1. Accueil
  2. Magazine
  3. Épidémie de Covid-19
  4. Des joies de prévoir un voyage (très) longtemps à l’avance
Épidémie de Covid-19

Des joies de prévoir un voyage (très) longtemps à l’avance

Texte par

Emma Sparks (traduit de l'anglais par Charlotte Conan de Vries)

Mis à jour le : 28 octobre 2020

Carte

Dans ce monde où le voyage spontané est quasiment idolâtré, les prévoyants méticuleux — un groupe auquel je m’identifie avec fierté — ont plutôt mauvaise réputation. « Tu es nulle », me dit-on, « prévoir son itinéraire à l’avance, c’est l’ennui mortel ». À mon humble avis, c’est complètement faux.
 
Quoi qu’il en soit, en ces circonstances exceptionnelles où les frontières sont fermées et les déplacements interdits, où les vols de dernière minute et les week-ends improvisés ne sont plus envisageables, nous devons tous devenir des planificateurs à long-terme en attendant que le monde rouvre ses portes (car oui, ça arrivera), et il y a de très bonnes raisons d’adopter cette habitude. Voici quelques avantages à prévoir son voyage (très) longtemps à l’avance.
  

Économiser de l’argent

Plus de place pour vos jambes. Une nuitée supplémentaire. Qui refuserait un surclassement d’hôtel ? C’est peut-être dû au fait que j’ai plus de 30 ans, mais je trouve qu’une touche de luxe, quel que soit votre luxe, peut transformer un voyage moyen en souvenir mémorable. Et plus vous aurez de temps avant de partir, plus vous pourrez économiser d’argent pour vous faire plaisir.
Voyageur économe endurci ? Faites comme vous le sentez. Parcourir le globe avec quelques pièces en poche peut être une révélation, une expérience éclairante et addictive. Mais cela ne fait jamais de mal d’avoir un peu de marge, et prévoir à l’avance vous donne une chance de mettre plus de deniers de côté qui s’avéreront utiles en cas d’urgence.
Avec tout le temps dont vous disposerez, vous pourrez aussi vous permettre de comparer, d’attendre les promos et, si c’est intéressant, de réserver bien à l’avance. Étaler le paiement du trajet, de l’hébergement et des activités sur quelques mois aide aussi à soulager votre budget.
 

maddi-bazzocco-j3gz0krezba-unsplash.jpg

Caser tous les meilleurs brunchs de Melbourne ? Il va vous falloir un tableau, pour ça !

Élaborer l’itinéraire parfait

Les congés payés sont précieux. Voyager est un privilège. Si vous voulez profiter au maximum de votre prochaine aventure, je vous en supplie, donnez une chance à mon arme secrète : le modeste tableur. C’est aussi sexy qu’un dortoir plein de punaises de lit, mais écoutez. Quand vos vacances sont limitées dans le temps, c’est en préparant votre itinéraire idéal, jour par jour, que vous en profiterez le mieux.
Basculer du côté Excel présente de nombreux avantages. Vous pouvez vérifier la faisablilité du rythme auquel vous voulez enchaîner les destinations, compter le temps de trajet d’un point A à un point B, prévoir des solutions de secours en cas de mauvais temps, et intervertir des choses si nécessaire.
Vous saurez probablement où vous serez le week-end (cela peut influer sur vos choix d’activités, car les grandes attractions seront plus fréquentées) et vous pourrez caser vos points forts, réservables à l’avance, tout en préservant un peu de spontanéité. Par exemple, avant trois semaines en Australie, j’avais prévu bien à lavance de me rendre dans un célèbre spa en plein air, mais rien fixé la veille ni le lendemain pour faire ce dont nous aurions envie sur le moment (en l’occurrence, un tour des vins sur la péninsule Mornington).
Un conseil de pro : si vous êtes comme moi, vous trouverez trop de choses à ajouter à votre itinéraire (Melbourne compte environ un milliard de brunchs à faire saliver). Enregistrez-les toutes sur votre application préférée (l’application Guides de Lonely Planet est un bon début) et si vous êtes à court d’idées en route, ouvrez-la pour voir ce qui se trouve à proximité. 
 

360bar-budapest-913d20a2fcbe.jpg

Comme elle a prévu son voyage à l’avance, Emma peut réaliser son rêve de visiter un bar igloo, comme celui-ci sur le toit du 360 Bar à Budapest

Réserver les attractions très fréquentées

Êtes-vous déjà tombé sur un endroit de rêve sur Instagram, avez-vous fondé tous vos espoirs et votre bonheur futur sur l’idée de pouvoir y aller, pour ensuite découvrir qu’il était complet pour une durée indéterminée ? Comme je vous comprends.
Prévoir ses vacances longtemps à l’avance ne vous offre pas seulement plus de choix d’hébergement (y compris les locations au chic atypique), mais aussi plus de chances de dénicher des billets pour un concert ou une pièce à guichet fermé, une réservation dans un restaurant insaisissable ou une table pour boire un verre dans le bar le plus tendance de la ville. Suivez mon regard vers les bars de glace, affreusement cools et perpétuellement pleins. Vos guirlandes lumineuses me font souffrir de FOMO aiguë.

Le seul moyen de maîtriser ce superpouvoir du voyage est de savoir ce que vous cherchez, ce qui signifie faire beaucoup de recherches dès le début. C’est vrai qu’il existe une certaine joie à s’aventurer dans un café au hasard, en espérant qu’il s’agira du prochain bistrot gastronomique en vue, mais c’est plus sympa de goûter les plats du resto pop-up, au nombre de places limités, dont tous les habitants parlent sur les réseaux sociaux depuis un mois. Épluchez les guides de voyage, les magazines, les blogs et les réseaux sociaux pour trouver les événements et les attractions à ne pas manquer, puis regardez tout de suite les disponibilités pour conclure l’affaire.
 

dev-asangbam-aiga0_ceqpy-unsplash.jpg

Cela peut être chouette de se plonger dans la musique d’une destination avant de prendre la route

En savoir plus sur votre destination avant d’arriver

Certains préfèrent en savoir le moins possible sur leur lieu de vacances avant de partir, et je comprends cette logique, dans une certaine mesure. Comme nous avons le monde à portée de main, il est quasiment impossible de vivre la vraie découverte de l’inconnu. L’exploration via Google Street View n’est peut-être pas votre passe-temps favori avant un voyage (chers lecteurs, vous ne serez pas surpris d’apprendre que j’affectionne les balades virtuelles), mais comprendre l’histoire, la géographie et la culture d’un endroit dans lequel vous allez vous immerger n’est jamais une mauvaise idée. Connaître les coutumes locales, les tabous et l’actualité fera de vous un voyageur plus impliqué, respectueux et responsable. Alors commencez à vous informer avant votre départ !
Vous voulez impressionner les habitants ? Songez à explorer l’offre culturelle de votre destination pour vous préparer : livres, films, musique, langue. Le Top 50 du Guatemala de 2017 sera toujours  ma liste préférée sur Spotify. 
 

stil-tvllfygalea-unsplash.jpg

Quand vous préparez un voyage longtemps à l’avance, vous avez le temps de perfectionner vos bagages

Préparer la valise parfaite

Faire ses bagages. On adore ou on déteste, mais c’est dur de le faire bien. Pour une fois, vous avez du temps. Profitez-en pour élaborer la garde-robe capsule idéale, faites un stock d’adaptateurs (ou retrouvez-les), de chargeurs de secours et de tout l’attirail que vous finissez généralement par acheter à la dernière minute à l’aéroport. Mettez de l’ordre dans vos affaires numériques ; assortiment d’applications indispensables, playlists soigneusement sélectionnées, films téléchargés, et une pellicule photo numérique à remplir de vos clichés marquants. Vous pouvez même vous entraîner à défaire et refaire votre valise pour parfaire votre technique de voyage… Suis-je la seule à le faire ?
 

Savourez l’impatience

La satisfaction immédiate d’une escapade de dernière minute peut être palpitante. Mais ralentir et planifier soigneusement un départ à venir peut vous aider à apprécier la vraie valeur du voyage, vous emplir d’un sentiment de gratitude et de bien-être. Faites preuve de patience, appréciez l’attente et faites des recherches, plein de recherches, sans oublier de profiter de l’instant présent. En plus, il est impossible de voyager pour l’instant : qu’avez-vous de mieux à faire?



Paramètres des cookies