1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 expériences hors des sentiers battus au Portugal
Idées de voyage

10 expériences hors des sentiers battus au Portugal

Mis à jour le : 18 juillet 2018

Carte

Châteaux médiévaux, villages aux ruelles pavées, cités historiques ravissantes, plages de sable dorée et paysages idylliques, le Portugal n'en finit plus de séduire les visiteurs. On vous emmène découvrir ses secrets les mieux gardés, autour de 10 expériences hors des sentiers battus. 

1. Ponte de Lima

Ponte de Lima est une ravissante bourgade ancienne installée en bordure du paisible Rio Lima. Elle s'anime le week-end, lorsque les touristes portugais y affluent, ainsi qu'un lundi sur deux, quand un grand marché s'installe le long du fleuve, avec pour toile de fond le plus beau pont médiéval du pays. Outre son marché, Ponte de Lima mérite une halte pour découvrir son petit centre médiéval ponctué de cafés, et pour déambuler dans les jardins et les allées verdoyantes en bordure du fleuve. Les abords de la ville sont tout aussi pittoresques avec des vignes qui dégringolent des collines jusqu'à de petites avenues animées. 

adobestock_171317788.jpeg

Le plus beau pont médiéval du pays

2. Serra da Peneda

L'extrémité nord du Parque Nacional da Peneda-Gerês, peut-être la plus méconnue des visiteurs, mérite grandement d'être explorée. Les collines boisées y laissent place à d'imposants sommets glaciaires. Ces pics (parfois surmontés d'éoliennes modernes) dominent de vastes champs de roches, un paysage ponctué de vieilles maisons en pierre blotties dans l'ombre, des chevaux sauvages, de bétail paissant librement, de clôtures en pierre et de prairies tapissées de fleurs sauvages en saison. La randonnée est l'activité phare dans cette partie du parc, et, au gré des sentiers, on peut également découvrir un certain nombre de sites anciens

3. Citânia de Briteiros

A 15 km au nord de Guimaraes, la Citânia de Briteiros et l'un des sites archéologiques les plus importants du pays. Les vestiges de plusieurs villages fortifiés celtes, appelés citânias, sont éparpillés dans les collines. Ils témoignent du peuplement de cette région il y a plus de 2 500 ans. Ce site très vaste (3.8 ha), qui fut habité de 300 av. J.-C. à 300 environ, a probablement été la dernière place forte celtibère ayant résisté aux Romains. 

4. Miranda do Douro 

Cette localité frontalière, blottie au bord des magnifiques gorges du Douro, fut longtemps un bastion à l'est du Portugal. Son château en ruine n'a rien perdu de son charme médiéval. Plutôt que de bouter les Castillans hors du pays, Miranda do Douro accueille les touristes espagnols venus passer de courts séjours. La belle église du XVIème siècle, principal monument, peut sembler démesurée, mais elle servait autrefois de cathédrale pour toute la région. Ne manquez pas le musée ethnographique consacré à la culture de cette zone frontalière, notamment aux anciens rites comme la "danse des bâtons" des pauliteiros. Les plques des rues sont rédigées en mirandês, une langue ancienne qui s'est développée au couer de longs siècles d'isolement. 

adobestock_113360497.jpeg

Les gorges du Douro

5. Mata Nacional do Buçaco

Cette forêt odorante est traversée de sentiers, de fontaines et d'essences exotiques. Les sentiers les plus faciles mènent à la jolie Vale dos Fetos et à Fonte Fria, où l'on peut admirer les évolutions des cygnes sous un escalier monumental. Parmis les points de vue, citons Cruz Alta. Les sentiers les plus intéressants passent par de petites chapelles et des ermitages ; le "Chemin de Croix" est également à voir. 

6. Piodao

Piodao a l'aspect authentique du Portugal rural. Isolé, ce minuscul village traditionnel s'accroche aux pentes d'une vallée en terrasses dans les belles montagnes de la Serra de Açor, un ensemble de falaises vertigineuses, de vallées profondes, de torrents et de forêts. Jusqu'aux années 1970, on ne pouvait y accéder qu'à cheval ou à pied. Aujourd'hui, le temps semble encore arrêté dans ce hameau tout de schiste et d'ardoise grise. Les crois sur les portes, omniprésentes, y sont tenues pour une protection contre les malédictions et les orages. 

adobestock_152544589.jpeg

Piodao a l'aspect authentique du Portugal rural

7. Serpa

Située dans un paysage de collines ondulantes plantées de vignes et de champs poussiérieux dans la plaine, Serpa est une bourgade somnolente aux ruelles pavées bordées de maisons blanches, avec une jolie place dans le centre médiéval. Ses habitants sont connus pour apprécier la bonne chère, et plusieurs fabriques produisent la spécialité locale : le queijo Serpa, un fromage à base de lait et de brebis caillé. Serpa mérite une halte et vous pouvez aussi y passer la nuit pour apprécier son rythme tranquille et avoir un aperçu de la vie traditionnelle. 

adobestock_79117443.jpeg

Serpa est une bourgade somnolente aux ruelles pavées bordées de maisons blanches

8. Sao Domingos

La ville fantôme de Sao Domingos, située à 15 km à l'est de Mertola, se compose de rangées de maisons de mineurs laissées à l'abandon. Après la fermeture de la mine dans les années 1960, la plupart des mineurs émigrèrent ou s'installèrent à Setubal. Le village voisin, entouré d'une superbe compagne, jouxte un lac immense où vous pourrez nager, louer un pédalo ou un canoë. Sur la route principale d'accès au village, le Cine Teatro da Mina de Sao Domingos vous fera découvrir le quotidien de la mine à l'époque où elle était en activité. Nichée dans une ruelle étoite, la Casa do Mineiro est la reconstitution exacte d'une maison de mineur. Sao Domingos est plus facile à visiter avec son propre moyen de transport. 

adobestock_102430470.jpeg

Mine abandonnée de Sao Domingos

9. Carrapateira 

Centre de surf, ce village paisible s'étend près de deux plages superbes, où l'abscence de constructions, les embruns et la forte houle attirent des routards, des surfeurs et, plus récemment, des Lisboètes. La côte reste sauvage, avec des falaises cuivre et grises, parsemées de brouissailles jaunes et vertes et ourlées de plages de sable crème

adobestock_52045450.jpeg

La plage de Carrapateira

10. Alcoutim

Occupant un emplacement stratégique le long du Rio Guadina, ce village fait face à la ville espagnole de Sanlucar de Guadiana, sise sur l'autre rive. Les forteresses qui dominent l'une et l'autre localités témoignent d'un passé où les Phéniciens, Grecs, Romains et Arabes se retranchaient dans ces collines et, en des temps moins lointains, de siècles de tensions d'une part et d'autre du fleuve, lequel forme la frontière ouest de l'Algrave. Le village lutte aujourd'hui pour survivre, sa population diminuant lentement, mais inexorablement. La plage au bord du fleuve, le château et les églises y justifient à eux seuls une brève halte pour qui passe par là sur la route entre l'Algrave et l'Alentejo. 

adobestock_207163702.jpeg

Le château médiéval d'Alcoutim

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Portugal

Paramètres des cookies