1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Découvrez la Serra da Estrela, la montagne-star du Portugal
Idées de voyage

Découvrez la Serra da Estrela, la montagne-star du Portugal

Texte par

Kate Armstrong (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 14 mai 2018

Carte

Malgré ses paysages naturels incroyables – forêts épaisses, lacs secrets et un haut sommet – la chaîne de la Serra da Estrela reste méconnue. Bien sûr, sa beauté offre de superbes occasions d’explorer la nature, mais aussi, en cherchant un peu, des trésors plus originaux comme le fromage local ou une espèce de chien propre à la région. C’est aussi un haut-lieu du design.

Au centre du Portugal, le Parque Natural da Serra da Estrela est facile d’accès. On peut rallier un des principaux villages de la région, Manteigas, par plusieurs routes, dont la plus pittoresque part de Covilhã. De là, on monte en pente raide à travers des forêts de pin avant d’atteindre un plateau rocheux.

Faites un selfie devant la Torre, le point le plus haut du Portugal

Voir la Torre, sur le plus haut sommet du Portugal (1 993 m), est un passage obligé pour beaucoup de visiteurs portugais. Les skieurs se ruent ici en hiver ; à d’autres périodes on vient faire des selfies devant une des stations radars, sortes de boules de golf géantes si rétro qu’on se croirait revenu en 1950.

gettyimages-92421731-17272770640e.jpg

La Torre est le plus haut point du Portugal.

Suivez les méandres du Zêzere

La vraie beauté est à quelques kilomètres, quand on voit (et qu’on longe) la vallée du Zêzere. C’est un des plus beaux itinéraires du pays, à faire de préférence au printemps ou en été, quand le gel ne menace pas les routes. À l’est de la Torre, la route tournicote sur plusieurs kilomètres, avant d’être moins tortueuse en suivant la vallée vers le nord et la jolie petite ville de Manteigas.
Cette vallée glaciaire remarquable, en forme de U, s’est formée il y a plus de 20 000 ans. Elle est parsemée d’affleurements granitiques et çà et là, des terrasses bâties par l’homme traversent les montagnes en ondulant. En contrebas, le Zêzere (la Serra da Estrela donne naissance à deux autres rivières, le Mondego et l’Alva), dont les rives sont émaillées de petites cabanes de bergers. La région est riche en faune et en flore, avec plus de 150 espèces d’oiseaux, ainsi que des cerfs, des lézards des montagnes, des loutres et des loups.

gettyimages-148576421_2-9183998f7a9b.jpg

La beauté austère de la vallée du Zêzere.

Les sentiers de Trilhos Verdes

Ce superbe réseau de sentiers verts de 200 km est le meilleur moyen de découvrir les lacs, les sommets et les ravines de la région aux noms évocateurs, tel le “Poço do Inferno” (Puits de l’Enfer, un jolie cascade). Les randonnées vont de une à huit heures. Si beaucoup traversent des forêts de chênes-lièges ou des plateaux granitiques, d’autres passent par des lieux culturels importants, églises ou puits historiques. En chemin, vous pourrez plongez dans divers bassins naturels ou des cascades.
Notre sentier préféré, le Chemin des hêtres, traverse une hêtraie aux arbres immenses avant de déboucher près de la minuscule chapelle Saint-Laurent. On descend ensuite à travers des bosquets de sycomores et de pins de Douglas. Ceux qui préfèrent pédaler emprunteront les sentiers à VTT. Sinon, pour faire travailler le haut du corps, louez un kayak et une pagaie au kiosque de Represa de Vale Rossim, le lac en contrebas du village de Penhas Douradas.

gettyimages-530597803_1-60760340668b.jpg

On peut explorer le beau paysage du Poço do Inferno grâce aux sentiers du Trilhos Verdes.

Admirez le chien de garde de la Serra

On dit que le cão de Serra da Estrela, le chien des bergers de la région, est une des plus anciennes races de chien de la péninsule Ibérique. Aujourd’hui encore, ils aident les bergers à garder leurs troupeaux (leurs colliers cloutés servent à dissuader les loups de les attaquer). Avec de la chance, vous croiserez un berger avec son chien et son troupeau en vous promenant sur un de ces superbes sentiers ; ici, les brebis produisent un lait qui sert à faire le “Queijo Serra da Estrela”, un fromage artisanal riche et onctueux où le chardon remplace la présure.

1_burelfactory-2e706422f4a6.jpg

L’intérieur de la Burel Factory.

Tissus contemporains de la Burel Factory

Au village de Manteigas, ne manquez pas de visiter la Burel Factory. Pendant des siècles, la laine a été partie intégrante de l’industrie et de l’artisanat portugais ; durant les XVIIIe et XIXe siècles, de grands ateliers étaient installés ici. Récemment, un couple de créateurs en a réhabilité un, usant de techniques et de machines d’origine pour fabriquer le burel, un tissu de laine. Semblable à du feutre, avec d’étonnantes couleurs verte, mauve ou orange, il sert ensuite à fabriquer toutes sortes d’objets. D’autres productions, comme les couvertures en pure laine vierge, mettent en valeur les motifs originaux de l’atelier, qui remontent au milieu du XXe siècle. (Astuce : si vous manquez la visite ici, il existe des boutiques Burel Mountain Originals à Lisbonne et à Porto).

gettyimages-657708238-5e82587a1244.jpg

Le village de montagne de Manteigas sous le soleil.

Dormez et dînez parmi les étoiles

La superbe Casa das Penhas Douradas est l’autre étoile du parc. Cette petite pension luxueuse, à Penhas Douradas, juste au nord de Manteigas, rappelle son environnement par sa simplicité et ses matériaux de construction écologiques, tel le liège. Si le décor années cinquante vous rappelle quelque chose, c’est qu’elle est tenue par les propriétaires de la Burel Factory. On y trouve même un piscine intérieure-extérieure et après une journée de randonnée on peut se délasser avec un massage ou un soin balnéo. Si vous n’y séjournez pas, passez-y faire un délicieux repas gourmand ou demandez leur déjeuner de pique-nique, idéal à grignoter en cheminant ou assis au bord du lac voisin.

500px_106384163_crop-66ead2332ab5.jpg

Monsanto, où les bâtiments se niche parmi d’immenses rochers de granite.

Balade dans des villages anciens

Dans le parc et ses alentours, on trouve douze très beaux villages, qui portent le label aldeias historicas (villages historiques). Parmi ceux-ci, nous aimons Monsanto, avec ses petites maisons de pierres posées entre des formations granitiques comme si un géant avait disposé une ville miniature au milieu de sa collection de billes. Une des plus belles routes du Portugal relie Manteigas à Piódão, un autre de ces villages. Bien qu’elle ne fasse que 70 km, comptez plus de deux heures pour parcourir ses virages et profiter de ses paysages, forêts de pins, rivières et champs en terrasses abruptes. Piódão même se compose de petites maison toutes en schiste ; son église bleu et blanc, Nossa Senhora da Conceição, se détache parmi les pierres grises. On comprend aisément pourquoi beaucoup comparent le village à une crèche de Noël.

gettyimages-674708851_2-25a956301654.jpg

Maisons de pierre du village médiéval de Piódão.

Pour en savoir plus

Pour tout savoir sur le parc, rendez-vous au Centro de Interpretação da Serra da Estrela, réparti sur deux sites, l’un à Seia et l’autre à Manteigas. D’intéressantes maquettes en 3D présentent la géologie de la Serra, ses habitats naturels, sa faune et sa flore. Un film documentaire permet de découvrir la vallée comme si on la survolait.

evaneos
Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Portugal