1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles façons de découvrir la Pologne
Idées de voyage

Les plus belles façons de découvrir la Pologne

Mis à jour le : 4 mars 2020

Carte

L’histoire de la Pologne couvre plus d’un millénaire d’une épopée passionnante. Dans tout le pays, châteaux et monuments rappellent l’aura et la puissance de la royauté polonaise. À cela s'ajoute ces superbes paysages, de la mer Baltique aux lacs de Mazurie, des montagnes des Sudètes aux Carpates, qui se prêtent à diverses activités de plein air. Partez aussi à la découverte de ces grandes villes polonaises, Cracovie, Gdansk et Varsovie, véritables joyaux architecturaux.

1. Les musées et palais de Varsovie

Varsovie (Warszawa) a connu un passé tragique, dont la complexité transparaît dans ses musées phares. Celui de la ville retrace son développement, tandis que le captivant musée de l’Insurrection de Varsovie relate les heures sombres de la Seconde Guerre mondiale. Citons également le musée d’Histoire des Juifs polonais − POLIN, primé ; le musée Frédéric Chopin et ses bonnes vibrations ; et le musée des Néons, dont les enseignes de l’ère communiste méritent le coup d’œil. Terminez ce parcours par la visite du palais de Wilanów ou celle du palais sur l’île du parc Łazienki, empreints de majesté.

2. L'ancienne capitale royale, Cracovie

On comprend aisément ce que Cracovie (Kraków) a d’incontournable. Capitale royale durant un demi-millénaire, la cité offre un mélange grisant d’histoire et d’harmonie architecturale, en grande partie parce qu’elle est sortie indemne de la Seconde Guerre mondiale. Au cœur de Cracovie, le Rynek Główny est la plus vaste place de marché médiévale d’Europe. Tout aussi magnifique, le château royal du Wawel domine la vieille ville du haut d’une colline. Chaque recoin de Cracovie a son charme, de l’ancien quartier juif du Kazimierz, riche aujourd’hui d’une vie nocturne éclatante, à Nowa Huta et à ses édifices en béton de l’époque soviétique.

istock-rosshelen-eglise_notre_dame.jpg

Cracovie sous ses airs de conte de fées

3. Gdańsk, au bord de la Baltique

Colossal édifice de brique rouge, l’église Sainte-Marie domine les façades étroites des opulentes maisons de marchand, nichées entre les palais qui bordent les artères anciennes et les ruelles médiévales tortueuses. Les musées de Gdańsk, l’ancienne Danzig, abritent un ensemble d’œuvres d’art et d’artefacts hérités d’un riche passé maritime et commerçant, dont l’âge d’or coïncide avec la Ligue hanséatique de l’époque médiévale. Aujourd’hui, les touristes de tous horizons disputent le pavé aux vendeurs d’ambre et aux artistes de rue.

4. Wrocław, une ancienne ville allemande

Tout au long de son histoire, Wrocław, l’ancienne ville allemande de Breslau, a survécu à tous les assauts imaginables. Sévèrement touchée pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut reconstruite autour de sa magnifique place du marché, le Rynek, où se dresse l’ancien hôtel de ville. Ne manquez pas les bâtiments rococo de l’Université et le Panorama de Racławice, fresque du XIXe siècle exposée dans une rotonde conçue à cet effet. Et c’est dans les ruelles animées de la vieille ville que la vie nocturne s’épanouit.

adobestock_-_yasonya_-_wroclaw.jpeg

Wroclaw a su conservé son influence germanique

5. Les grands lacs de Mazurie

Sirotez un cocktail sur le pont d’un bateau, osez la baignade ou munissez-vous d’un gilet de sauvetage et d’une pagaie pour voguer à l’aventure sur ce vaste réseau de lacs, devenu un haut lieu de la voile et des sports nautiques. Installez-vous dans l’une des stations lacustres, avec leur marina, à l’image de Mikołajki, où les mâts des petits voiliers claquent et s’entrechoquent, rivalisant avec le bruit des conversations des plaisanciers. L’hiver, les lacs gelés se prêtent au ski de fond.

6. Les plages de la Baltique

En dépit de la saison, brève, et de la fraîcheur de l’eau, les plages de la Baltique sont une destination magnifique pour qui aime la beauté des littoraux, avec leurs étendues de sable clair et leurs graminées battues par les vents. Certains voyageurs apprécient les plages assez fréquentées qui bordent les complexes hôteliers – Darłówko l’hédoniste, Świnoujście la raffinée ou la station balnéaire de Kołobrzeg. D’autres préfèrent les dunes mouvantes du parc national de Słowiński, à l’isolement magique.

7. Le château de Malbork (Marienburg)

L’imposante forteresse médiévale de Malbork accueillit le maître tout-puissant de l’ordre Teutonique, puis les monarques polonais en visite. Ces figures historiques se sont évanouies, mais la forteresse a su résister aux assauts du temps, et même les obus de la Seconde Guerre mondiale n’ont pu l’anéantir. Parmi les nombreux châteaux du pays, celuici est un monument incontournable. Venez juste avant le crépuscule, quand les rayons obliques font rougeoyer les murs de la citadelle de brique.

adobestock_pyty.jpeg

L’imposante forteresse médiévale de Malbork

8. Le musée de la Seconde Guerre mondiale de Gdańsk

Vous aurez sans doute envie de souffler après votre visite au musée de la Seconde Guerre mondiale : rares sont les institutions qui bouleversent autant le visiteur. Installé à l’extrémité nord du front de mer, dans un bâtiment anguleux, ce lieu incontournable de Gdańsk retrace le déroulé de la guerre en mettant l’accent sur les souffrances humaines. Le vaste espace en béton, où dominent le noir et le gris, et l’agencement même du musée viennent appuyer la noirceur du propos.

9. Toruń, la gothique

Alors que de nombreuses villes du nord de la Pologne furent détruites à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Toruń (Thorn en allemand) en réchappa intacte. Le visiteur en découvre la citadelle magnifiquement préservée au bord de la Vistule. Flânez dans la vieille ville et ses nombreux musées, églises, demeures et places, et régalezvous au passage de pain d’épice poivré, la spécialité gourmande de Toruń. Autre source d’intérêt : les liens de la ville avec Copernic, le plus illustre des astronomes polonais, qui serait né dans l’une des maisons du centre.

adobestock-tupungato_-_torun.jpeg

Torun est une ville magnifiquement préservée

10. Explorer les campagnes

La Pologne compte une multitude de skansen, ces musées à ciel ouvert évoquant la vie des siècles passées. Ces parcs où sont disséminés cabanes en rondins et fermes sont agréables à explorer et dépeignent le mode de vie des paysans durant plusieurs siècles à travers le pays. Le musée d’Architecture populaire de Sanok, dans les Carpates, est le plus grand skansen de Pologne. Il compte des églises en bois, une synagogue du début du XVIIIe siècle et même une caserne de pompiers.

11. Pèlerinage à Jasna Góra

La ferveur religieuse des Polonais est bien connue, et nombre d’églises et de monastères sont l’objet d’une dévotion intense. Cette foi très vivante est particulièrement palpable au monastère de Jasna Góra, à Częstochowa. Chaque année, des millions de pèlerins viennent prier dans la capitale spirituelle de la Pologne. Les manifestations de dévotion les plus impressionnantes ont lieu le 15 août, à l’Assomption, quand la petite ville est prise d’assaut par des milliers de fervents catholiques.

12. Le Parc national de Białowieża

Le bison qui orne l’étiquette de la bière Żubr et de la vodka Żubrówka prend tout son sens une fois qu’on a visité cette portion de forêt préservée, à la frontière du Bélarus (Biélorussie). Le parc national de Białowieża, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, protège l’une des dernières forêts primaires du continent. Le bison d’Europe, une espèce disparue à l’état sauvage, a été réintroduit ici avec succès et vous aurez de grandes chances d’apercevoir ces magnifiques animaux au cours d’une randonnée en compagnie d’un guide.

13. Le musée-mémorial d’Auschwitz-Birkenau

Plus d’un million de personnes ont péri à Auschwitz-Birkenau, lieu du plus grand génocide du XXe siècle. Ces deux camps d’extermination nazis sont devenus un musée-mémorial dédié aux victimes. Le panneau “Arbeit Macht Frei” (“le travail rend libre”), à l’entrée d’Auschwitz I, est tristement célèbre. Les anciens baraquements accueillent désormais des expositions qui ont force de témoignage. Non loin, le camp de Birkenau renferme des vestiges des chambres à gaz, instruments des tueries collectives. Une visite bouleversante mais nécessaire.

photo_by_jean_carlo_emer_on_unsplash.jpg

Visiter le musée et mémorial d'Auschwitz-Birkenau

14. À vélo dans les Karkonosze

Entre le mont Wielki Szyszak (1 509 m) à l’ouest et le mont Śnieżka (1 602 m) à l’est, le parc national des Karkonosze ne fait pas seulement le bonheur des randonneurs. Ses étendues arborées sont parcourues de pistes de VTT − 450 km en tout −, aisément accessibles depuis les villes montagneuses de Szklarska Poręba ou de Karpacz. Récupérez une carte gratuite des pistes cyclables à l’office du tourisme, louez un vélo et filez parmi les arbres, le long d’imposantes falaises sculptées par les glaciers du pléistocène.

15. La vie nocturne de Kazimierz

L’ouest du quartier de Kazimierz, où se mêlaient autrefois cultures juive et chrétienne, est devenu un haut lieu de la vie nocturne de Cracovie. Au gré de ses ruelles et de ses façades fanées se cachent de nombreux petits bars allant du grunge au plus glamour. Au cœur de l’effervescence, la Plac Nowy, petite place pittoresque entourant un bâtiment circulaire, est l’ancien marché de viande du quartier. Si la vieille ville de Cracovie vous semble soudain trop sage, offrez-vous une soirée vivifiante dans le quartier du Kazimierz !

16. Randonnée dans les Tatras

Le massif des Tatras, à la fois superbe et accessible, est apprécié des amoureux de nature. L’ascension des principaux sommets est ouverte à tous les grimpeurs, aguerris comme néophytes. Pourtant, les Tatras peuvent en intimider plus d’un, surtout l’été, quand un ciel clair laisse apparaître la pierre austère des cîmes qui surplombent les étendues de pins en contrebas. Déjà à bonne altitude, Zakopane constitue une excellente base d’exploration. Sur place, le Centre d’éducation à la nature du parc national des Tatras donne un aperçu de l’histoire naturelle du massif.

fotolia_67916838_subscription_monthly_m.jpg

Partez randonner dans les impressionnants massifs des Tatras

17. Łódź

La troisième ville du pays excelle à transformer ses friches industrielles en centres culturels ou en palais dédiés au shopping au gré de projets architecturaux audacieux. Il en va ainsi de la gare Fabryczna, chefd’œuvre de réhabilitation ; de l’EC1, ancienne centrale de chauffage et d’électricité reconvertie en espace didactique avec planétarium, expositions, centre scientifique et technologique ; ou du centre commercial Manufaktura qui abrite le musée d’Art MS2, une tyrolienne et une plage artificielle.


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Pologne

Paramètres des cookies