1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Comment concilier voyage en van et respect de l'environnement ?
Voyage responsable

Comment concilier voyage en van et respect de l'environnement ?

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 14 octobre 2020

Carte

Effacez de vos mémoires l’image du camping-car polluant et anti-écolo. Les temps ont changé grâce à l’utilisation de nouvelles énergies et technologies et grâce au développement de bonnes habitudes en matière d’environnement. Où partir et par quels chemins ? Comment choisir son véhicule et l’équiper ? Comment réduire son empreinte carbone et ses déchets ? Petit guide du voyage en van écolo.
 

Louer plutôt qu’acheter

La tentation de partir en van ou en camping-car vous a toujours tentée mais vous n’avez ni l’intention ni les moyens d’acheter le véhicule idéal. Qu’à cela ne tienne : louez ! La solution de la location présente de nombreux atouts : vous pouvez bénéficier d’un matériel haut de gamme et peu polluant en optant par exemple pour un véhicule électrique. Concrètement, deux possibilités s’offrent à vous : celle de passer par un loueur classique ou par des particuliers. Tandis que la première option propose un choix de véhicules récents et régulièrement entretenus, la deuxième, moins onéreuse, peut apporter une réponse plus proche de vos envies, de votre choix de véhicule, de type de séjour etc. D’autant plus que depuis quelques années, des plateformes telles que Campanda, Yescapa ou encore Wikicampers mettant en lien les particuliers, proposent une offre abondante et variée, assistent les loueurs et les propriétaires et s’occupent des assurances.

manuel-meurisse-flwsg878m_i-unsplash.jpg

Choisissez les options qui conviennent le mieux à votre tranquillité d'esprit

Aménager son van ou son camping-car

Si vous avez déjà votre van ou votre camping-car, rendez-le plus écologique. Pensez d’abord au poids car de ce dernier dépend la consommation du véhicule. Evitez donc de le surcharger en objets inutiles et faites de même pour vos objets personnels ! Par contre, innovez en installant des panneaux solaires et investissez dans une deuxième batterie rechargeable pour gagner en autonomie. Evitez aussi d’utiliser trop souvent vos plaques de cuisson particulièrement friandes d’énergie. Privilégiez les plats froids et contribuez à l’économie locale en mangeant au resto ou dans un camping à la ferme où vous pourrez aussi ancrer votre van. En fonction de vos goûts et de votre niveau de bricolage, inspirez-vous aussi d’autres aficionados du voyage en van. Avec le développement du mouvement des Tiny Houses ces dernières années, les infos et les conseils pratiques pour aménager son véhicule, quel qu’il soit, ne manquent pas. Entre astuces de rangements et systèmes anti-cassage de verres, imprégnez-vous de conseils comme sur le site Le Van Aménagé. Enfin, si vous n’êtes pas du tout bricoleur, faites-vous accompagner pour aménager votre van ou laissez un pro s’en charger pour vous en passant par des spécialistes tels que l’équipe de Vivre en Van qui, en fonction de votre véhicule, l’adaptent à vos besoins.

hilary-bird-ym-cnst2xou-unsplash.jpg

Vous seriez plutôt du genre à aménager votre van vous-même ou à vous faire aider par un professionnel ?

S’équiper et vivre écolo

Commencez par une règle de base : dites halte au plastique ! Favorisez les sacs vrac et les gourdes. Aux couverts jetables, gobelets et assiettes en plastique et en carton, préférez le bon vieux matériel de scout en acier inoxydable ! Munissez-vous aussi de récipients, boîtes en verre qui vous permettront de stocker des aliments. Enfin prévoyez une bonne vieille poêle en fonte et une grille pour les barbecues. Les produits d’entretien - de soi et du camping car - méritent aussi un petit effort : encore une fois, évitez les emballages plastiques, pensez tout simplement au savon pour vous, la lessive et la vaisselle, ainsi qu'au shampoing solide pour vos cheveux. Enfin, sachez que l’huile de coco fonctionne très bien comme démaquillant ! Pensez à utiliser des produits biodégradables pour ne pas avoir de scrupules à les évacuer dans la nature après les nettoyages en tous genres. Pour finir, privilégiez les beaux vieux torchons et serviettes aux essuie-tout et autres lingettes…

wantto-create-pnpwrt5_hee-unsplash.jpg

Pour les équipements cuisine et hygiène, privilégiez le zéro déchet

Sur la route

Vous êtes prêt à prendre la route mais laquelle ou plutôt lesquelles ? Partir en van ou en camping-car rime avec slow tourisme donc à moins d’y être contraint, évitez les autoroutes où vous passerez votre temps à vous faire doubler, à trop consommer et à vous faire plumer aux péages… à moins que votre projet de vacances consiste à visiter les aires d’autoroute. Préparez vos options d’itinéraires à l’avance en fonction de vos goûts et de vos besoins. Emportez vos vélos ou prévoyez d’en louer sur place pour les petites distances. Vous pourrez explorer les environs de votre lieu d’ancrage en profondeur, faire du sport, loin du ronronnement du moteur. A propos de conduite, pour consommer moins, revoyez aussi votre façon de conduire, ne freinez pas brusquement, privilégiez le bas régime, vérifiez la pression de vos pneus et prenez votre temps. N’oubliez pas que vous êtes en vacances.

daniel-j-schwarz-hhe9c31780a-unsplash.jpg

L'un des bonheurs de la van life : trouver le spot parfait !

Choisir ses emplacements

Bien sûr, voyager en van rime avec liberté, dont celle de vous arrêter où bon vous semble. Mais, sans vouloir tuer la spontanéité, faites un petit travail de recherche des adresses potentielles qui vous conviendrez le mieux. Si vous avez envie de vous poser dans un camping, privilégiez ceux qui sont labellisés La Clef Verte ou Ecolabel parce qu’ils ont opté pour des sources d’énergie alternatives, le non-usage du plastique, une gestion écologique des déchets, de l’eau etc… Ils sont 265 en France et vous en trouverez bien un sur votre chemin ! Renseignez-vous bien car certains proposent des activités, des animations ou des événements en lien avec la nature, le bien-être qui pourraient apporter un chouette plus à votre balade en van. Si vous n’avez pas peur d’être réveillé par le chant du coq et si vous souhaitez découvrir des produits du terroir et même vous initier à leur production, optez pour le camping à la ferme en passant l’organisme Bienvenue à la ferme. Vous pouvez aussi tout simplement vous arrêter sur les aires d’étape camping-car gratuites mises à disposition par les communes sous réserve qu’il y ait de la place… Mais pas de panique, des applis telles que Park4night vous diront si vous avez des chances de pouvoir vous garer où vous le souhaitez ou vous proposeront d’autres options. Autre possibilité : garer votre véhicule dans le champ ou le jardin de particuliers ! Et oui, le Air BnB du camping existe aussi et il suffit de vous connecter sur la célèbre plateforme pour trouver des emplacements chez des particuliers. Enfin, les irréductibles amateurs de nature opteront pour l’option la plus noble, celle du camping sauvage.
 



Guide de voyage

80 itinéraires clés en mains sans avion ni voiture, en Europe et au-delà

Paramètres des cookies