1. Accueil
  2. Magazine
  3. Épidémie de Covid-19
  4. Confinement et frontières fermées : les restrictions dues au COVID-19 par pays
Épidémie de Covid-19

Confinement et frontières fermées : les restrictions dues au COVID-19 par pays

Texte par

Sasha Brady (traduit de l'anglais par Charlotte Conan de Vries)

Mis à jour le : 19 mars 2020

Carte

Des fermetures de frontières, des confinements et des fermetures partielles sont mis en place par les pays qui essaient de limiter la propagation de la pandémie de coronavirus COVID-19. La situation évolue rapidement, et nous vous conseillons de consulter les sources gouvernementales les plus récentes, mais voici une liste des mesures prises par les pays touchés par l’épidémie.
 

Europe

Le 17 mars, les dirigeants de l’UE ont interdit tout trajet non-indispensable depuis les pays extérieurs vers l’Union Européenne. Les 26 membres de l’UE sont : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, Chypre, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

Autriche

Il est demandé aux Autrichiens de rester en confinement et les déplacements sont fortement restreints depuis dimanche 15 mars. Tous les commerces non-essentiels sont fermés depuis lundi, et les restaurants depuis mardi. Il est recommandé aux habitants de ne quitter leur domicile que si c’est indispensable, et les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits. Le gouvernement refuse les passagers arrivant du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de Russie et d’Ukraine sans certificat médical. Tous les vols et trains depuis l’Italie, la Suisse, le Liechtenstein, l’Espagne et la France sont également suspendus. Cliquez ici pour plus d’informations.

Belgique

Toutes les écoles et universités seront fermées depuis le lundi 16 mars jusqu’au 3 avril. Tous les événements sportifs et de divertissement ont été annulés ou reportés. Les cafés, les bars et les restaurants sont fermés, et il est recommandé aux commerces de fermer le week-end. Les pharmacies et supermarchés ne sont pas concernés. Cliquez  ici pour plus d’informations.

République tchèque

Le jeudi 12 mars, la République tchèque a déclaré l’état d’urgence pour 30 jours. Les écoles, universités et institutions culturelles sont fermées ; les rassemblements sont interdits au-delà de 30 personnes et les restaurants et bars doivent fermer entre 20 h et 06 h. Samedi matin, le pays a élargi cette mesure à tous les commerces, y compris les centres commerciaux pour au moins 10 jours et a annoncé la fermeture de ses frontières aux voyageurs étrangers. Cliquez ici pour plus d’informations.

Danemark

Le Danemark a annoncé qu’il fermerait ses frontières à tous les visiteurs internationaux à partir du 14 mars à midi jusqu’au 13 avril, seuls les Danois réintégrant le pays et les résidents légaux seront acceptés. Les écoles et universités sont également fermées. Il est demandé aux habitants de limitr leur déplacements et de ne quitter leur domicile que lorsque cela est indispensable. Cliquez  ici pour plus d’informations.

France

La France a établi un confinement lundi 16 mars au soir, qui durera 15 jours. Les habitants ne peuvent quitter leur domicile que pour se rendre au supermarché, à la pharmacie ou au travail. Le président Emmanuel Macron a déclaré que les frontières seraient fermées à partir de mardi mais que les ressortissants et résidents français pourraient rentrer chez eux. Cliquez ici pour plus d’informations.

Allemagne

Depuis le lundi 16 mars, les écoles et universités sont fermées dans les Länder de Bavière, Berlin, la Sarre et la Basse-Saxe jusqu’au 20 avril. La chancelière Angela Merkel a aussi demandé l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes. Depuis lundi, l’Allemagne a temporairement fermé ses frontières avec la Suisse, l’Autriche, le Danemark et le Luxembourg. Cliquez ici pour plus d’informations.

Hongrie

Les passagers arrivant de Chine, d’Italie, d’Iran, d’Israël ou de Corée du Sud doivent se mettre en quarantaine pendant 14 jours. Le pays a fermé toutes ses frontières mardi 17 mars,  les activités sportives et culturelles sont interdites, les restaurants et bars sont fermés, les commerces auront certainement des horaires limités et les voyageurs seront probablement dépistés à leur arrivée. Cliquez  ici pour plus d’informations.

Italie

L’Italie a appliqué une mesure de quarantaine nationale jusqu’au 3 avril 2020. Le pays est en confinement et tous les commerces, à l’exception des supermarchés et des pharmacies, sont fermés. Les habitants ne peuvent quitter leur domicile qu’avec un formulaire comportant une raison valable, comme acheter de la nourriture, des fournitures médicales, ou aider les personnes vulnérables.  Cliquez ici pour plus d’informations.

Irlande

Le jeudi 12 mars, l’Irlande est entrée dans une période de fermeture partielle ; les écoles, universités et institutions culturelles seront fermées jusqu’au 29 mars. Les rassemblements de plus de 100 personnes en intérieur et de plus de 500 personnes en extérieur sont interdits durant cette période, et la fête annuelle de la Saint Patrick a été annulée. Dimanche, le gouvernement a demandé à tous les pubs et bars de fermer leurs portes, y compris les bars des hôtels. Lundi, le gouvernement a conseillé à tous les citoyens et résidents irlandais d’éviter tout voyage non-indispensable (à l’exclusion des trajets vers l’Irlande du Nord). Cliquez ici pour plus d’informations.

Pays-Bas

Toutes les écoles, cafés, restaurants et clubs sportifs ont reçu l’ordre de fermer dimanche 14 mars. Les espaces publics tels que les musées, salles de concert, théâtres et salles de sport sont également fermés. Cliquez ici pour plus d’informations.

Norvège

Les voyageurs internationaux arrivant en Norvège en provenance de pays autres que les pays nordiques (Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède, ainsi que le Groenland, les Îles Féroé et les Îles Åland) seront soumis à 14 jours de confinement. Cliquez ici pour plus d’informations.

Pologne

La Pologne a interdit à tous les voyageurs étrangers d’entrer dans le pays depuis le dimanche 15 mars et impose 14 jours de quarantaine aux Polonais revenant dans le pays. Cliquez ici pour plus d’informations.

Slovaquie

La Slovaquie arrête tous les trajets au départ du pays et en provenance de l’international, et applique des contrôles aux frontières. Les écoles, centres de loisirs et plusieurs attractions culturelles ont fermé. Cliquez ici pour plus d’informations.

Slovénie

À partir du dimanche 15 mars à minuit, tous les commerces en dehors des supermarchés, kiosques à journaux, stations essence, pharmacies, banques et magasins agricoles ont reçu l’ordre de fermer. Les écoles sont également fermées et les transports publics sont interrompus. Des avertissements aux voyageurs spécifiques ont été émises pour l’Italie, la Serbie, l’Espagne, l’Iran, la Corée du Sud, les États-Unis et la Chine. Cliquez ici pour plus d’informations.

Espagne

L’Espagne est le deuxième pays le plus touché en Europe, après l’Italie. Afin de maîtriser la propagation du virus, le premier ministre espagnol Pedro Sánchez a annoncé samedi 15 jours de confinement partiel. Tous les commerces non-essentiels sont fermés et les habitants ne peuvent quitter leur domicile qu’en cas de nécessité, pour acheter de la nourriture, aller travailler, recevoir des soins médicaux et aider les personnes vulnérables. Les citoyens reçoivent une amende s’ils sont contrôlés à l’extérieur sans raison valable. Les écoles, restaurants, lieux de divertissement et les bars sont fermés. Cliquez ici pour plus d’informations.

Suisse

La Suisse a fermé les écoles, interdits les rassemblements publics de plus de 100 personnes, et limité l’accès aux restaurants, aux bars et aux discothèques à un maximum de 50 personnes. Un grand nombre de stations de ski sont aussi temporairement fermées. Aux frontières, des procédures de dépistage supplémentaires sont mises en place, et plusieurs frontières entre l’Italie et la Suisse sont fermées. Cliquez ici pour plus d’informations.

Royaume-Uni

Mardi 17 mars, le gouvernement britannique a recommandé d’éviter les voyages non-indispensables, d’éviter les bars et de privilégier le travail lorsque c’est possible. Cliquez ici pour plus de détails.
 

Afrique

Afrique du Sud

Le dimanche 15 mars, l’Afrique du Sud a déclaré l'état d'urgence nationale et a annoncé la fermeture de ses frontières à tous les visiteurs étrangers venant de pays à haut risque comme l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, l’Iran, la Chine et les États-Unis. Les ressortissants Sud-Africains revenant de ces pays doivent s’isoler pendant 14 jours. Cliquez ici pour plus d’informations.

Ghana

Le 17 mars, le Ghana a fermé ses frontières aux passagers ayant séjourné dans les pays les plus touchés (comptabilisant plus de 200 cas) dans les 14 derniers jours. Cela ne s’applique pas aux citoyens ghanéens ni aux résidents permanents. Une quarantaine est obligatoire pour toute personne arrivant dans le pays. Cliquez ici pour plus d’informations.

Kenya

Le dimanche 15 mars, le Kenya a annoncé qu’il refuserait l’entrée aux étrangers et non-résidents permanents. Tout ceux qui arrivent dans le pays doivent s’isoler. Les écoles et universités du pays sont également fermées. Cliquez ici pour plus d’informations.

Maroc

À compter du 15 mars, tous les vols vers l’Algérie, la Belgique, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal et l’Espagne sont suspendus, ainsi que les traversées en ferry. Le Maroc a également fermé ses frontières terrestres avec Ceuta et Melilla. Les voyageurs doivent remplir un formulaire de santé à leur arrivée et seront soumis à un dépistage. Cliquez ici pour plus d’informations.
 
 


Amérique

Argentine

À partir du 16 mars, l’Argentine ferme ses frontières aux non-résidents pour 15 jours. Cliquez ici pour plus d’informations.

Bolivie

Depuis le 17 mars, la Bolivie a fermé ses frontières à tous les non-résidents et suspendu tous les vols internationaux. Les mesures sont en place jusqu’au 31 mars. Cliquez ici pour plus d’informations.

Canada

Le lundi 16 mars, le premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé la fermeture des frontières aux étrangers non-résidents, à l’exception des citoyens des États-Unis. Depuis le 18 mars, cette mesure s’applique aussi à la frontière terrestre avec les États-Unis, après un accord conclu entre les deux pays. Cliquez ici pour plus d’informations.

Chili

Le Chili ferme ses frontières à partir du mercredi 18 mars. Cliquez ici pour plus d’informations.

Colombie

La Colombie interdit l’entrée aux visiteurs étrangers depuis lundi 16 mars. Les ressortissants et résidents colombiens revenant de l’étranger doivent rester confinés deux semaines. Les écoles et universités sont fermées. Cliquez ici pour plus d’informations.

Costa Rica

Le Costa Rica ferme ses frontières à tous les visiteurs internationaux à partir du 18 mars. Les ressortissants et résidents du pays seront obligatoirement mis en quarantaine durant 14 jours. Cliquez ici pour plus d’informations.

El Salvador

Le Salvador a déclaré l’état d’urgence dimanche 15 mars, bien qu’aucun cas n’ait encore été confirmé. Des restrictions sont en place pour entrer et quitter le pays, et les rassemblements publics sont limités. Cliquez ici pour plus d’informations.

Équateur

Le samedi 14 mars, l’Équateur a annoncé la fermeture de ses frontières à tous les visiteurs étrangers. Il a été conseillé aux citoyens équatoriens et résidents permanents de regagner le pays avant lundi 16. Les restrictions seront appliquées après cette date. Depuis mardi 16 : l'état d’urgence a été déclaré, ainsi que la fermeture de certains services publics, et les déplacements doivent être limité. Cliquez ici pour plus d’informations.

États-Unis

Les États-Unis ont fermé leurs frontières à toute l’Europe. Depuis lundi 16 mars, il est demandé aux Américains d’éviter les rassemblements de plus de 10 personnes et de limiter les voyages non-indispensables. La frontière avec le Canada est fermée depuis le 18 mars sauf pour les trajets indispensables. Cliquez ici pour une liste des restrictions par État.

Guatemala

Le vendredi 12 mars, le Guatemala a annoncé l’interdiction d’entrer dans le pays pour les ressortissants européens, iraniens, chinois, nord-coréens et sud-coréens. Samedi, cette interdiction a été étendue aux États-Unis et au Canada. Cliquez ici pour plus d’informations.

Honduras

Le Honduras a fermé ses frontières pour une semaine, à partir du 16 mars. Cliquez ici pour plus d’informations.

Panama

Le Panama est l’un des pays les plus touchés en Amérique Centrale. Depuis le 16 mars, il n’accepte plus les non-résidents. Tous les commerces non-essentiels sont fermés. Cliquez ici pour plus d’informations.

Pérou

Depuis le 17 mars, les habitants doivent rester chez eux, le confinement est obligatoire et les frontières sont fermées pour 15 jours.  Cliquez ici pour plus d’informations.

Uruguay

À compter du 13 mars, l’Uruguay a demandé à tous les passagers en provenance du Chine, de Corée du Sud, du Japon, de Singapour, d’Iran, d’Espagne, d’Italie, de France et d’Allemagne de s’imposer une quarantaine de 14 jours. Cliquez ici pour plus d’informations.

Venezuela

Le 15 mars, le Venezuela a décrété la mise en quarantaine obligatoire des habitants de neuf États, dont la capitale Caracas. Cliquez ici pour plus d’informations.

 

Asie

 

Cambodge

Le 14 mars, le Cambodge a émis une interdiction d’entrée sur le territoire valable 30 jours pour les visiteurs venus des États-Unis, de France, d’Allemagne, d’Italie et d’Espagne à compter du 17 mars. Cliquez ici pour plus d’informations.

Chine

La Chine a appliqué des mesures d’endiguement très strictes, qui ont permis de ralentir le nombre de nouveaux cas de COVID-19. Ces mesures comprennent le confinement de près de 60 millions de personnes dans la province de Hubei (la source de l’épidémie) et des instructions de quarantaine obligatoire. À Pékin, tous les visiteurs internationaux sont soumis à 14 jours de quarantaine. Dans tout le pays, les passagers arrivant d’Iran, d’Italie, du Japon ou de Corée et se rendant à Pékin, Guangzhou (Canton) ou Shanghai doivent rester en quarantaine durant 14 jours. Cliquez ici pour plus d’informations.

Corée du Sud

Les visiteurs ayant voyagé dans la province chinoise de Hubei au cours des 14 derniers jours et les citoyens originaires de cette région ne peuvent pas se rendre en Corée du Sud. Cliquez ici pour plus d’informations.

Hong Kong

À partir du 19 mars, tous les arrivants dans le pays, y compris les ressortissants et résidents permanents hongkongais, devront rester en quarantaine pendant 14 jours. Cliquez ici pour plus d’informations.

Inde

Le lundi 16 mars, l’Inde annoncé l’interdiction de tout voyage depuis et vers l’UE, le Royaume-Uni et la Turquie. Les vols en provenance d’Afghanistan, de Malaise et des Philippines sont suspendus depuis mardi 17. Elle a aussi imposé une quarantaine de 14 jours à tous les passagers qui viennent ou sont passés par les EAU, le Qatar, Oman, le Koweït, la Chine et la Corée du Sud. À partir du 13 mars, le gouvernement indien a suspendu la plupart des trajets et des visas de tourisme jusqu’au 15 avril, à l’exception des visas diplomatiques, officiels, de l’ONU et des organisations internationales, et des visas de travail. Cliquez ici pour plus d’informations.

Singapour

À Singapour, les visiteurs ayant voyagé en Chine continentale, en Iran, en Italie, en Corée du Sud, en France, en Allemagne en Espagne au cours des 14 derniers jours ne pourront pas séjourner ni transiter par Singapour. Les passagers ayant séjourné au Japon, en Suisse, au Royaume-Uni ou dans un pays de l’ASEAN devront se soumettre à 14 jours de quarantaine. Les grands rassemblements sont interdits mais les écoles et lieux de travail restent ouverts. Cliquez ici pour plus d’informations.

Japon

Le Japon a interdit l’entrée aux passagers ayant visité les régions touchées en Chine, en Corée du Sud ou en Italie dans les 14 derniers jours. Une exception est faite pour les citoyens japonais et leur famille proche. Les grandes attractions comme Tokyo Disneyland sont fermées depuis plusieurs semaines, et le pays est partiellement à l’arrêt. Cliquez ici pour plus d’informations.

Malaisie

Le 16 mars, le gouvernement malaisien a annoncé un confinement national, effectif à partir du 18 jusqu’à la fin du mois. Cliquez ici pour plus d’informations.

Philippines

Tous les trajets depuis et vers la capitale, Manille, sont interdits jusqu’au 14 avril et certaines zones sont sous couvre-feu de 20 h à 05 h. Cliquez ici pour plus d’informations.

Taïwan

Depuis le 14 mars, les étrangers ayant séjourné en Chine, à Hong Kong ou à Macao ces 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire. Cliquez ici pour plus d’informations.

Thaïlande

Cette semaine, la Thaïlande a prévenu qu’elle suspendrait sa politique d’exemption de visa pour les voyageurs de Hong Kong, de Corée du Sud et d’Italie, et que la délivrance de visa à l’arrivée serait arrêtée pour 18 pays : la Bulgarie, le Bhoutan, Chypre, l’Éthiopie, les Fiji, la Géorgie, l’Inde, le Kazakhstan, Malte, le Mexique, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Roumanie, la Russie, l’Arabie Saoudite, l’Ouzbekistan, Vanuatu et la Chine. Cependant, le gouvernement a mis cette suspension en pause et le Département des affaires consulaires doit faire une annonce prochainement. Clichez ici pour plus d’informations.

Sri Lanka

Le 17 mars, le Sri Lanka a annoncé l’interdiction de tous les vols vers le pays pendant deux semaines à compter du mercredi 18 mars. Aucun passager ni membre d’équipage de bateaux de croisière n’est autorisé à entrer sur le territoire. Cliquez ici pour plus d’informations.

Vietnam

À partir du 15 mars, le Vietnam fermera ses frontières aux visiteurs internationaux s’ils ont séjourné au Royaume-Uni ou dans l’espace Schengen dans les 14 derniers jours. La fermeture restera en vigueur pendant 30 jours. De plus, les attractions touristiques comme la baie de Ha Long, la baie de Bay Tu Long et le complexe Yen Tu seront fermées aux visiteurs jusqu’au 26 mars, et les visiteurs sont également interdits dans la destination touristique de l’île de Ly Son dans la province de Quang Ngai, et les îles Cham. Les activités touristiques à Hanoï, Hoi An et la province de Quang Ninh sont également suspendues. Le gouvernement a arrêté le programme de dispense de visa pour le Danemark, la Norvège, la Finlande, la Suède, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Espagne jusqu’à nouvel ordre. Cliquez ici pour plus d’informations
 

Australie et Nouvelle-Zélande

Australie

L’Australie impose des interdictions aux passagers ayant voyagé en Chine continentale depuis le 1er février, en Iran depuis le 1er mars, en Corée du Sud depuis le 5 mars, et en Italie depuis le 11 mars. Les ressortissants australiens, les équipages de compagnies aériennes et leur famille proche sont exemptés, ainsi que les citoyens néo-zélandais résidant en Australie ; il leur est néanmoins demandé de s’isoler chez eux durant 14 jours après leur arrivée. Dimanche, le gouvernement a étendu ces mesures en ordonnant un confinement de 14 jours à toute personne arrivant dans le pays. Cliquez ici pour plus d’informations.

Nouvelle-Zélande

La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Arden, a annoncé dimanche que « la Nouvelle-Zélande [aurait] les restrictions aux frontières de la plus grande envergure et les plus strictes au monde ». Tous les passagers internationaux, y compris les néo-zélandais de retour dans le pays, devront rester confiné pendant 14 jours ; les bateaux de croisière ne pourront pas se mettre à quai dans les ports du pays avant le 30 juin et il est conseillé aux habitants d’éviter tout déplacement non-indispensable pour le moment. Cliquez ici pour plus d’informations.
 
 

Caraïbes

Îles Vierges britanniques

Le 14 mars, le gouvernement des Îles Vierges a annoncé la fermeture aux bateaux de croisière pour 30 jours. Les grands rassemblement et festivals ont également été reportés ou annulés. Cliquez ici pour plus d’informations.

Jamaïque

Dimanche 15 mars, la Jamaïque a déclaré l’état de catastrophe. Tous les événements publics ont été reportés pour le mois de mars, jusqu’à nouvel ordre. La Jamaïque interdit également l’entrée aux voyageurs du Royaume-Uni, mis à part les citoyens jamaïcains et leur famille proche, et les résidents jamaïcains de retour du Royaume-Uni. Cliquez ici pour plus d’informations.

Porto Rico

Le 16 mars, Porto Rico a imposé un couvre-feu national de 21 h à 05 h jusqu’au 29 mars. Pendant la journée, les habitants ne sont autorisés à quitter leur domicile que pour acheter de la nourriture, des médicaments ou du carburant. Cliquez ici pour plus d’informations.
 
 

Moyen-Orient

Égypte

À compter du 18 mars, l’Égypte suspend tous les vols pour deux semaines et les écoles et universités ont ferméleurs portes.  Cliquez ici pour plus d’informations.

Israël

Israël a tout d’abord interdit l’entrée du pays aux citoyens ou voyageurs venant d’Allemagne, de France, d’Espagne, de Suisse, d’Autriche, d’Andorre et de San Marino, à moins d’avoir la preuve qu’ils ont un endroit où se confiner 14 jours. Le 9 mars, ces deux semaines de confinement ont été élargies à tous les arrivants et citoyens israéliens de retour. Le pays est aussi partiellement à l’arrêt et a fermé les lieux publics non-essentiels. Mardi, Israël a pris une mesure de plus vers le confinement total en demandant aux habitants de rester chez eux à moins d’une nécessité absolue de sortir, et d’éviter les transports en commun. Cliquez ici pour plus d’informations.

Jordanie

Depuis le 17 mars, la Jordanie a fermé ses frontières terrestres et maritimes, et suspendu tous les vols internationaux. Cliquez ici pour plus d’informations.

 

Cet article a été mis à jour le 18 mars 2020.
 
Le nouveau coronavirus (COVID-19) est désormais une pandémie. Découvrez ce que cela signifie pour les voyageurs.

 



Paramètres des cookies