1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles merveilles naturelles de l'Indonésie
Idées de voyage

Les plus belles merveilles naturelles de l'Indonésie

Texte par

Brett Atkinson et Stephanie Brookes (traduit de l'anglais par Yann Champion)

Mis à jour le : 19 mai 2022

Carte

Plus grand archipel du monde, avec quelque 17 000 îles, la majestueuse Indonésie recèle une multitude de merveilles naturelles. Qu’il s’agisse de volcans gigantesques ou de lacs qui semblent suspendus au-dessus de la mer, de plages immaculées de sable blanc ou de rivières serpentant dans la forêt tropicale, l’Indonésie semble posséder toutes les beautés naturelles possibles. En voici une petite sélection. 

Plonger à Pulau Menjangan (“l’île du cerf”), Bali

Située au large de la pointe nord-ouest de Bali, Pulau Menjangan (“l’île du cerf”) est l'un des sites les plus accessibles d'Indonésie, tant pour les plongeurs expérimentés que pour les amateurs de snorkeling à l’esprit aventureux. Le site appartient au parc national de Bali Barat, qui assure la protection de douze sites de plongée différents, et ses eaux cristallines offrent aux plongeurs des parois abruptes, des grottes et un tombant spectaculaire. Les vastes récifs coralliens et les bancs de poissons créent une ambiance sous-marine qui donne parfois l’impression de nager dans un aquarium géant (un spectacle marin accessible même aux snorkelers relativement novices). Pour les plongeurs expérimentés, la fascinante épave de l'Anker, qui date du XIXsiècle, repose à la profondeur plus difficile d’accès d'environ 50 m.

istock-1342205827.jpg

Pulau Menjangan, “l’île du cerf”, à Bali

Contempler le plus grand lac volcanique du monde à Sumatra

S'étendant sur 100 km, le lac Toba, plus grand lac volcanique au monde –il ressemble à une mer– fut formé il y a 75 000 ans à la suite d'une série d'éruptions colossales. La meilleure façon de prendre la mesure de ce gigantesque lac de cratère est sans conteste de le découvrir en bateau. Ses eaux se prêtent bien à la baignade et les quelques chutes d’eau qui entourent le lac ajoutent sans conteste une touche spectaculaire à ce paysage idyllique.
Séjourner à Pulau Samosir vous permettra de pouvoir louer un vélo ou une moto pour partir à la découverte du littoral. Les routes sont très calmes, ce qui permet de contempler les crêtes des montagnes, de suivre les vallées verdoyantes et d'observer les statues du Christ qui surgissent des forêts. La culture des Batak Toba, qui vivent ici, est célèbre pour ses sculptures traditionnelles sur bois et ses tissus tribaux ikat.

alec-favale-bi_5vsaolni-unsplash.jpg

Au-dessus de la belle plage de Kelingking, sur l’île de Nusa Penida, à Bali

Affronter son vertige à la plage de Kelingking, sur l’île de Nusa Penida, à Bali  

L’île de Nusa Penida, à une demi-heure de bateau de Sanur, abrite l’une des plus belles plages du monde. On y accède par une falaise spectaculaire d'où l'on domine une péninsule magnifique. Le fin rocher qui s’avance dans la mer créer un paysage presque surnaturel, mais il est déconseillé de s’y rendre ou même de s’en approcher. La plage semble relativement petite vue d’en haut, mais vous serez agréablement surpris en descendant la voir de trouver une étendue de 80 m d’un magnifique sable blanc léché par des eaux turquoise. Il n’est pas rare d’apercevoir des dauphins et des raies manta, sans parler des centaines d’hirondelles qui nichent dans les grottes.

Frémir devant les “dragons” du parc national de Komodo, dans les Petites îles de la Sonde

Komodo se distingue des autres îles indonésiennes par son aridité (les autres îles sont plus verdoyantes), mais elle est surtout célèbre pour son espèce très particulière de varans, les plus grands du monde, qui peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres. Il n’est pas rare que les visiteurs aperçoivent les “dragons” en arrivant au camp principal du parc national à Loh Liang. 
Des marches guidées de 30 minutes avec le personnel du parc national permettent de rejoindre le lit d’une rivière asséchée à Banu Nggulung, où il est souvent possible de voir les énormes lézards. Des excursions en bateau de deux jours et une nuit à destination de Komodo partent de la charmante localité de Labuan Bajo, sur Flores, et des excursions d’une journée jusqu’à Rinca (où il y a également des dragons) sont également possibles depuis la ville portuaire.

Prendre un 4x4 jusqu’au mont Bromo, à l’est de Java

Si l’Indonésie est constellée de volcans, le mont Bromo, sur Java, offre avec son immensité et sa beauté surréaliste l’un des spectacles naturels les plus incroyables de tout le pays. Un vaste cratère (10 km de diamètre, résultat de la violente histoire volcanique de la caldeira Tengger) semble “transpercé” par le pic souvent fumant du Bromo. D'immenses plaines de cendres et de sable volcanique s'étendent jusqu'aux falaises imposantes du cratère, et les pics voisins de Kursi et Batok apparaissent comme des compagnons menaçants au Bromo. C’est au lever du soleil que l’on voit le mieux le cratère remplir l’horizon. Afin de voir ce paysage admirable de terre brûlée, des excursions en 4x4 partent vers 3h30 du matin de la localité voisine de Cemoro Lawang.

nindy-rahmadani-uktydpxvksg-unsplash.jpg

Les émissions de cendres du mont Rinjani apportent de la fertilité aux rizières et aux cultures de tabac de l'île.

Escaladez la caldeira du Gunung Rinjani, à Lombok 

La vue panoramique dont on jouit depuis le sommet du deuxième plus haut volcan d’Indonésie, qui s’élève à 3 726 m, ravira même les plus blasés des randonneurs. Donnant sur l’immense cratère bleu, large de 6 km et enveloppé d’une vaste caldeira, l’ascension est un ravissement de chaque instant pour les yeux. Sa majesté et sa mystique sont honorées par les hindous de toute l’Indonésie, qui viennent en pèlerinage pour rejoindre les Lombok Sasak afin de grimper jusqu’au lac et au sommet, en faisant des offrandes aux dieux et aux esprits. C’est une ascension éprouvante de trois jours, qui peut se révéler assez difficile pour une personne de condition physique moyenne. C'est l'une des plus remarquables ascensions de volcans d'Indonésie.

Voir les couleurs changeantes des lacs du Kelimutu, sur Florès 

À découvrir de préférence au lever du soleil après un trajet sinueux en minibus depuis Moni, le sommet du Kelimutu, sur l’île de Florès, abrite trois lacs volcaniques aux couleurs intenses. Exceptionnellement profonds, deux lacs de cratère changent régulièrement de couleur (en raison d’une dissolution continue de différents minéraux) et la lueur indigo de l’aube de Florès leur donne des teintes allant du brun à l’orange, en passant par le noir et le rouge. De son côté, le troisième lac de Kelimutu se pare d’une teinte turquoise irisée qui semble briller dans la semi-obscurité, révélant lentement le paysage lunaire de Kelimutu.

752419e5034839ec519ab9684aa92dda-tanjung-puting-national-park.webp

Partez à la rencontre des orangs-outans lors d’une croisière dans le parc national de Tanjung Puting

Sympathiser avec les orangs-outans au parc national de Tanjung Puting, dans le Kalimantan central

Situé dans le Kalimantan central (le Kalimantan est la partie indonésienne de l’île de Borneo), cet immense parc de 4 150 km² mêle observation de la faune et aventures fluviales. Des bateaux rudimentaires, mais confortables, remontent le Sungai Sekoneyer en s'arrêtant à des postes d'alimentation pour orangs-outans durant un voyage de trois jours vers Camp Leakey, un centre de réadaptation où l’on réapprend à des orangs-outans orphelins et anciennement captifs à vivre dans la nature. Une avifaune exceptionnelle  – incluant des martins-pêcheurs et des calaos – peut souvent être vue le long des rives et plusieurs agences locales, comme Borneo Orangutan Adventure Tour, peuvent organiser des excursions privées en klotok, les bateaux à étage en bois traditionnels du Sekonyer.

S’offrir une croisière à travers les atolls des îles Raja Ampat, en Papouasie occidentale 

Observez depuis le confort d’un bateau les eaux aigue-marine de la péninsule de Doberai, en Papouasie occidentale, célèbre pour les sites de plongée des îles Raja Ampat. Située à l’extrême nord-est de l’archipel indonésien, non loin de Sorong en Nouvelle-Guinée, cette chaîne de quelque 1 500 îles – connue comme les “quatre rois” – abrite 1 600 espèces de poissons coralliens, ainsi que 540 sortes de coraux, des requins-baleines, des tortues à foison et profusion d’hippocampes pygmées. 
Toute bonne croisière au milieu des atolls couverts de jungle doit s’arrêter sur l’île de Misool pour voir ses grottes et ses peintures rupestres vieilles de 4 000 ans. Enfin, les sentiers qui traversent l’île de Waigeo abritent nombre d’oiseaux de paradis colorés.

Se payer un trekking hors de prix à  Puncak Jaya (pyramide Carstensz), en Papouasie occidentale

De la neige… en Indonésie ? Et bien… oui. Le Puncak Jaya (pyramide Carstensz), montagne de Nouvelle-Guinée, est l’un des plus beaux joyaux du pays. En raison du relief accidenté, du côté reculé du territoire et de l’altitude (4 884 m), l’ascension est réservée aux alpinistes chevronnés. C’est aussi une excursion qui coûte horriblement cher (comptez environ 17 000 $US). Toutefois, difficile de faire merveille naturelle plus spectaculaire : à quelques centaines de mètres du sommet, le lac Idenberg est connu pour disparaître en lui-même. Il se vide et se remplit, avec des cygnes noirs qui apparaissent en quelque sorte à sa surface.

istock-185314921.jpg

Les spectaculaires falaises calcaires de la vallée d’Harau, dans le Sumatra occidental, sont très prisées des fans d’escalade

Rejoindre les fans d’escalade de la vallée d’Harau, dans le Sumatra occidental

Facilement accessible depuis la localité de Bukittinggi, dans les montagnes de Sumatra, la vallée d’Harau est bordée de hautes falaises calcaires qui peuvent atteindre 100 mètres de haut et animée par les chutes de Lemba Harau. Tandis que les passionnés d’escalade tracent des itinéraires prudents pour escalader les falaises, les randonneurs peuvent emprunter les sentiers qui serpentent à travers les rizières vert émeraude jusqu’aux cascades argentées de la vallée. Des hébergements confortables, dans le style architectural des Minangkabau du Sumatra occidental, sont proposés. Ils sont entourés de mares à lotus rafraîchissantes.

Plonger avec les méduses au Kalimantan oriental 

Il est possible de nager avec les millions de méduses du lac Kakaban, vaste étendue d’eau qui se trouve entourée de terres sur un atoll corallien de l’archipel de Derawan, au Kalimantan oriental. Sans prédateurs naturels, ces molles créatures marines qui chatouillent les orteils ont proliféré et sont, en effet, devenues inoffensives au fil du temps. Le lac est facilement accessible en une journée depuis l’île de Derawan, où vous pourrez dormir dans un petit hôtel de style familial installé sur des pilotis au-dessus de l’eau pour environ 30 $US par nuit. 

Respirer l’air épicé de Banda Api, aux îles Banda

Les îles Banda sont restées célèbres pour le commerce des épices qui, dans les années 1500, poussa les Portugais, les Néerlandais et les Britanniques à tuer et conquérir pour son contrôle. Banda Neira est une jolie ville historique, avec des forts restaurés, des canons partout et de fascinantes ruines à visiter. L’ascension du Gunung Api peut durer jusqu’à deux heures, mais elle mérite qu’on la fasse et la traversée en bateau ne dure que cinq minutes depuis Banda Neira. Vous pourrez voir d’anciennes coulées de lave en chemin et pourrez regarder au fond d’anciens cratères. Du sommet (à une altitude de 666 m), vous pourrez voir Pulau Run et Pulau Ai. Inspirez profondément : vous êtes au cœur même du pays des muscades et des clous de girofle, entouré par une mer turquoise.



Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie