1. Accueil
  2. Magazine
  3. Reportages
  4. Venise cherche encore à limiter le nombre de ses visiteurs quotidiens
Reportages

Venise cherche encore à limiter le nombre de ses visiteurs quotidiens

Texte par

Benedetta Geddo (traduit de l'anglais par Elodie Lécadieu)

Mis à jour le : 7 août 2020

Carte

Le tourisme reprend petit à petit en Italie et Venise réfléchit encore et toujours à réguler le nombre de visiteurs qui pourraient entrer quotidiennement dans la ville.

Depuis un moment maintenant, la cité lacustre s’efforce de trouver le moyen de réduire son tourisme de masse, tout en s’assurant que ses résidents et ses visiteurs peuvent continuer à apprécier tout ce que Venise a à offrir. La dernière solution en date, proposée à l’automne dernier par les élus locaux : un ticket d’entrée payant allant de 3 à 10 euros par visiteur. Il devait être mis en place dès cet été mais a été repoussé à 2021 suite aux restrictions de voyage dues à la pandémie de Covid19.
 
Bien que la date finale de l’été 2021 semble inchangée pour l’instauration de ce ticket, nous avons un peu plus de détails quant à la façon dont il va être promulgué. Le maire de Venise, Luigi Brugnaro, a en effet annoncé en conférence de presse que son administration réfléchit actuellement à l’installation simultanée de tourniquets dans toute la ville.

damiano-baschiera-hfxz5cnfkok-unsplash.jpg

Le fameux pont du Rialto, à Venise

Ces tourniquets permettraient de réguler les entrées des touristes dans la cité. Ses résidents, travailleurs ou étudiants qui se rendent à Venise tous les jours disposeraient d’un pass sur leur smartphone pour passer les fameux tourniquets, et les touristes pourraient compléter le nombre d’entrées quotidiennes restantes autorisées en réservant leur ticket à l’avance.

Luigi Brugnaro semble plutôt confiant quant au retour du tourisme à Venise. Il a d’ailleurs ajouté : « ce qu’il nous reste à faire, c’est préserver et démontrer la sécurité de la ville en pensant à l’avenir. » Les premiers pas de la Cité des Doges vers un retour à la normale se feront notamment avec la Mostra de Venise qui se tiendra en septembre prochain et sera le premier des festivals du film européens à reprendre après le confinement.
 
 



Paramètres des cookies