1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Où se ressourcer en France ?
France

Où se ressourcer en France ?

Mis à jour le : 7 août 2020

Carte

C’est la France oubliée des clochers, des collines et des villages perdus dans la campagne, hors des sentiers battus touristiques. Idéal pour se ressourcer ! Vous nous suivez ? 
 

1. Le Berry (Cher, Indre)

Province officielle jusqu’à la chute de l’Ancien Régime, le Berry rayonne, depuis la jolie ville de Bourges, sa capitale historique, sur les départements de l’Indre et du Cher. Ce territoire agricole, à la forte identité culturelle, sème, au fil de ses paysages champêtres, nombre de sites historiques : la cathédrale de Bourges, le palais Jacques-Cœur, l’abbaye de Noirlac… Ou encore, à Nohant-Vic, la maison de famille de George Sand, reconvertie en musée. Ce coin de campagne du Bas-Berry formé de bocages, de villages au charme désuet et de moulins à eau, inspira l’écrivaine féministe tout autant que les impressionnistes : les environs de Gargilesse sont aujourd’hui surnommés “la vallée des Peintres”.
Dans le Haut Berry, le beau village de Sancerre, cerné de 3 000 ha de vignes, est aussi le point de départ d’expéditions en canoë sur la Loire, à la découverte de ses îles (www.berryprovince.com).

istock-1170493918.jpg

Prenez Bourges comme point de départ de votre séjour dans le Berry !

2. La forêt d’Argonne (Ardennes)

 Et si vous sortiez des sentiers battus ? Les Ardennes ne sont pas seulement un lieu mémoriel. Ses forêts d’Argonne bruissent des échos du cerf, et comptent nombre de chemins où se promener, d’étangs, de clairières. Autant d’occasions d’aller respirer. La maison de la nature, à Boult-aux-Bois, est une bonne porte d’entrée avec son calendrier de sorties nature. C’est aussi le point de départ d’un sentier découverte de la faune et de la flore. Si vous êtes amateurs de VTT, optez pour le circuit “Le fossé des templier”.
À Olizy-Primat, le parc animalier Argonne Découverte abrite une meute de loups. www.argonne-en-ardenne.fr

3. Le bocage Bourdonnais (Allier)

Au nord de l’Allier et aux portes de Moulins, le Bocage bourbonnais apparaît comme la carte postale du département avec ses paysages de prairies agricoles et de douces collines verdoyantes, cloisonnées de haies (appelées “bouchures”), où paissent les vaches charolaises. Parsemée de beaux villages, d’églises romanes remarquables et d’innombrables châteaux, cette région naturelle, majoritairement rurale, constitue aussi le cœur historique de l’Allier, puisque c’est le berceau originel des Bourbons. Elle compte deux localités d’envergure : Bourbon l’Archambault, dominé par les vestiges de la spectaculaire forteresse médiévale des ducs de Bourbon, et Souvigny, “fille aînée de Cluny”, où s’élève la plus grande église de l’Allier.
Trois sites utiles : www.allier-auvergnetourisme.com, www.ot-bourbon.com, ville-souvigny.com

istock-1175191265.jpg

Près de Souvigny, dans l'Allier

4. La Saintonge (Charente-Maritime)

Éclipsé par les plages de l’île de Ré et d’Oléron, l’arrière-pays charentais possède de nombreux attraits. Cette terre assoupie à l’ombre de ses vignobles et de ses églises romanes a accueilli des générations de pèlerins sur la route de Saint-Jacques-deCompostelle. Suivez-les sur les chemins qui parcourent des champs fertiles, des bois traversés de rivières tranquilles, ou longent les méandres du fleuve Charente. Au fil de vos balades, vous découvrirez chapelles, abbayes et monastères, entre autres joyaux médiévaux.
Grande région viticole, la Saintonge tire sa richesse du pineau des Charentes et du Cognac. Dans la ville éponyme, les grandes maisons ouvrent volontiers leurs portes pour des dégustations (www.cognac.fr).

istock-684360218.jpg

Sur les bords de la Charente à Cognac

5. Le nord de la Bourgogne (Nièvre, Yonne)

Des bois humides bienvenus quand il fait chaud l’été, des prairies, des clochers surmontant les collines, des portails romans sublimes, des rivières rutilantes et les canaux pour faire du vélo… aux confins de l’Yonne et de la Nièvre se cache cette France immuable chantée par Romain Rolland ou Jules Renard, tous deux de la région. Entre la Puisaye, terre de Colette et des artisans du grès, la charmante ville d’Avallon, au nord du Morvan, jusqu’à la Charité-sur-Loire au sud, se déploient une campagne endormie mais riche de mille-et-un trésors : la vallée du Cousin, les châteaux de Bazoche ou de Saint-Fargeau, les bourgs de Tannay, Donzy, Varzy … Sans oubliez Vézelay et sa basilique !
De nombreux sites pour préparer son séjour : www.avallon-morvan.com, www.puisaye-tourisme.fr, www. lacharitesurloire-tourisme.com

istock-622292004.jpg

Le petit village médiéval de Noyers-sur-Serein en Bourgogne

6. Le Mortainais (Manche)

Vous aimez vous balader en pleine nature, faire du VTT en forêt, bien manger sans vous ruiner… Le tout en toute tranquillité. À 50 km du Mont-Saint-Michel, le Mortainais est un havre de paix, camp de base idéal pour appréhender la Normandie profonde. Outre ses paysages de bocages, plusieurs vallées, creusées par la Cance et la Sée apportent un peu de piquant au relief. Cœur d’une pré-industrie très active du Moyen Âge au XIXe siècle, la région possède en outre, des musées très instructifs comme le moulin de la Sée, le musée de la Céramique ou encore du Poiré. À visiter en cas de pluie, ce qui, rappelons-le tout de même, reste exceptionnel en été.
Plus d’infos sur www.mortainaistourisme.fr

7. La Drôme des collines

C’est l’un des secteurs les moins connus du département de la Drôme. Et pourtant, il possède de nombreuses splendeurs, à l’écart des sentiers battus. Ce territoire, délimité par le Rhône, l’Isère, et la Valloire, affiche des paysages tout en rondeurs et en nuances, constellés de plateaux, de collines et de vallées. L’atmosphère est rurale et agricole. Loin des foules, vous découvrirez des petites merveilles – églises romanes, villages perchés – et quelques trésors patrimoniaux comme le Palais idéal du facteur Cheval.
Plus d’information sur www. ladrometourisme.com

istock-458617535.jpg

Le Palais idéal du facteur Cheval, dans le village de Hauterives

8. Le plateau des Millevaches (Corrèze, Creuse, Haute-Vienne)  

Précision à toutes fins utiles :  l’endroit ne rassemble pas des milliers de ruminants. Selon les linguistes, le terme “Millevaches” pourrait désigner un lieu inhabité ou bien une concentration de sources. Deux caractéristiques propres à cette terre sauvage, qualifiée de “château d’eau de la France”, formidable patchwork de landes, de tourbières, de bois et de prairies. À l’automne, autour du lac de Vassivière, les forêts se parent des couleurs flamboyantes de l’été indien et rappellent les paysages canadiens.
Le parc fait partie d’un parc naturel régional (www.pnr-millevaches.fr). Pour les activités, voir www.tourismecorreze.com, www.tourisme-creuse.com et www. tourisme-hautevienne.com

istock-678022068.jpg

Le lac de Vassivière

9. Les Pierres Dorées (Rhône)

Dans le Beaujolais, entre Lyon et Villefranche-sur-Saône, la géologie a façonné un monde à part, le dotant d’une pierre calcaire riche en oxydes de fer, à laquelle elle doit son nom. Les bâtisseurs du Moyen Âge ont fait le reste, construisant les châteaux, les remparts et les maisons vigneronnes qui donnent à ce “pays des pierres dorées”, tout en vallonnements et en hauteurs, son identité champêtre. On se promène dans les ruelles de pittoresques villages, comme Saint-Laurentd’Oingt, Jarnioux, Ternand ou Theizé, avant de savourer un bon repas de terroir dans une auberge.
Préparez votre séjour en consultant le site www.destination-beaujolais.com

istock-538586546.jpg

Le village de Jarnioux, dans le Beaujolais

10. Candes-Saint-Martin (Indre-Et-Loire)

Il est des panoramas qui d’emblée reposent l’âme. La confluence entre la Loire et la Vienne est de cette trempe-là. Elle s’observe depuis le coteau de Candes-SaintMartin, charmant village des bords de Loire, aux toits d’ardoise, murs de tuffeau et ruelles fleuries de roses trémières. Certains jours, particulièrement lorsqu’un temps clair succède à de fortes pluies, il est possible de distinguer la ligne de partage des eaux entre une Loire tendant vers le vert, et une Vienne vers le brun. À la belle saison, on profite d’une petite plage secrète à la confluence. Et autour, s’étend la campagne de Touraine.
Pour revivre le temps des mariniers de la Loire, embarquez sur une toue sablière à Candes ou Montsoreau. www. touraineloirevalley.com



Guide de voyage

1000 idées de vacances en France, un livre totalement réactualisé en 2020, pour inspirer chacun dans le choix de ses vacances.

Paramètres des cookies