfil en maltais – et le grand dauphin sont assez courants. On en voit souvent depuis les bateaux de croisière ou de plongée.
 
Photo top : la grotte bleue, site de plongée incontournable à Malte. Never House


Paramètres des cookies