1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 5 ingrédients d’un séjour inoubliable en Croatie
Idées de voyage

5 ingrédients d’un séjour inoubliable en Croatie

Mis à jour le : 23 janvier 2017

Carte

On l’a qualifiée de « nouvelle Grèce », de « nouvelle Riviera » et même de « nouvelle Toscane », mais ceux qui la connaissent savent que la Croatie se découvre d’abord pour elle-même. 6278 km de côtes, 1244 îles, des villes envoûtantes et une nature grandiose : si vous ne connaissez pas encore la Croatie, vous serez certain de ne plus jamais l’oublier.

1. Dubrovnik

Rendons à César ce qui est César : c’est Lord Byron qui le premier surnomma Dubrovnik « la perle de l’Adriatique » ; George Bernard Shaw lui emboîta le pas en décrivant l’ancienne république de Raguse comme « le paradis sur Terre ». Difficile de rester à la hauteur d’une telle réputation… Eh bien ! Dubrovnik n’a pas même d’effort à faire : avec le soleil se reflétant dans ses pavés de marbre blanc, elle paraît conçue pour irradier ; ceinturée de remparts formidables, jalonnée d’édifices baroques, elle se donne à admirer autant de l’intérieur, qu’en prenant de la hauteur. Depuis Ploče, quartier incontournable où se trouvent l’une des deux portes de la ville et le splendide vieux port, un téléphérique vous mènera au mont Srd, avec sa vue imprenable sur la ville.

2. Zagreb et Varaždin

Si vous souhaitez plonger dans la plus excitante combinaison culturelle de l’ouest et de l’est de l’Europe, filez à Zagreb fissa. Capitale continentale d’un pays d’abord célébré pour ses plages et ses îles, anciennement sous l’aire d’influence de Vienne alors que l’Italie influençait la côte, Zagreb s’est inventée au fil de son histoire une identité nourrie de ces rencontres, aussi attachante qu’humaine. A pied ou en tram (bleu – tout comme le funiculaire qui relie la ville haute à la ville basse), dans ses nombreux parcs ou à ses terrasses de café, vous goûterez le mélange de l’élégance austro-hongroise au sens débridé de l’art et de la poésie balkaniques. Varaždin, 80 kms plus au nord, offre un visage plus régulier, mais témoin vivant de la riche histoire croate : cette ancienne capitale est un véritable festival d’architecture baroque, tandis que son vieux centre, un exemple remarquable d’architecture défensive médiévale.

3. L’Istrie

Autant vous prévenir : cette péninsule au sud de Trieste (Italie) semble provoquer une irrésistible nostalgie chez celles et ceux qui la visitent, à commencer par les Italiens, qui retrouvent dans ses vertes collines et vallées l’atmosphère de la Toscane, et dans ses villes côtières, les traces de l’influence vénitienne : Poreč est à ce titre exemplaire. Dominée durant 500 ans par la République de Venise, la ville apparaît aujourd’hui comme une variation croate de l’atmosphère de la Sérénissime. Pourtant, le joyau de Poreč est bien plus ancien que cette longue page de son histoire : il s’agit de la basilique euphrasienne (VIè siècle), inscrite à l’UNESCO, dont mosaïques dorées byzantines sont merveilleusement conservées. Au sujet de l’Istrie, on évoquera encore le gouffre de Pazin, ou ses spécialités à base de truffe : vous comprendrez pourquoi quiconque la visite rentre chez lui nostalgique.

4. Parcs nationaux de Plitvice et Krka

Un bon conseil : si vous voulez un jour vous convaincre que Dame Nature a de l’imagination, rendez-vous sans tarder dans les parcs naturels de Plitvice et de Krka. Pas moins de seize lacs, reliés par des cascades, entourés de forêts touffues, ont sculpté le paysage enchanteur du premier, classé à l’UNESCO ; les grottes de calcaire et de travertin qui le jalonnent achèvent de lui donner des airs de conte de fée… Le second, s’il offre le même type de décor, permet en outre de ponctuer sa découverte d’une déambulation dans un ancien et pittoresque village dalmate… Des chemins et passerelles en bois serpentent à travers les deux sites, permettant d’en préserver l’équilibre écologique.

5. Split et l’île de Brač

L’empereur romain Dioclétien, qui était un homme de goût, choisit un cadre somptueux pour bâtir un luxueux palais fortifié… qui lui survivra en devenant l’un des bijoux de l’Adriatique : Split. Ce bijou n’est cependant que le premier d’une longue série ! Split est en effet le port d’attache des ferrys menant à toutes les merveilleuses îles qui lui font face. En 50 minutes de traversée, vous pourrez ainsi rallier Brač, l’une des plus fameuses d’entre elles, si ce n’est la plus fameuse : sa plage paradisiaque Zlatni Rat (l’une des plus belles du monde, et, quoiqu’il en soit, la plus belle de Croatie), ses villages de pierres couleur crème où chaque ruelle semble inexorablement mener à une irrésistible terrasse de café, lui confèrent de fait une place de choix dans les albums photo ! 


Article réalisé en partenariat avec 
 

http://www.jettours.com/

Texte par Rodolphe Bacquet

evaneos