Danemark : Histoire

12 000 av. J.-C.

Premières traces d'occupation humaine.

4 000 av. J.-C.

L'agriculture et l'élevage sont répandus sur le territoire de l'actuel Danemark.

VIIIe siècle

Godfred, roi du Jutland, instaure un rempart protégeant le Jutland des Francs. On entend parler pour la première fois parler des Vikings – marins-guerriers venus du Danemark et d'autres pays scandinaves – vers la même époque.

IXe siècle

Les Vikings danois lancent des expéditions vers l'ouest, notamment la Grande-Bretagne.

Xe siècle

Unification du Danemark sous Gorm le Vieux puis Harald Blaatand. La conquête de la Grande-Bretagne s'achève sous le règne de ce dernier, qui favorise l'arrivée du christianisme. Le Danemark évolue par la suite vers une culture plus proche des modèles allemands ou anglais qui scelle la fin de l'époque viking.

XII-XIIIe siècles

Le pays alterne périodes de trouble et de prospérité sous les règnes des rois Valdemar I, II et IV. Fondation de Copenhague.

XIVe siècle

Le Danemark se rapproche de la Norvège et de la Suède. Cette Scandinavie unie s'illustre notamment par le règne de la reine Marguerite, qui posa les bases de l'entente entre les 3 pays lors de la rencontre de Kalmar, en 1397.

1438-1523

L'union de Kalmar, que la Suède quitte en 1438 après des années d'hostilité au pouvoir danois, se désagrège. Le Bain de sang de Stockholm, ultime tentative danoise pour affirmer son pouvoir sur la Suède, en 1520, marque le point culminant de l'hostilité entre les deux pays. La Norvège, l'Islande, le Groenland et les îles Féroé restent sous l'emprise des rois du Danemark après la dissolution de l'Union, en 1523.

1534

L'opposition religieuse entre protestantisme luthérien (d'origine germanique) et catholicisme romain plonge le pays dans le chaos jusqu'en 1536. Le luthéranisme est érigé au rang de religion nationale.

1658

Le traité de Roskilde solde une longue période de guerre contre la Suède. Le Danemark perd près du tiers de sa superficie au profit de sa vieille rivale. L'hégémonie danoise semble dès lors appartenir au passé.

1665

Le roi Frederik III concentre les pouvoirs entre ses mains. Son successeur, Frederik IV met en œuvre une vague de réformes.

1796-1815

Les guerres napoléoniennes entraînent le Danemark dans la tourmente. La flotte britannique bombarde Copenhague.

1814

Le Danemark perd la Norvège au profit de la Suède.

1848-1864

Les duchés de Slesvig et d'Holstein, situés au sud du Jutland et influencés par la culture allemande, se révoltent contre l'autorité danoise. Le Danemark cède de nouveaux territoires.

1914-1918

Le Danemark reste neutre durant le conflit.

1920

Le Slesvig revient au Danemark. Les sociaux-démocrates sont au pouvoir. Ils marqueront durablement la vie politique du pays.

1940-1945

En dépit de sa neutralité proclamée dans le second conflit mondial, le Danemark est occupé par les armées allemandes dès le 9 avril 1940. Christian X, alors roi du pays, s'illustrera par sa résistance à mettre en œuvre les directives nazies et ses efforts visant à protéger la population juive. Il ira jusqu'à menacer l'occupant de porter lui-même l'étoile jaune. La résistance danoise permettra à plus de 7 000 juifs de se réfugier dans la Suède voisine, demeurée neutre.

1944

L'Islande se sépare de l'autorité danoise.

1973

Le Danemark rejoint la Communauté Européenne.

1982

Arrivée au pouvoir des conservateurs.

1992

Les Danois refusent le traité de Maastricht.

1993

Retour des sociaux-démocrates. Les Danois ratifient le traité de Maastricht à une courte majorité lors d'un second référendum.

1999

La Cour d'appel danoise condamne le gouvernement à verser des intérêts aux Inuits, suite à un différend datant de 1953.

2000

Remaniement ministériel sur fond de montée de l'extrême droite dans les sondages. Réalisation d'un pont routier et ferroviaire entre le Danemark et la Suède. Des discussions sont engagées sur l'indépendance des îles Féroé. Le 28 septembre, les Danois se prononcent, par référendum, contre l'adhésion à la Zone euro, renforçant ainsi la situation d'exception danoise au sein de l'Union Européenne.

2002

Adoption de la loi sur l'immigration qui prévoit la suppression de l'octroi du statut de réfugié, limite le regroupement familial et rallonge le délai d'obtention du titre de séjour permanent.

2005

Les résultats des élections législatives permettent au Premier ministre Fogh Rasmussen de reconduire un gouvernement libéral-conservateur qui reste dépendant, au Parlement du Parti du Peuple Danois (extrême droite).

2005-2006

Le Danemark est confronté au scandale causé par la parution de caricatures de Mahomet dans un quotidien danois, publication qui a révolté le monde musulman.

2007

Le gouvernement libéral du Premier ministre, Anders Fogh Rasmussen, soutenu par l'extrême droite (Parti du peuple danois), a remporté un troisième mandat consécutif, aux éléctions législatives du 13 novembre 2007, obtenant la majorité absolue au Parlement.

2011

Le 2 octobre, Helle Thorning-Schmidt, à la tête d'une coalition de gauche, succède à Lars Løkke Rasmussen et devient Ministre d'État du Danemark. Elle est la première femme à occuper ce poste.

 

Mis à jour le : 18 mars 2014
evaneos

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Danemark