1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 expériences à vivre au Bahreïn
Idées de voyage

10 expériences à vivre au Bahreïn

Texte par

Marie Dufay (photos Marie Dufay)

Mis à jour le : 23 mars 2018

Carte

A 6h de vol de Paris, le plus petit état du monde arabe mérite bien plus qu’une simple escale ! Situé entre le Qatar et l’Arabie Saoudite, ce surprenant pays du Golfe jouit d’un patrimoine historique et archéologique préservé. Destination idéale pour un long week-end, on s’y délectera d’une foule d’activités variées, en couple, en famille, et même en solo puisque les bahreïnis sont particulièrement chaleureux envers les visiteurs. Loin des sentiers battus et du tourisme de masse, ce royaume dynamique saura faire voler en éclats vos préjugés.

1. Se régaler avec le petit-déjeuner traditionnel

Pour votre première matinée sur place, rejoignez le centre de Muharraq, l’ancienne capitale du Bahreïn. Attablez-vous confortablement chez Saffron (Boomaher Avenue), un petit coffee shop cosy qui vous fera découvrir les mille et une saveurs du petit-déjeuner local. Boissons au safran ou à l’amande, thé Karak, café turc, balaleet (vermicelle sucré à la cardamome, safran et eau de rose, coiffé d’une omelette), shakshouka (œufs à la tomate), foule (purée d’haricots rouges), aloo (pommes de terres marinées au cumin), falafels, kebab rolls végétariens…

1._petit-dejeuner_a_saffron_c_marie_dufay.jpg

Petit-déjeuner à Saffron

2. Pêcher la plus fameuse perle au monde

Les huîtres sauvages du Bahreïn cachent une perle naturelle d’une grande beauté, prisée par les plus grands joailliers ; l’activité perlière fut d’ailleurs pendant des siècles le pilier économique du royaume. Cette pêche traditionnelle s’ouvre désormais aux touristes qui peuvent s’y initier en snorkeling, à 10mn en bateau de la côte. Pour tout savoir de cette pratique ancestrale, rendez-vous au passionnant Bahrain National Museum, qui retrace sur 30.000 m2 plus de 5000 ans d’histoire bahreïnie.

2._peche_perliere_c_marie_dufay.jpg

Pêche perlière, une activité ancestrale au Bahreïn.

3. Remonter le temps au fort Qal’at Bahrain

Le fort Qal’at Bahrain, classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2005, est l’un des sites archéologiques majeurs du royaume. Situé au bord de la mer, et datant de l’âge du Bronze, son architecture unique raconte les différentes périodes d’occupation des civilisations dilmun, grecque, kassite, arabe et portugaise, entre 2300 av. J.C et le XVIème siècle. Superbement mis en valeur, le parcours est ponctué de panneaux explicatifs, et la balade est particulièrement magique au coucher du soleil. Les Bahreïnis ont l’habitude de s’y promener, à pied ou à cheval, et seront ravis d’échanger avec vous.

3._fort_qalat_barhain_c_marie_dufay.jpg

Fort Qal'at Barhain au coucher de soleil.

4. Visiter un palais royal du 19ème siècle

Soudain, au bout d’un romantique lacis de ruelles dans Muharraq, voici Sheikh Isa Bin Ali House, la résidence et le siège du gouvernement du cheikh Isa Bin Ali Al-Khalifa, roi du Bahreïn pendant 63 ans (1869-1932). On y déambule souvent seul, ce qui permet d’imaginer en toute tranquillité la vie quotidienne dans ces 4 cours (une pour le roi, une pour ses épouses, une pour ses serviteurs et une pour les invités) entourées de superbes maisons ornées de moucharabiehs et de tours à vent. On adore les portes en bois sculptées avec un grand raffinement.

4._sheikh_isa_bin_ali_house_c_marie_dufay.jpg

Sheikh Isa Bin Ali House

5. Faire le plein d’adrénaline en kart

Fans de sports mécaniques, les bahreïnis ont créé en 1952 l’une des plus anciennes fédérations automobiles au monde. Le Bahrain International Karting Centre, situé tout près du circuit qui accueille chaque année le fameux Grand Prix de Formule 1, offre l’une des meilleures pistes de karting au monde : 1,5 km et 14 virages. Pour encore plus de sensations fortes, rendez-vous au Gravity Sky Diving, pour une session de chute libre indoor. Dans ce simulateur de 12m de haut en verre, décollez grâce à une puissante soufflerie, et multipliez les arabesques aériennes !

5._bahrain_international_karting_centre_c_marie_dufay.jpg

Bahrain International Karting Centre

6. S’extasier devant l’architecture variée du Bahreïn

On commencera par s’offrir une visite guidée gratuite de la Grande Mosquée Al Fateh, la plus vaste du pays, qui peut accueillir jusqu’à 7000 personnes. Richement décorée, illuminée de milliers de lampes et d’un gigantesque lustre Swarovski, elle s’élève à 70m de haut. Prenez ensuite le temps de flâner une matinée à Muharraq, cœur historique de l’archipel : ce quartier traditionnel regorge de mosquées et de charmantes maisons anciennes réhabilitées petit à petit, notamment en musées (comme le Sheikh Ebrahim Cultural Centre). L’architecture contemporaine n’est pas en reste : le National Theatre ou le Bahrain World Trade Center sont désormais des icônes du paysage urbain de Manama. 

6._architecture_a_muharraq_c_marie_dufay.jpg

Architecture à Muharraq

7. Assister à un concert de sawt

Toujours à Muharraq, on peut visiter la jolie maison rénovée (avec beaucoup de goût) de Mohammed Bin Faris, l’un des plus célèbres musiciens de sawt. Le sawt, c’est l’envoûtante musique traditionnelle du Bahreïn ; signifiant « voix » en arabe, mélange de poésie classique et dialectale, elle est jouée et chantée par des hommes qui s’accompagnent de tambourins, d’ouds, de violons et de kanouns. Dans la salle de concert attenante, on se régale chaque jeudi soir, dans une ambiance à la fois feutrée et vibrante, de cet art musical séculaire que les spectateurs soutiennent de battements de main codifiés.  

7._concert_de_sawt_au_mohammed_bin_faris_music_hall_c_marie_dufay.jpg

Concert de sawt au Mohammed Bin Faris Music Hall

8. Se ressourcer au pied de l’Arbre de vie

Dans la zone désertique du Bahreïn, non loin des champs d’exploitation de pétrole, se tient fièrement, au sommet d’une dune de sable, un arbre unique : l’Arbre de Vie. Haut de 10m et vieux de 400 ans, il serait le dernier vestige du Jardin d’Eden. Les biologistes ne savent comment expliquer la survie de ce Prosopis juliflora, dont les immenses racines atteignent vraisemblablement une nappe phréatique profonde. Bahreïnis et touristes s’y pressent chaque jour pour le toucher avec dévotion, et les enfants adorent escalader ses grosses branches.

8._arbre_de_vie_c_marie_dufay.jpg

L'Arbre de vie suscite curiosité et dévotion !

9. Faire des câlins aux chameaux de la famille royale

C’est la pause « mignonnerie » de votre séjour au Bahreïn ! Encadrée et gérée par un membre de la famille royale, la Camel Farm abrite 200 de ces attachants camélidés dans une palmeraie. On papouille les bébés et on les nourrit, on se promène avec les adultes autour de la ferme, on achète du lait de chamelle aux nombreuses qualités nutritionnelles, et on fait des selfies inoubliables !

9._camel_farm_c_marie_dufay.jpg

Pause mignonnerie du séjour à la Camel Farm !

10. Découvrir l’art urbain du Bahreïn

Le quartier d’Adliya est sûrement celui où vous préfèrerez passer votre dernière soirée. C’est aussi celui plébiscité par les expats et la jeunesse dorée, et l’on comprend vite pourquoi : multiculturel et chic, on y trouve d’excellents restaurants, les bars et les clubs les plus courus de Manama… et surtout d’enthousiasmantes galeries d’art contemporain (comme Al Riwaq ou Al Bareh) et ateliers d’artistes, notamment dans le quartier Block 338. Les street artists investissent les murs, les sculpteurs locaux exposent leurs œuvres en plein air, des concerts et des conférences littéraires ont lieu toute l’année… on se croirait à Singapour ou à Rio !

10._quartier_dadliya_c_marie_dufay.jpg

Terminez votre séjour par le quartier branché d'Adliya.
evaneos
Guide de voyage

Un réservoir d'idées signées Lonely Planet pour concocter un voyage en phase avec son humeur et ses envies

Paramètres des cookies