1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Ile de Skye en Ecosse : guide de voyage pour Instagrameurs responsables
Voyage responsable

Ile de Skye en Ecosse : guide de voyage pour Instagrameurs responsables

Texte par

Rosa Kumar (traduit de l'anglais par Elodie Lécadieu)

Mis à jour le : 4 novembre 2020

Carte

Les paysages de l’île de Skye, dans les Highlands écossais, sont parsemés de vieux châteaux, de villages colorés et de vaches aux poils hirsutes. Sa beauté légendaire l'inscrit sur la bucketlist de voyageurs du monde entier, en particulier celle des amoureux de la photo. Cependant, son environnement et sa population ont dû faire face au tourisme de masse avant la pandémie de Covid et, même si les visiteurs commencent tout doucement à revenir sur l’île, les habitants restent inquiets quant à la manière dont les touristes traitent les paysages et l’économie locale.
 
Les visiteurs arrivent généralement en masse sur Skye pendant les mois d’été, profitant d’une météo assez clémente pour nager, randonner confortablement et pique-niquer en extérieur. En temps normal, les activités locales arrivent à lutter et à s’adapter à cette foule temporaire estivale, même si la baisse d’activité est parfois si forte en hiver que de nombreux professionnels se voient dans l’obligation de rester porte close jusqu’à la prochaine haute saison. L’attente pour se restaurer peut durer des heures et la conduite sur les routes étroites à une seule voie de l’île peut vite devenir un calvaire ; surtout si l’on tient compte de l’abondance problématique des gros bus touristiques, des vans et camping-cars. Les sentiers et les sites touristiques commencent à s’éroder et de nombreux groupes de visiteurs perturbent l’équilibre de sites naturels en faisant des tas de pierres, en sortant des sentiers balisés ou encore en importunant la vie sauvage locale et les animaux de ferme.

adobestock_221953146.jpeg

Le petit port de Portree et ses fameuses maisons colorées

Comment faire pour avoir un impact positif à la fois sur l’environnement et l’économie locale ? Voyager hors saison, à savoir entre octobre et mars (et dès que cela sera possible pour contrebalancer les résultats désastreux post-pandémie). Il est possible que vous ayez besoin de vêtements de pluie, de gants et de bottes, mais, à cette période, l’île est recouverte par une impressionnante nappe de brume et de brouillard, vous offrant des vues d’un autre monde ! Vous pourrez en avoir un aperçu en regardant des films comme Skyfall (tourné en 2012) et Macbeth (2015). Il y a toujours de la place pour se garer, pour aller diner (même si de nombreux établissements ferment un peu plus tôt bien sûr – n’oubliez pas de vérifier les horaires) et pour se loger sur l’île. Et enfin, le meilleur pour la fin : vous avez de grandes chances d’avoir les sites les plus connus comme the Old Man of Storr et the Quiraing pour vous seuls !

nils-leonhardt-48pf5emaseg-unsplash.jpg

The Quiraing, sous la brume écossaise

Il est également plus responsable de passer la nuit sur l’île que d’y faire un simple passage via un circuit depuis Edimbourg ou Inverness. De cette façon, vous apportez de l’argent à l’économie locale à une période où les visiteurs sont peu nombreux. L’île est rattachée au continent par le fameux Pont de l’île de Skye et vous pourrez également vous y rendre par ferry – assurez-vous de ne pas manquer le dernier ferry de la journée sinon vous aurez à faire un long détour !

 

Nos conseils pour percer avec Instagram sur Skye

  1. Shooter quand la lumière est basse offre de magnifiques opportunités photos : cela vous permet de beaucoup mieux mettre en valeur les paysages quand le temps est couvert. Tentez aussi une exposition plus longue si le temps est maussade.

  2. Partez à l’aube ou au crépuscule pour profiter des lieux les plus touristiques sans la foule – c’est un bon point pour les photos mais c’est aussi une expérience très relaxante

  3. L’île de Skye offre une quantité étonnante de chutes d’eau – on vous conseille de venir avec un tripod facile à déplacer et de shooter avec une vitesse d’obturation lente et une petite ouverture.

  4. Attendez-vous à vouloir vous arrêter régulièrement en bord de route pour tirer le portrait des vaches des Highlands et des moutons qui se promènent librement – encore une bonne raison d’avoir un programme souple et de prendre votre temps.

dan-smedley-j4oer2imbos-unsplash.jpg

Vous ferrez surement quelques rencontres insolites au cours de vos promenades...

Les lieux les plus instagrammables de l’île de Skye

The Old Man of Storr

Il vous demandera un peu de marche mais cette randonnée est saisissante, avec comme récompense une vue à 360 degrés sur le Loch Leathan et le Détroit de Raasay. Soyez prêts à vous adapter à un terrain glissant si vous tentez l’ascension par temps de pluie, mais il y a en chemin de nombreux petits cours d’eau où rincer vos bottes.

The Quiraing

La randonnée décrit une boucle de 2 heures depuis le parking et vous offrira des paysages parmi les plus spectaculaires de l’île.

The Neist Point Lighthouse

Ce phare donne l’impression d’être au bout du monde, alors qu’il est accessible en seulement 30-40 minutes de marche depuis le parking. Attention cependant : des troupeaux de touristes risquent d’avoir la même idée que vous : aller shooter le phare pour le coucher de soleil ! Il y a donc souvent foule…

massimiliano-morosinotto-v5t8ffskvi4-unsplash.jpg

Le phare de Neist Point, l'un des lieux les plus photographiés de l'île de Skye

The Fairy Pools

Excepté l’été, attention à ne pas vous faire piéger en chemin par les petites rivières à traverser - il a quelques pierres qui émergent encore à peine de l’eau. Mais c’est un mal nécessaire pour découvrir les vues sublimes qui vous attendent un peu plus loin…

The Dunvegan Castle

Si l’intérieur du château intéressera les férus d’histoire, ce sont bien les extérieurs de la propriété et particulièrement les jardins luxuriants qui en restent l’attraction principale. L’endroit est idéal pour une pause bien méritée après une journée de randonnée !

a-p-qvsom-k4uu8-unsplash.jpg

Sur Skye, même les falaises portent le kilt !

Kilt Rock and Mealt Falls

Ces falaises très anciennes ressemblent à un kilt écossais (d’où leur nom !) et, depuis le point de vue que vous rejoindrez en quelques enjambées depuis le parking, vous pourrez même apercevoir le « continent » si le temps est clément.

The Fairy Glen

Tout aussi magique que son nom lui-même (littéralement « le val des fées »), ce terrain unique vous attend pour une promenade entre collines verdoyantes en forme de cônes, étangs et chutes d’eau. Vous y croisez sans doute aussi quelques moutons et d’étranges signes formés par des pierres posées au sol…

alexander-london-iyccdz049u8-unsplash.jpg

Le Fairy Glen, au nord de l'île de Skye, près de Uig

Le port de Portree

La bande de petites boutiques colorées et les voiliers dessinant des petits points dans le port vous offriront à la fois un lieu parfait pour une petite pause déjeuner, mais aussi de jolies opportunités photo.

The Glenfinnan Viaduct

Non, il ne se trouve pas sur l’île de Skye… Mais si vous venez en ferry, il constitue un arrêt incontournable sur votre route !
 
Enfin, on vous conseille de ne pas aborder votre voyage comme une simple liste de choses à cocher sur un Insta-itinéraire ; prenez le temps de découvrir l’ile, de savourer sa beauté sauvage, l’humour de ses habitants, ainsi que sa culture gastronomique délicieuse et surprenante. Profitez de votre voyage responsable sur Skye et sachez que même si vous n’allez probablement pas vous baigner dans les Fairy Pools (sauf si un bain glacé vous tente), apporter de petits changements à vos habitudes de voyage peut avoir un vrai impact sur la santé économique, l’environnement et la durabilité d’une jolie région comme celle-ci. Votre communauté Instagram n’en sera que plus reconnaissante !
 
 
 



Guide de voyage

80 itinéraires clés en mains sans avion ni voiture, en Europe et au-delà

Paramètres des cookies