1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 destinations de voyage improbables
Idées de voyage

10 destinations de voyage improbables

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Vous souhaitez apporter une touche fantaisiste à votre voyage ? Choisissez des activités originales et des hébergements insolites méconnus des touristes. Voici 10 destinations tellement éloignées des sentiers battus que l’une d’elles vous conduira en haut d’un arbre. 

1. Dormir dans une capsule de survie de plate-forme pétrolière à La Haye (Pays-Bas)

Dans L’Espion qui m’aimait (1977), Roger Moore s’accommodait fort bien de sa capsule de survie. Vous aussi, vous prendrez vos aises dans l’une des capsules orange échouées à La Haye. Construites en 1972, les capsules ont un diamètre de 4,25 m et sont équipées de toilettes chimiques. Elles ne se distinguent pas par leur luxe, mais l’intérieur, confié à plusieurs designers et artistes, décline un thème différent à chaque saison. 

2. Passer la nuit dans une grue à l'hôtel Havenkraan (Pays-Bas)

C’est tout simplement un hôtel dans une grue de port. Rien de rudimentaire cependant, l’aménagement étant au contraire luxueux. Inutile de s’exposer aux intempéries pour grimper à l’échelle : la dame de fer est équipée de deux ascenseurs. Les sièges sont de Charles Eames, la lumière et l’audiovisuel sont télécommandés et le lit jouit d’une vue panoramique. La grue se trouvant sur la mer des Wadden, près de Harlingen, le panorama est saisissant. Mieux encore, grimpez à une petite échelle jusqu’au cockpit pour choisir votre vue : un levier vous permettra de faire tourner les 65 tonnes d’acier sur 360 degrés.

3. Se reposer dans une sphère avec vue (Canada)

Boniment New Age mis à part, les Free Spirit Spheres, des sphères aux allures d’ovni juchées dans des arbres, sont vraiment épatantes. Flottant dans les frondaisons, semblables à des globes oculaires, elles sont en cèdre, écolos et pourvues d’un escalier en bois maintenu par des haubans. Suspendues, elles bougent sous l’action du vent – et de votre poids. La sphère Eryn, équipée d’une petite cuisine, peut loger trois dormeurs ; Eve, plus petite, permet à deux personnes d’y avoir leurs aises.

4. Voyager en roulotte dans les îles britanniques

Retrouvez vos racines en effectuant un voyage rustique dans une vieille roulotte, sur les petites routes d’Angleterre ou d’Irlande. Vous n’avez pas d’ancêtre parmi les gens du voyage ? Qu’importe, si vous avez l’esprit nomade. Les roulottes semblent d’époque, l’intérieur pittoresque permet de coucher de deux à quatre personnes (à l’étroit). Après avoir été présenté à vos chevaux et avoir reçu quelques instructions, vous serez livré à vous-même et au pas lent de vos amis à sabots ferrés.

5. Contempler le coucher de soleil au palais de sel (Bolivie)

Le Salar d’Uyuni, en Bolivie, est l’un des plus grands déserts de sel du monde. Il s’étend sur 64 km2 à 3 656 m d’altitude, au milieu des montagnes, des geysers et des colonies de flamants roses. À la saison des pluies, il se transforme en lac salé. Au centre, le Palacio de Sal, un hôtel construit en blocs de sel, qu’on rejoint non pas en bateau mais en 4x4. Les installations y sont austères, le silence assourdissant, les couchers de soleil renversants. Ici, point d’horizon, le ciel se confond avec le lac. Le seul repère visible dans la brume créée par l’étendue blanche est la Isla de Pescadores, avec ses milliers de cactus géants.

6. Faire du camping sur un radeau aux Pays-Bas ou en Belgique

Camper sur la terre ferme, c’est pour les campeurs au petit pied. Camper sur un radeau, ça, c’est du camping. C’est accepter la rudesse de la nature. Les cabanes en bois, en forme de tente, sont posées sur des barils flottants. On y accède seulement en canoë, muni de tout le nécessaire pour le séjour. Pas d’électricité, ni d’eau courante. Les toilettes consistent en un seau que vous allez vider sur un autre radeau, toujours en canoë. Les radeaux sont ancrés dans des coins idylliques sur des lacs des Pays-Bas ou de la Belgique.

7. Patiner sur le lac de Klagenfurt (Autriche)

Comment ? Vous n’avez jamais entendu parler de Klagenfurt ? C’est pourtant la sixième ville d’Autriche, la capitale de la Carinthie. C’est une ville pittoresque, avec une atmosphère légère, italienne. Elle est située sur la rive est du lac de Wörth, le plus grand et le plus chaud des Alpes. En hiver, on peut patiner durant 120 km sur le Weissensee, ce “lac blanc” qui gèle au plus froid de l’année. Au loin, les patineurs ressemblent à des petits signes de ponctuation mobiles.

8. Loger dans la tour de la télévision à Rotterdam, Pays-Bas

Encore une preuve que c’est aux Pays-Bas qu’on trouve les hôtels les plus décalés ! Cette tour construite pour la télévision dans les années 1960 abrite aujourd’hui une brasserie et deux suites panoramiques baptisées “Heaven” (paradis) et “Stars” (étoiles). La Heaven donne sur le port, tandis que la Stars, équipée d’un Jacuzzi, a vue sur la ville. Luxe minimaliste, avec beaucoup de blanc brillant et quelques notes de couleur. Si loger dans cette tour vous semble trop commun, vous pouvez descendre en rappel – ou en tyrolienne – les 100 m qui vous séparent du rez-de-chaussée. Et si l’altitude ne vous effraie pas, prenez l’Euroscope jusqu’au sommet de la tour qui culmine à 185 m.
 

9. Sortir des sentiers battus dans le désert de Mauritanie

La Mauritanie est un pays méconnu deux fois grand comme la France, habité par seulement 3 millions de personnes et couvert à 75% par le désert. Son climat varie de chaud à très chaud. Si vous aimez les étendues désolées de sable saharien, les dunes, les plages immenses sans une âme à l’horizon et les rues envahies par le sable, vous ne trouverez pas mieux. La Mauritanie possède en outre le plus long train du monde (à peu près 2,5 km), qui relie Nouadhibou, dans le Nord-Ouest, aux mines de fer du Nord-Est. Il n’y a qu’un seul wagon pour les passagers – mais vous pouvez monter gratis dans les wagons à minerai. Sinon, voyager est ici synonyme d’aventure dans le désert : secoué dans des pick-up sur des routes non asphaltées, on aperçoit des chevaux galopant dans la nuit et l’on partage le thé à la menthe avec des pêcheurs.

10. Découvrir les secrets de la Corée du Nord

 
Chère, difficile d’accès, pleine de zones interdites, en proie aux difficultés économiques, aux restrictions d’électricité, parsemée d’immeubles sans âme et de monuments géants à la gloire du défunt Kim Il-sung, la Corée du Nord n’est pas une destination courante pour des vacances. Mais ce bastion du communisme est le pays le plus secret du monde, ce qui constitue une raison suffisante pour aller le visiter. N’espérez pas l’explorer librement : vous serez accompagné à toute heure par deux guides diligentés par le gouvernement et chargés de vous donner la version officielle de l’histoire. C’est un voyage dans un autre monde où la guerre froide n’est pas terminée.


 

Paramètres des cookies