-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Rome s’attaque au problème de la fontaine de Trevi
Idées week-end

Rome s’attaque au problème de la fontaine de Trevi

Texte par

Benedetta Geddo (traduit de l'anglais par Elodie Lécadieu)

Mis à jour le : 5 décembre 2019

Carte

La ville de Rome est en pleine réflexion concernant la mise en place de nouvelles mesures pour mieux accueillir les touristes venus voir un de ses incontournables : la fontaine de Trevi.

La fontaine de Trevi, construite au 18e siècle, est la plus grande fontaine de style baroque de Rome et un de ses sites touristiques les plus populaires, reconnaissables et adorés des voyageurs. La capitale italienne accueille en effet plus de 20 millions de visiteurs chaque année et il est facile de penser que la majorité d’entre eux désirent voir la fameuse fontaine de leurs propres yeux, jouant le jeu de la tradition qui veut qu’on y lance une pièce en faisant le vœu de revenir un jour à Rome.
 

trevikids.jpg

Les mesures actuellement à l'étude devraient faciliter l'accès à la fontaine dans la journée et inciter les visiteurs à venir en heures creuses

Le problème ? La fontaine se trouve sur la Piazza di Trevi, relativement petite, et les innombrables visiteurs quotidiens provoquent non seulement des « bouchons » et un lieu constamment bondé, mais aussi des dommages sur la fontaine elle-même, par exemple en s’asseyant sur le rebord de la fontaine pour faire la photo parfaite. C’est la raison pour laquelle la municipalité de Rome a proposé de réguler l’accès à la place, une proposition qui sera prochainement discutée au Campidoglio, l’hôtel de ville de Rome.
 
L’un des principaux points de la proposition consiste en l’installation d’une barrière de protection autour de la fontaine pour empêcher les touristes de s’asseoir sur le marbre ou de sauter dans l’eau (ces deux actions sont déjà interdites mais elles arrivent beaucoup plus souvent qu’on ne le pense !). Il pourrait également y avoir un nombre maximum de visiteurs autorisés à entrer sur la place au même moment, et le flot serait régulé par quelques policiers en faction devant chacune des cinq rues débouchant sur la place.
 

spanishsteps.jpg

Des présences policières devraient être déployées autour d'autres points incontournables de la ville comme le Colisée, la Via dei Fori Imperiali, la Via del Corso et les escaliers de la Piazza di Spagna

L’objectif ? Garantir davantage de sécurité pour les touristes, à la fois en termes d’espace et de risques de rencontrer des pickpockets (ou de devoir jouer des coudes pour obtenir le meilleur spot pour faire son selfie). Cela permettrait aussi de mettre un terme aux activités commerciales illégales qui s’installent face à la fontaine. Enfin, et surtout, le but est bien sûr de préserver cette magnifique fontaine.