1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. 5 expériences à vivre à Lausanne
Idées week-end

5 expériences à vivre à Lausanne

Texte par

Elodie Lécadieu

Mis à jour le : 20 juin 2022

Carte

La capitale vaudoise (du canton de Vaud) et quatrième ville de Suisse par sa taille, a non seulement été désignée capitale olympique mais elle offre aussi un séjour idéal sur les rives du lac Léman. Pour cette petite escapade, nous vous proposons d’oublier un temps la vieille ville de Lausanne, au demeurant riche en visites et en découvertes, pour nous concentrer sur la partie sud de la ville et le quartier d’Ouchy, au bord du lac Léman.
 

1. Se mesurer à Usain Bolt au Musée Olympique

Impossible de visiter la capitale olympique sans aller voir le musée olympique ! On vous voit déjà venir… Vous n’êtes pas très musées, les enfants non plus… Et pourtant, le lieu est idéal pour vous faire changer d'avis ! 3000 mètres carrés très intéractifs sont consacrés à l’histoire des Jeux, de leurs racines en Grèce antique à la création de la version « contemporaine » par l'inoubliable Pierre de Coubertin. Vous pourrez admirer des centaines de tenues et accessoires que les athlètes lèguent au musée - qui ne peut exposer qu’une infime partie de ses archives, donc il est très intéressant d’y revenir régulièrement pour s’offrir de nouvelles rencontres avec des objets qui ont marqué l’histoire du sport. – Prenez le temps de noter les changements de matières et de technicités des accessoires au fil des décennies,  et d'admirer les baskets d’un certain Rafael Nadal, les chaussures de course d’un Jesse Owens ou une paire de skis utilisés dans les années 20. Et bien sûr les médailles officielles, les torches, et même le tout premier drapeau avec les anneaux olympiques, confectionné en 1914 !

img_20220611_165703.jpg

Le graal de tous les athlètes... la fameuse médaille olympique !

Sans compter que le musée accueille également des expositions temporaires. Actuellement, ce sont les toutes nouvelles disciplines olympiques qui sont mises en avant, à savoir le basket 3x3, le BMX freestyle, le breaking, l’escalade sportive, le skateboard et le surf. Pour soutenir ces nouvelles disciplines, le musée avait entre autres organisé un weekend des cultures urbaines en juin, avec au programme : ateliers, œuvres d’art, concerts et démonstration de skateboard dans le parc du musée avec notamment deux athlètes olympiques venus concourir pour le skateboard à Tokyo, Valentin Milou et Charlotte Hym.

img_20220611_170331.jpg

Valentin Milou a participé aux Jeux Olympiques de Tokyo, dans la discipline skateboard

Maintenant que nous sommes dans le parc, admirons la vue sur le Lac Léman (nous y reviendrons) et surtout les oeuvres d’art à l’effigie de disciplines phares des JO. Vous pourrez aussi tester votre vitesse sur une piste d’athlétisme en courant le 100 mètres. Des petites lumières vous feront visualiser la vitesse d’Usain Bolt, histoire de comparer vos capacités avec celles du champion jamaïcain.
 

2. Admirer la région depuis l’eau

On vous l’avait promis, retour au Lac Léman, acteur indéniable du cadre enchanteur de Lausanne et ses environs. En passant par le bas du parc olympique ou en descendant les rues de Lausanne avec un « certain » dénivelé (on nous a glissé à l’oreille que les lausannois avaient la réputation d’avoir les mollets les plus musclés de Suisse), rejoignez le « bord du ». Vous pourrez embarquer pour une des croisières proposées par la CGN, à bord de bateaux à vapeur Belle Epoque, pour une balade de deux heures sur les eaux bleues du Lac Léman, en restant côté suisse bien sûr. Moment suspendu à regarder la côte s’éloigner, avant de s’approcher des villages disséminés à l’est de Lausanne, entre les vignes du Lavaux. Au fond du lac, les Alpes. Elles apparaissent dans un presque brouillard, entre un ciel et une eau d’un bleu qu’on différencie à peine. Les plus gourmands pourront s’offrir un repas ou un rafraichissement avec vue, sur le pont de la première classe. Les plus curieux iront admirer les machines du bateau ou s’installer dans l’ancien fumoir pour changer de point de vue.

img_20220612_113536.jpg

Vue imprenable sur les Alpes depuis le lac Léman


3. Randonner aux milieu de vignes classées à l’Unesco

Le Lavaux rassemble quelque 10 000 terrasses, plantées de vignes, sur les bords suisses du lac Léman. Un patrimoine culturel classé à l’Unesco depuis 2007 qui offre non seulement une vue à couper le souffle sur le lac avec ses « champs » verts plongeant vers un bleu profond, mais aussi de nombreuses possibilités de balades entre les parcelles, pour rejoindre un par un les villages qui parsèment ce cadre enchanteur. Saint-Saphorin, Lutry, Cully, Dézaley… Autant de bourgades avec une architecture concentrée pour laisser un maximum de place à la vigne et dont l’architecture s’est même adaptée à la vie des professionnels de la vigne.

img_20220613_141219.jpg

Le Lavaux est inscrit depuis 2007 à l'Unesco, sur la liste des paysages culturels

N’hésitez pas à réserver une visite, par exemple auprès de l’association Lavaux patrimoine mondial, pour ne rien manquer de votre visite et connaître les petits secrets de la région.

Clou du spectacle : s’offrir un moment dégustation bien méritée avec vue sur le lac et le Lavaux ! A Epesses, le Clos de la République et sa terrasse arborée devraient combler toutes vos attentes entre cuves centenaires, vue sur les terrasses du Dézalay et échanges œnologiques avec des connaisseurs passionnés.

img_20220613_141351.jpg

La vue sur les vignes depuis le Clos de la République

Point non négligeable : tous ces villages sont accessibles sans voiture ! Vous pourrez faire des arrêts dans les villages situés en bord du lac si vous empruntez les bateaux de la CGN. Mais vous pourrez aussi et surtout prendre le train depuis la gare de Lausanne. Les trains circulent sur deux niveaux dans le Lavaux : une voie dessert les villages au bord du lac tandis que l’autre passe par ceux plus en hauteur comme Grandvaux. Et la carte de transports en commun lausannoise (offerte dans tous les hébergements de la ville) vous permet d’aller jusqu’au village d’Epesses gratuitement.


4. Découvrir le nouveau spot culture incontournable de Lausanne

Le train numéro 2022 vous attend quai numéro 10. Le nouveau quartier des arts imaginé par la ville est désormais bien implanté, juste à côté de la gare, entre la vieille ville et Ouchy. Le MCBA – le Musée Cantonal des Beaux-Arts – a ouvert ses portes fin 2019, installé dans un bâtiment impressionnant conçu par les architectes Fabrizio Barozzi et Albeeto Veiga. Il abrite plus de 10 000 œuvres, pour beaucoup réalisées par des artistes suisses et vaudois, du 17ème siècle à nos jours.

img_20220612_162126.jpg

Le hall du MCBA, premier bâtiment à avoir inauguré Plateforme 10

Face à lui, les arcades – en partie restaurées, en partie neuves – accueillent déjà un café, un restaurant, des ateliers… Mais la nouveauté de 2022 réside surtout dans l’inauguration, le weekend du 18-19 juin, de Plateforme 10 dans son intégralité. En effet, un second bâtiment, dessiné par Francisco et Manuel Aires Mateus, vient s’ajouter au décor et il accueille désormais les collections du musée de l’Elysée consacré à la photographie et du MUDAC – le musée de Design et d’Arts appliqués. L’occasion de venir sentir le pouls de ce nouveau quartier qui se veut devenir le cœur culturel de Lausanne, juste derrière les 9 voies de la gare, d'où son nom. 
Notre petit conseil : faites un passage par les toilettes du MCBA, surprise assurée. 
 

5. Tester de bonnes tables avec vues

Vous nous connaissez, impossible de visiter Lausanne sans vous dénicher quelques bonnes tables, et on peut dire que Lausanne n’en manque pas ! Point commun de nos chouchoutes : elles offrent toutes une vue grandiose sur le lac. Que demander de plus ?

Une cuisine locavore ?  Direction la Brasserie de Montbenon, classée « café historique » depuis 2021, qui trône au cœur du parc du même nom, dans le même bâtiment que le casino. Une carte variée où presque tous les produits cuisinés viennent du canton de Vaud, à déguster sur la terrasse panoramique ou en intérieur puisque l’immense verrière des lieux vous laissera tout de même profiter de la vue.

img_20220611_213531.jpg

La Brasserie de Montbenon se trouve dans le parc du même nom, en plein cœur de Lausanne

Une ambiance internationale et branchée ? On vous donne rendez-vous au Lacustre, juste en face des départs des bateaux de la CGN. Ambiance californienne et énorme terrasse pour cette adresse les pieds presque dans l’eau. L’adresse idéale pour bruncher entre amis ou en famille et profiter des jours de soleil.

img_20220611_135914.jpg

Vue sur le lac Léman depuis le TOM Café


Un menu sportif ? Le musée olympique accueille au plus haut de son bâtiment le TOM café, dont la vue panoramique peut se vanter d’être l’une des plus belles de la ville sur le lac (et la concurrence est rude!). Des plats aux noms sportifs et une cuisine fraîche et savoureuse… La pause idéale avant d’aller admirer les athlètes tout donner pour réaliser leurs rêves.

La meilleure vue sur le lac ? Poussez les portes du Royal Savoy (ou faites-vous le plaisir d’y passer une ou deux nuits – l’hôtel a été rénové en 2017 et propose des chambres avec vue et balcon) et laissez l’ascenseur vous emmener au 7e étage, direction le Sky Lounge. Les portes s’ouvrent… et vous dévoilent une vue à 180 degrés sur le lac Léman à la surface irisée par le coucher du soleil. La carte change tous les six mois grâce à un chef inspiré qui offre des mélanges de saveurs audacieux pour un menu tapas délicieux. Le tout accompagné bien sûr d’un cocktail maison. Vous ne voudrez plus en descendre.
 


 

Notre auteure est allée à Lausanne avec le soutien de l'office du tourisme de Lausanne.  Les contributeurs de Lonely Planet n’acceptent aucune contrepartie en échange d’un reportage favorable. 


Guide de voyage

Un guide tout en couleurs, concis et ultrapratique pour découvrir Genève, Lausanne et le lac Léman