1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les marchés de Noël allemands nous envoûtent
Idées de voyage

Les marchés de Noël allemands nous envoûtent

Texte par

Rodolphe Bacquet

Carte

En Allemagne, le marché de Noël, ou Weihnachtsmarkt, n’est pas seulement une tradition incontournable : c’est un art, dans lequel les organisateurs rivalisent d’ingéniosité et de talent. En voici dix qui sortent de l’ordinaire… ou le magnifient ! Suivez ce parfum de speculoos, de Glühwein et de pain d’épice : il risque bien de vous emmener plus loin que vous ne le croyez... 

La magie de Noël hors du temps et des sentiers battus

Faire son marché de Noël en Allemagne peut devenir la plus improbable des expéditions et des expériences. Si l’on vous propose de vous rendre par une une longue soirée d’hiver aux gorges de Ravenna, au cœur de la Forêt Noire, sous le viaduc de Höllentalbahn – le « train de la vallée des enfers » - ne restez pas une minute de plus ici… et allez-y ! D’autant plus qu'en 2016, le marché de Noël qui se forme au pied des arches du fabuleux viaduc sera enrichi d’un spectacle son et lumière.

De même, si l’on vous invite à venir écouter des chants de Noël dans une cathédrale située sur une minuscule île au milieu d’un lac alpin… on ne se moque pas de vous : l’île se nomme Fraueninsel (« l’île aux femmes ») et le lac, Chiemsee. Se rendre à un marché de Noël en bateau dans un décor de montagnes enneigées est une expérience que vous n’êtes pas prêt(e) d’oublier…

À moins que vous ne préfériez carrément rentrer sous terre ? En ce cas, direction les mystérieuses caves de Traben-Trarbach, qui accueillent un marché de Noël littéralement underground mettant à l’honneur ce que la Moselle sait faire de mieux : le vin.

Ces marchés de Noël qui ont pour écrin des sites de l’UNESCO !

Avec 38 sites inscrits au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO (c’est-à-dire autant que la France), l’Allemagne sait comment transporter à grands renforts de ravissements esthétiques le visiteur dans les plus belles pages de son histoire. Mais, quand certains de ces mêmes sites accueillent, à l’approche de l’hiver, des marchés de Noël, c’est une histoire plus marquante encore qui se raconte : ces sites historiques, impressionnants et exemplaires, se colorent d’une chaleur, d’une vie, d’une atmosphère qui les inscrivent plus durablement encore dans nos souvenirs.
À Cologne, la gigantesque cathédrale gothique semble veiller sur les chalets de bois aux toits rouges du plus grand marché de Noël de la ville, tandis que les enfants, un peu plus loin, s’émerveillent des marionnettes de l’Altmarkt, des anges du Markt der Engel, ou encore de l’univers des contes de fée de Rudolfsmarkt.

À Brême, le gothique est également mis à l’honneur par l’UNESCO, mais il s’agit cette fois du gothique civil : l’hôtel de ville est, avec la statue de Roland elle aussi classée, l’expression de la puissance de la ville, qui faisait partie de la Ligue Hanséatique : l’odeur de vin chaud n’est jamais loin de celle du poisson fumé dans ce cadre prestigieux aux relents marins !
Également ancienne membre de la ligue hanséatique, c’est toute la vieille ville de Lübeck qui est, elle, inscrite à l’UNESCO : les marchés de Noël y dégagent une atmosphère plus maritime que jamais, tout en donnant l’occasion d’admirer l’architecture héritée de son âge d’or, comme dans le Heiligen-Geist-Hospital dont les majestueuses colonnes accueillent le marché d’artisanat.

Vivez les traditions de Noël en grand !

Connues ou surprenantes, les traditions de Noël trouvent, dans certains marchés allemands, le faîte de leur expression. Prenez un élément aussi connu que la crèche : il faut vous rendre au Christkindlmarkt de Munich, qui accueille le plus grand marché de crèches du pays, pour vous rendre compte de l’infinie variété et richesse de ce tableau !

Dans le Bade-Wurtemberg voisin, à Stuttgart, la crèche y est même vivante et ravit les enfants qui en profitent pour se délecter du pain aux fruits et aux épices de la ville, le Hutzelbrot. Les deux villes se distinguent également par les chants de Noël qui émanent généreusement de leurs hôtels de ville.

À Leipzig, la musique religieuse est une affaire prise très au sérieux : on est, après tout, dans la ville où Jean-Sébastien Bach fut maître de chapelle ! Les trombones de l’hôtel de ville donnent du souffle aux marchés de Noël qui conjuguent le village finlandais de L’Augustusplatz, le village-atelier des lutins et forêt enchanteresse.

Enfin, une tradition méconnue en France : celle de la pyramide de Noël. Imaginez une tour pyramidale coiffée d’une hélice qui fait tourner des personnages situés à chacun de ses étages : toutes les familles en ont un modèle sur leur table de réveillon. Erfurt s’est dotée, elle, de l’une des plus grandes qui soient : 12 mètres de haut ! Le seul à lui faire une concurrence sérieuse au sein du merveilleux marché de Noël de cette ville historique admirablement préservé est… l’immense sapin, qui la toise d’ordinaire de ses quelque 25 mètres.


 
Article réalisé en partenariat avec Germany Travel

 
 
 
 
evaneos