1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Łódź, le Hollywood polonais
Idées de voyage

Łódź, le Hollywood polonais

Texte par

Tim Richards (traduit de l'anglais par Anna Alvarez)

Mis à jour le : 16 octobre 2018

Carte

On s’émerveille de l’énergie de Varsovie et de la beauté de Cracovie. La troisième ville de Pologne, elle, reste un mystère pour beaucoup de voyageurs. Łódź (prononcez “Woudge”) a pourtant beaucoup à offrir. Entre héritage industriel et magie du cinéma, la ville se distingue par sa diversité, ses restaurants variés et sa scène nocturne, concentrés autour de sa rue principale de style Art Nouveau. Cerise sur le gâteau : elle est encore très abordable.

Ville du septième art

Suite au bombardement de Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale, l’industrie du cinéma polonais déménagea à Łódź pour ne plus jamais la quitter. Les stars du grand écran ont marqué la ville de leur empreinte. L’attraction phare est le musée du cinéma, juste à côté de l’École nationale de cinéma de Łódź où se sont formés de grands cinéastes tels que Krzysztof Kieślowski et Andrzej Wajda. Cette institution associe deux facettes du patrimoine de la ville : elle est en effet installée dans le Pałac Scheiblerów (palais Scheibler), ancienne demeure de Karl Scheibler, “le roi du coton”, dont l’usine était située à proximité. Certaines salles arborent toujours leur élégance d’origine et ont servi de décor pour le tournage de plusieurs drames historiques.
Le musée renferme notamment des plateaux de tournage, des accessoires et du matériel technique de différentes époques. Il offre un fascinant aperçu du travail de réalisateur, présente une rétrospective consacrée à l’actrice polonaise Pola Negri, vedette du cinéma muet, et abrite d’énormes tables de montages et des marionnettes utilisées dans une populaire série télévisée des années 1980 mettant en scène un pingouin nommé Pik-Pok.

p5190576-2d17776dc605.jpg

Un mutoscope (un des premiers dispositifs cinématographiques) exposé au musée du cinéma de Łódź

Statues de stars

Vous pourrez prolonger gratuitement la magie du cinéma en empruntant simplement les trottoirs d’ulica Piotrkowska, la jolie rue principale de Łódź, bordée de majestueuses façades datant du XIXe siècle, âge d’or industriel de la ville. Près du Grand Hotel, l’allée des Célébrités est ponctuée de plaques en forme d’étoiles qui rendent hommage aux vedettes du cinéma polonaises (si vous vous intéressez aux véritables étoiles, celles qu’on voit dans le ciel, rendez-vous au nouveau Planetarium high-tech, dans le complexe culturel évolutif EC1).
Toujours dans la rue Piotrkowska, admirez les monuments à la gloire des créateurs de génie nés à Łódź. Devant le n°78, un piano de bronze rend hommage au pianiste Artur Rubinstein, et devant le n°104, le “banc de Tuwim” évoque le poète Julian Tuwim. Au no135, le prix Nobel de littérature Władysław Reymont est assis sur une grosse malle de voyage.

p5130277-f590e3f83814.jpg

Cette belle statue rend hommage à l’un des plus célèbres enfants de Łódź, le pianiste Arthur Rubenstein.

Pour couronner cet itinéraire culturel, visitez les magnifiques musées d’art de Łódź. Le MS1 Museum of Art se concentre sur l’art du XXe siècle ; les œuvres polonaises y côtoient des tableaux de maîtres, notamment de Picasso et Chagall. Le MS2 Museum of Art expose des œuvres contemporaines plus avant-gardistes, dans une ancienne usine de tissage.


Usines à explorer

L’industrie textile a joué un rôle prépondérant dans l’histoire de Łódź, encore perceptible à travers de nombreux bâtiments de l’époque. Promenez-vous dans les usines de l’immense Manufaktura, ancien complexe industriel devenu un centre commercial et de loisirs. Il abrite le musée de l’usine, qui ressuscite l’univers industriel qui s’était autrefois développé à cet endroit.

p5130344-22a3c66bfd50.jpg

Cette œuvre monumentale égrène le nom d’une usine transformée en centre commercial

Tant que vous y êtes, vous aurez peut-être envie de visiter le musée de la Ville de Łódź, qui occupe la somptueuse demeure du magnat du textile Izrael Poznański. Admirez les boiseries élaborées, les vitraux et la salle de bal, tout en découvrant le passé de la ville. Dehors, le musée dévoile un charme moins glamour et plus cru avec le Dętka Canal Tour, un parcours guidé dans l’ancien réseau d’égouts en brique, sous les rues de la ville.
Deux autres bâtiments renvoient au rayonnement historique et architectural de l’époque industrielle : le musée central du textile, installé dans la plus ancienne usine textile de la ville, et le palais Herbst. La famille Herbst résidait autrefois dans cette somptueuse villa, restaurée et meublée dans le style d’origine. Elle se trouve dans un quartier fascinant, le Księży Młyn (“le moulin du curé”), reconstitution d’une cité ouvrière du XIXe siècle conçue par Scheibler.

shutterstock_755466313-f6d68f0e3520.jpg

L’ancienne gare de Radegast a été transformée en mémorial aux Juifs déportés et exterminés dans les camps nazis

De nombreux industriels et ouvriers de Łódź étaient juifs. La communauté fut décimée sous l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette période tragique est commémorée par un monument dans l’ancienne gare de Radegast, depuis laquelle nombre de juifs furent déportés vers les camps de la mort, notamment à Auschwitz. Elle se trouve près du cimetière juif, le plus grand d’Europe.


La scène gastronomique de Łódź

La scène gastronomique de Łódź semble avoir toutes les qualités : la ville est suffisamment grande pour offrir une vaste palette de saveurs, mais ne compte guère de pièges à touristes, ces derniers y étant encore peu nombreux. Vous trouverez donc de quoi boire et manger sans vous ruiner, parmi les habitants, principalement dans la rue Piotrkowska et aux abords de celle-ci.
Anatewka est un restaurant couru du centre-ville servant des spécialités juives, notamment à base de canard et d’oie, et accueillant de nombreux concerts. Non loin, Ato Sushi élabore des plats japonais authentiques et Ganesh est réputé pour la qualité de sa cuisine indienne. Pour déguster de savoureux classiques polonais, rendez-vous au Galicja , dans le complexe Manufaktura, qui sert en outre toute une gamme de bières régionales, dans une salles rustique.

shutterstock_657861136-a2b51c87adcd.jpg

Le populaire Anatewka sert une délicieuse cuisine juive

Ces dernières années, le café a acquis ses lettres de noblesse en Pologne et Łódź compte désormais son lot de temples de la caféine. Le Przędza, minuscule mais plein de ressources, propose toutes sortes de cafés en grains et de pâtisseries maison. Pour jouir d’un peu plus d’espace, optez pour le bien nommé Grand Coffee.
Le soir venu, faites la tournée des bars. Sympathique nouveau venu, l’Owoce i Warzywa, est un établissement branché au mobilier rétro servant d’obscures bières artisanales. Quant à l’OFF Piotrkowska, il s’agit d’un ensemble de magasins, d’ateliers, de cafés et de bars installés dans une ancienne usine, qui se cache juste derrière ul. Piotrkowska (comme son nom l’indique) et s’anime à la nuit tombée. Commandez un cocktail dans le décor industriel du Spaleni Słońcem.
Favori de longue date, le club Łódź Kaliska est fréquenté par une foule d’habitants qui viennent faire la fête dans un cadre industriel : l’endroit rêvé pour lever son verre à la santé de cette ville pleine de caractère et à son riche passé.

gettyimages-498856820-3753f23308dc.jpg

Boissons et détente sur les chaises longues du Spaleni Słońcem, bar à cocktails tendance d’OFF Piotrkowska


Préparez votre voyage

Des vols Ryanair assurent la liaison entre l’aéroport de Łódź et ceux de Londres-Stansted, East Midlands, Dublin et Athènes. Un vol Lufthansa relie presque quotidiennement Łódź à Munich.
La ville est bien desservie par le réseau ferroviaire. Les trains des PKP circulent environ toutes les heures entre Łódź et Varsovie, la capitale : comptez entre 80 et 90 minutes pour rejoindre le gare flambant neuve de Łódź Fabryczna, d’où ul. Piotrkowska et beaucoup d’autres sites sont accessibles à pied.


Paramètres des cookies