-->

Indonésie

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Indonésie
  4. Java
  5. Istana Mangkunegaran

Istana Mangkunegaran

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais, musée

Datant de 1757, l’Istana Mangkunegaran, en meilleur état que le kraton, est la résidence de la deuxième famille de Solo. Ce palais “dissident” fut édifié après un violent différend entre Pakubuwono II, le sultan de Surakarta, et son neveu. Des descendants de cette branche rivale vivent encore à l’arrière du palais. Les deux cours de Solo rivalisent toujours, notamment en matière de spectacles vivants, faisant de la ville un centre renommé de création artistique contemporaine.

Le grand pendopo, un pavillon mêlant les styles architecturaux javanais et européens, marque le centre du palais. Son haut plafond circulaire a été décoré en 1937 d’une flamme centrale entourée des signes du zodiaque javanais ; tous sont peints dans leur couleur symbolique.

Dans la philosophie javanaise, le jaune protège de la fatigue, le bleu de la maladie, le noir de la faim, le vert du désir, le blanc de la luxure, le rose de la peur, le rouge du diable et le violet des mauvaises pensées.

Derrière le pendopo, le dalem (résidence) abrite le beau musée du palais, dont la plupart des pièces appartiennent à la collection personnelle de Mangkunegara VII (1885-1944) : costumes couverts d’or pour les danses royales, masques splendides, bijoux et quelques curiosités comme des anneaux bouddhiques et des cache-sexes en or. Il est obligatoire (et utile) de recourir à un guide pour visiter le musée. La plupart sont une mine d’informations et parlent anglais (un pourboire de 30 000 Rp est bienvenu).

Des cours de musique de gamelan, de chant et de danse sont organisés dans le pavillon le mercredi, de 10h à 12h.

20 000 Rp ; 8h30-14h lun-sam, 8h30-13h dim