1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 lieux où se sentir tout petit
Idées de voyage

10 lieux où se sentir tout petit

Mis à jour le : 20 janvier 2017

Carte

Montagnes d’une hauteur vertigineuse , déserts immenses, ciels à perte de vue… Ou comment recevoir une belle leçon d’humilité.

1. JEUX DE MASSE, PYONGYANG, CORÉE DU NORD

Aussi effrayants que spectaculaires, les jeux de masse de Corée du Nord incarnent la politique totalitaire du pays, et nous rappellent, dans le même temps et de la manière la plus stricte, que chacun d’entre nous n’est qu’une petite goutte d’eau dans la marée humaine qui peuple la planète. Certes, le monde entier n’est pas rassemblé à Pyongyang pour cette manifestation, mais on pourrait aisément le croire : pendant ces Jeux, une foule impressionnante de danseurs et de gymnastes (près de 100 000 en tout) exécutent en rangs serrés des chorégraphies réglées au millimètre près qui mettent l’accent non pas sur le talent individuel mais sur une synchronie parfaite. Ces milliers d’êtres humains qui travaillent ensemble semblent démontrer que le tout vaut plus que la somme des parties. Les Jeux ont lieu de la mi-août à la mi-octobre.
Les mois de septembre et d’octobre sont moins humides et plus agréables que l’été coréen.


Jeux de masse, Colin J

2. RUB’AL-KHALI (QUART VIDE ), OMAN

Si les Inuits disposent d’un vocabulaire très fourni pour désigner la neige, les Bédouins d’Arabie doivent de leur côté avoir de nombreux mots pour désigner le sable, tant leur monde est façonné et gouverné par lui. Couvrant un cinquième de la péninsule Arabique, le Rub’ al-Khali (littéralement le “Quart vide”) est la plus grande mer de sable au monde. De couleur orange rougeâtre en raison de la présence de feldspath, cette étendue ondoie sur plus de 580 000 km², à cheval sur Oman, le Yémen, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite. Debout au sommet d’une dune, avec rien d’autre que le désert s’étendant à perte de vue dans toutes les directions, on se sent aussi minuscule qu’un grain de sable…
L’un des moyens les plus simples pour se rendre dans le Quart vide consiste à participer à une expédition guidée au départ de Salalah, dans le sud d’Oman.

3. Maldives

Face à l’immensité des Maldives, on se sent tout à fait insignifiant : sur n’importe lequel de ses magnifiques atolls, l’homme n’est guère plus qu’une petite particule perdue dans l’océan Indien. Toutefois, rien de tel pour le remettre à sa place qu’une rencontre avec les géants qui naviguent dans les eaux paradisiaques de l’archipel. Les requins-baleines, plus grandes créatures marines au monde, peuvent en effet atteindre 12 m de long. Comme ils mangent du plancton, on peut nager sans risque à leurs côtés. Qu’ils ne soient pas dangereux pour l’homme n’enlève rien à la beauté du spectacle. À quelques mètres seulement de ces mastodontes, on se sent bien peu de choses…
Les requins-baleines se déplacent avec les saisons. De mai à décembre, ils sont dans les eaux des îles occidentales. De décembre à avril, on les trouve près des îles orientales. Voici quelques informations pour voyager aux Maldives en indépendant. 


Plongez dans le bleu immense des Maldives. Eric Messa

4. Désert d'Atacama, Chili

Certes, montagnes et déserts peuvent vous en imposer de par leur immensité, mais ce n’est rien comparé à l’univers lui-même. Dans le désert d’Atacama, étendue d’une extrême aridité sur la côte pacifique du Chili, l’air est tellement sec que les nuages bouchent rarement l’horizon céleste, et les humains sont si peu nombreux que pratiquement aucune lumière artificielle ne vient polluer le ciel nocturne. Aussi n’existet- il que très peu d’autres endroits offrant une vue aussi magnifique sur les étoiles. On peut les observer de plus près grâce à de puissants télescopes, mais pour une vue d’ensemble absolument extraordinaire, il suffit de se coucher sur le dos et de laisser son regard vagabonder dans l’immensité du ciel, passant rêveusement de constellations en planètes.
L’Observatoire européen austral (ESO) gère trois sites d’observation dans le désert d’Atacama, à La Silla, Paranal et Chajnantor.

5. Cathédrale d'York, Angleterre

Dans l’enceinte de la ville d’York, à 320 km au nord de Londres, la construction de la plus grande cathédrale gothique d’Europe a commencé en 1220, et s’est poursuivie 250 années durant. Cela valait la peine d’attendre. Construite selon un classique plan cruciforme, la cathédrale (Minster en anglais) domine de toute sa hauteur les étroites ruelles et les solides remparts de la ville. Qu’il s’agisse de sa décoration ornementée, de ses effrayantes cryptes ou de ses énormes cloches de 10 tonnes, c’est la cathédrale de tous les superlatifs. D’une incroyable audace architecturale, elle témoigne de la volonté de l’homme de se hausser jusqu’à Dieu. Tant par ses dimensions (le Grand Vitrail ne mesure pas moins de 23 m de haut) que par ses ambitions spirituelles, elle contraint à la plus grande humilité. York est bondée à la haute saison estivale.
En la visitant en automne (septembre et octobre), on profite de journées encore douces, la foule en moins.


Orgue de la cathédrale de York. Gareth Williams 

6. Gouffre des Hirondelles, mexique

La région mexicaine du Yucatán est creusée de multiples trous, grottes et failles. Le gouffre des Hirondelles (Sótano de las Golondrinas), deuxième aven par la taille, est l’un des plus spectaculaires. Plongeant en à-pic sur près de 400 m au milieu de la jungle, il pourrait littéralement avaler l’Empire State Building, sans parler des intrépides qui font du Base jump ou descendent en rappel dans la profondeur de ses entrailles. Non seulement, on se sent tout petit devant son immensité, mais également bien seul. En effet, ce royaume hadéen est le fief d’innombrables martinets à collier blanc qui quittent le gouffre à l’aube et y reviennent en nuées au crépuscule.
Le gouffre des Hirondelles est à 13 km du village d’Aquismón, à côté de l’autoroute 85, dans la région de Huasteca.

7. grande barrière de corail, Australie

La plus vaste réserve marine de la planète s’étend sur plus de 2 300 km dans les eaux limpides et peu profondes face aux côtes nord-est de l’Australie. Une vie animale et végétale d’une diversité éblouissante prospère dans ces eaux tropicales, dont 400 variétés de coraux, 1 500 espèces de poissons et 400 types de mollusques. Une véritable armada de bateaux fait la navette depuis la côte pour les plongeurs, offrant une myriade d’activités et de circuits. Sur ce site, vous admirerez baleines en migration, gigantesques morues et épaves fantastiques.
Cairns regroupe d’innombrables offres pour explorer la Grande Barrière de corail.


Vue de la grande barrière de corail. Leander Wattig

8. Gorges de Vikos, Grèce

Au coeur du parc national de Vikos-Aoös, en Épire, dans un paysage de rivières encaissées, les gorges de Vikos forment une spectaculaire entaille de 12 km de long, dont la profondeur dépasse les 1 000 m par endroits. De beaux ponts ottomans jalonnent le lit du Vikos, au fond. On admire ce stupéfiant canyon du haut, depuis les villages et belvédères qui surplombent les falaises, ou du bas, équipé de bonnes chaussures. La randonnée dans ces gorges est la plus appréciée en Grèce continentale. La descente s’effectue depuis le village de Monodendri (1 090 m).
Comptez 7 heures 30 (remontée comprise) pour cette randonnée difficile. 

9. Stromboli, Italie

Au cas où vous auriez oublié que le coeur de la Terre est constitué de magma en fusion, cette île italienne vous rappellera à l’ordre. Surnommée le “phare de la Méditerranée” en raison de son activité volcanique, le Stromboli fait partie des îles Éoliennes, archipel de sept pics volcaniques au large de la côte nord de la Sicile. Île la plus grandiose, Stromboli émet régulièrement des jets de cendre et de vapeur, de roches, et parfois, des coulées de lave qui dévalent le sentier Sciara del Fuoco jusqu’à la Méditerranée. Afin de profiter du spectacle dans toute sa splendeur – un authentique feu d’artifice naturel –, demandez à un pêcheur de vous emmener en balade sur l’eau au crépuscule. Stromboli n’a pas d’aéroport.
Pour gagner les îles Éoliennes, prenez le ferry à Naples ou à Milazzo en Sicile.


Stromboli, Italie. Johannes Zielcke

10. Concordia, Pakistan

Dans cette enclave de glace aux parois gigantesques, où que porte le regard, il rencontre de vertigineux sommets de plus de 8 000 m. De quoi se sentir aussi microscopique qu’une fourmi… Il faut randonner longtemps, environ une semaine depuis le départ du sentier près de Skardu, pour rejoindre ce bassin de glace étincelant. Ceux qui tentent l’aventure ne le regrettent pas : face à la paroi glacée du Gasherbrum, à la menace des avalanches du Broad Peak, aux craquements du glacier Baltoro qui glisse sous les pieds, à la puissance majestueuse du K2 qui domine l’ensemble, l’homme prend pleinement conscience qu’il n’est rien, ou presque, devant la démesure de la nature.
Skardu est à 20-24 heures de route d’Islamabad par la Karakoram Highway. Le vol Islamabad-Skardu dure une heure.
 

Best of 2014

Toutes les destinations à visiter en 2014 sont à retrouver dans le Best of 2014

 
Photo Vikos : Bill Higham


Paramètres des cookies