1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Faire le plein d'activités nature dans les Terres de l'Èbre
Sports et activités

Faire le plein d'activités nature dans les Terres de l'Èbre

Texte par

Claire Angot

Mis à jour le : 18 février 2019

Carte

Aux confins sud de la Catalogne, cette partie de l'Espagne est formée d'une longue langue de terre arrosée par le fleuve Èbre, qui termine sa course en delta dans la mer des Baléares. Riche de fabuleux paysages de dunes sauvages, de rizières, de miroirs d'eau reflétant les humeurs du ciel, cet espace sauvage au faux-air de Camargue comblera les amoureux de sport et de nature, qui s'y sentiront au paradis.

1. Randonner sur le chemin côtier GR 92

Commencez votre découverte du secteur à Ametlla de Mar, petit village de pêcheurs situé au sud de la Costa Dorada et connu pour ses innombrables criques, que vous aurez le loisir de découvrir en marchant le long du sentier littoral. L'idéal ? Emporter son maillot de bain et son masque pour faire des pauses snorkeling et observer à loisir sars, dorades, mérous et une quantité de poissons de roche. Au fil des oliveraies centenaires et de paysages de pins tombant dans la mer, vous pourrez par exemple marcher jusqu'à Ampolla et revenir par le train.

lametlla-de-mar-1-c-diputacio-de-tarragona.jpg

L'Ametlla de Mar

2. Visiter les rizières du Parc Naturel du Delta de l'Èbre

Fort de traditions agropastorales séculaires (culture du riz rond, pêche dans des barques à fond plat, huile d'olive...), ce parc sauvage de 78 km2 est constitué d'un remarquable dédale de rizières et de marais ponctués d'adorables fermettes blanchies à la chaux. Vous tomberez en amour pour les villages de Riumar et Poblenou del Delta, qui se découvrent facilement à pied ou à vélo.
Ce parc est le plus important habitat d'oiseaux aquatiques du nord de l'Espagne. Flamants roses, ibis, martins-pêcheurs, grandes aigrettes, balbuzards... D'une lagune à l'autre, observer le ballet aérien de toute cette avifaune est un spectacle magique, en particulier à l'heure du coucher de soleil, quand la lumière scintille sur les eaux et que les lieux s'enveloppent d'une infinie sérénité. Sachez que c'est en octobre et en novembre, au plus fort de la période de migration, que les oiseaux sont les plus nombreux et le plus facilement observables. Mais la population est aussi très impressionnante au printemps et en hiver.

delta-de-lebre-observacio-daus-c-patronat-de-turisme-deterres-de-lebre.jpg

Observer le ballet aérien de toute cette avifaune du Delta de l'Ebre est un spectacle magique

3. Se balader à vélo sur la voie verte

Aménagée sur une ancienne voie ferroviaire, la voie verte des Terres de l’Èbre se divise en trois parties reliées entre elles : la voie verte de Terra Alta (28 km), d’Arnes-Lledó à Benifallet ; la voie verte du Baix Ebre (21 km), de Benifallet à Tortosa ; et le chemin rural de Tortosa à Deltebre (50 km), habilité comme piste cyclable sans être à proprement parler une voie verte. Praticable à pied, à cheval ou en vélo, cet itinéraire réserve de très belles vues sur la montagne de Santa-Bàrbara et le couvent de Sant Salvador, blotti à ses pieds. On pédale au fil de paysages d'oliveraies centenaires et de vergers, on traverse la vallée de la rivière Canaletes, sauvage à souhait, et l'on retrouve le cours de l'Èbre à plusieurs reprises.

via-verda-terra-alta-i-el-canaletes-patronat-de-turisme-de-la-diputacio-de.jpg

Aménagée sur une ancienne voie ferroviaire, la voie verte des Terres de l’Èbre est idéale pour une promenade en vélo

4. Descendre l'Èbre en canoë ou en kayak

Bercé par le chant des oiseaux et les clapotis de l'eau au passage de la pagaie, ne manquez pas de vous offrir un moment loin de la civilisation sur le fleuve Èbre ! Pour vous immerger dans des paysages sauvages, partez par exemple de l'embarcadère du château de Miravet. En 24 km de parcours tranquille, vous rejoindrez Benifallet, connue pour les Coves Mervavelles, un ensemble de grottes aux concrétions poétiques qui vaut également le détour.

celler-cooperatiu-pinell-del-brai-c-miguel-raurich.jpg

La cave coopérative du Pinell de Brai est l'oeuvre de l'architecte Cèsar Martinell, disciple de Gaudí

5. Visite de la Cathédrale du Vin à Pinell de Brai

Certes, il ne s'agit ni d'une activité nature, ni d'un sport, mais comment quitter la région sans une visite à la somptueuse cave coopérative du Pinell de Brai ? Ce bâtiment de style moderniste a été construit entre 1918 et 1927 et c'est l'oeuvre de l'architecte Cèsar Martinell, disciple de Gaudí. L'ensemble se compose de trois nefs frontales contiguës et
 de deux autres nefs transversales.
 La toiture du bâtiment est soutenue par un ensemble d'arches elliptiques. Les frises de céramique extérieures, oeuvres du peintre Xavier Nogués, sont également de toute beauté et représentent différentes scènes de la vie agricole.  Pour ne rien gâcher, l'huile d'olive et les vins que vous pourrez y déguster sont excellents, en particulier les vins blancs. Pour un moment d'exception, misez sur le Gamberro blanc, issu du cépage grenache. Un petit bijou qui clora à merveille votre séjour dans les Terres de l'Èbre.

Bon à savoir :

  • En raison de la quantité d'eaux stagnantes, les moustiques sont légion dans le delta de l'Èbre. N'oubliez pas d'emmener avec vous de l'huile essentielle d'eucalyptus citronné ou de géranium.

  • Pour louer un vélo sur la voie verte : www.montsport.es/ca

  • Pour la descente un canoë ou un kayak : www.beniemocions.cat/ca


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Catalogne

Paramètres des cookies