1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Le Munro bagging ou comment escalader et « collectionner » les plus beaux monts d’Ecosse
Randonnée

Le Munro bagging ou comment escalader et « collectionner » les plus beaux monts d’Ecosse

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 6 janvier 2020

Carte

Qu’est-ce donc que le munro bagging ? Premier indice : il s’agit d’une activité que l’on ne peut pratiquer qu’en Ecosse. Effectivement, un munro est un mont écossais de plus de 3 000 pieds d’altitude - soit 914 m - et doit son nom à un certain Sir Hugh T Munro, en charge de leur inventaire en 1891. Au total, la terre d’Ecosse en héberge 282 dont la conquête s’intitule le munro bagging. Des abords de Glasgow au nord dans les Highlands en passant par le pittoresque Perthshire, découvrez cette pratique à votre rythme à l’assaut des munros les plus beaux et les plus accessibles du pays !
 

Première étape : devenir un munro bagger

Avant de partir à la conquête des munros, commencez par vous mettre au diapason de la météo écossaise et inspirez-vous de ce proverbe : « Si vous n’aimez pas la météo, arrêtez-vous 5 minutes et attendez que le temps change » ! Car en Ecosse, on passe très vite d’un extrême à un autre. Armez-vous donc de vêtements imperméables ainsi que de lunettes de soleil et préparez-vous à de superbes inversions de nuages ! Attention au vent et au brouillard avant de passer de l’autre côté des nuages. Si vous partez en été ou au début de l’automne, prévoyez un kit anti moucherons - les midges  sont particulièrement féroces en Ecosse. En hiver - et même à la fin de l’automne et au début de l’été -, vous ne pourrez pas vous lancer à l’assaut des munros sans équipement d’alpinisme tels qu’une pioche et des chaussures à crampons. Mais quelle que soit la saison, planifiez votre parcours avant de commencer votre ascension : n’oubliez ni carte, ni boussole car les réseaux mobiles sont capricieux sur le chemin des munros. Enfin, en plus des paysages magnifiques, préparez-vous à de belles rencontres : les munro baggers sont généralement fort sympathiques !

istock-869267294.jpg

Etape incontournable du munro bagging : accepter que la météo écossaise peut offrir de jolies surprises même après quelques heures très pluvieuses !

Faire ses armes au Ben Lomond

A un peu plus d’une heure de route au nord de Glasgow, commencez votre pratique du munro bagging par l’ascencion du Ben Lomond qui culmine à 974 m. Le chemin qui mène à son sommet par la crête sud est accessible à tous. Plutôt large, il grimpe de manière régulière jusqu’au pic du ben ("sommet de montagne" en gaélique écossais et irlandais)  d’où vous aurez une vue magnifique sur le loch Lomond et ses îlots. Une fois le sommet « mis dans le sac » - car telle est la signification première de bagging -, la redescende via la crête de Ptarmigan est plus ardue, parsemée de rochers et de passes boueuses un tantinet glissantes. Idéale pour vous habituer au munro bagging, l’ascension du Ben Lomond est très populaire : vous ne serez donc certainement pas seul à contempler la vue du sommet !

istock-494449134.jpg

Vue depuis la crête de Loch Lomond, juste en-dessous du sommet

Deux munros en une balade, du Ben Vorlich au Stuc a' Chroin

Dans les Lowlands du Perthshire, à la frontière des Highlands, le Ben Vorlich est un autre munro prisé. Accessible depuis le Loch Earn, la balade jusqu’à sommet du Ben Vorlich est très agréable et sans difficulté majeure. Du haut du Ben Vorlich, la vue d’un autre munro, le Stùc a' Chroin, vous donnera l’envie de le conquérir ! Mais attention, préparez-vous à un chemin rocailleux, d’importants dénivelés et des passages qui nécessitent un peu d’escalade. Mais en une balade, vous aurez la satisfaction d’avoir conquis deux munros ! Car c’est aussi cela le munro bagging : compter les sommets gravis et les inscrire dans sa petite liste, à la manière d’un trainspotter

istock-1189582743.jpg

Pour une autre vue à couper le souffle, misez sur le Ben Vorlich, ici en hiver et recouvert de neige

A l’assaut du presque parfait Schiehallion

Toujours dans le Perthshire, le Schiehallion est un mont esseulé dont la forme, vue du Loch Rannoch, est presque parfaitement conique. Grimper jusqu’à son sommet constitue une belle balade accessible à tous le long d’un chemin sans embuche à part quelques roches avant d’atteindre le point culminant du mont à 1 083 m d’altitude. Du sommet, si le temps le permet, vous pourrez apercevoir le Ben Nevis au nord et avoir la sensation d’être au centre du monde ou en tout cas d’Ecosse. D’ailleurs, beaucoup considèrent le Schiehallion comme le centre de la région. Les munro baggers amateurs de botanique apprécieront aussi l’ascension du mont, riche en flore sauvage.

istock-172485662.jpg

Le Schiehallion est considéré comme beaucoup comme le centre de l'Ecosse

Au coeur du plus grand parc national du Royaume-Uni

En plein parc national de Cairngorms, au nord-est de l’Ecosse, dans l’Aberdeenshire, c’est de l’une des rares stations de ski du Royaume-Uni que vous démarrerez votre ascension vers le Cairn Gorm. Le dénivelé de 600 m qui grimpe jusqu’au sommet culminant à 1 245 m d’altitude se déroule tout en douceur si l’on suit le chemin des pistes du nord du mont. Attention toutefois aux rafales de vent et aux chutes de neige si vous vous embarquez dans l’aventure en hiver ou même à la fin de l’automne ou au début du printemps. Si vous êtes suffisamment en forme et motivé, il est tout à fait possible de combiner le bagging du Cairn Gorm avec celui du Ben Macdui tout proche. Dans ce cas, comptez une belle journée de marche et de grimpades pour parcourir les 17 km de randonnée. Une fois au sommet du Ben Macdui, vous ne serez pas déçu : les vues sur le parc de Cairngorms sont particulièrement magnifiques. Enfin, vous pouvez aussi tricher un peu en empruntant le funiculaire depuis la station de ski de Cairngorm Mountain qui vous mènera quasiment au sommet du Cairn Gorm, sans trop d’effort !

istock-179318592.jpg

Les vues sur le parc de Cairngorms sont particulièrement magnifiques

Munro bagging entre ciel, terre et mer sur l’île de Skye

Cap sur les Hébrides extérieures et les paysages spectaculaires de l’île de Skye où plages de sable fin côtoient falaises renversantes. Deux chaînes de montagnes dominent l’île : les Black Cuillin et les Red Cuillin. Les premières, d’anciens volcans de type alpin, sont difficilement accessibles aux débutants, à moins de partir accompagné d’un guide. Pourtant, le chemin des crêtes long de 11 kilomètres qui traversent les Black Cuillin est l’un des plus emblématiques d’Ecosse et même du Royaume-Uni. Ses vues sur une multitude de lochs, de cascades, de cours d’eau et d’autres sommets sont à couper le souffle. Et sur ce chemin des crêtes, vous pourrez en collectionner pas moins de 11 munros ! De l’autre côté du Glen Sligachan - la vallée Sligachan -, les Red Cuillin, plus rondes et moins escarpées, sont accessibles à tous mais leur point culminant, le Glamaig, n’atteint pas les 3 000 pieds d’altitude. Vous ne trouverez donc pas de munros dans cette jolie chaîne de collines…

istock-187506952.jpg

Le Sligachan Bridge sur l'île de Skye, avec les Black Cuillin en arrière plan

Collectionner les munros autour du loch Mullardoch

Au nord-ouest des Higlands, le loch Mullardoch et les pics qui l’entourent vous entraîneront aux sommets d’une nature sauvage peu foulée par les humains. Du sommet du Carn nan Gobhar à celui du mont An Socach au nord du loch, vous arpenterez des chemins faciles d’accès, recouverts d’herbe. Au sud du loch et au-dessus du Glen Affric, la conquête des munros nécessite un petit plus d’efforts et d’escalade pour atteindre le Sgurr nan Ceathreamhnan, le Sgurr na Lapaich et le Carn Eighe. Au total et si vous accordez deux jours à vos aventures de munroist ou de munro bagger, vous pourrez vous targuer d’avoir 12 munros de plus dans votre collection !



Paramètres des cookies