1. Accueil
  2. Magazine
  3. Culture et voyage
  4. La Scandinavie dans les décors des séries Nordic Noir
Culture et voyage

La Scandinavie dans les décors des séries Nordic Noir

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 29 novembre 2018

Carte

Fans de séries et de films policiers scandinaves ou curieux de les découvrir, pourquoi ne pas explorer la Scandinavie sur les pas des enquêteurs, des meurtriers et des conquérants du grand Nord. De Lilyhammer en Norvège à The Bridge qui relie Copenhague à Malmö en passant par Borgen et The Killing, toujours à Copenhague et alentours, Millennium à Stockholm, Wallander à Ystad et enfin Vikings, dans les fjords du sud de la Norvège, baladez-vous en Scandinavie différemment, entre fiction et réalité, dans les pas de vos héros et héroïnes.

Le Copenhague de "Borgen"

Suivez les pas de Birgitte Nyborg, mère de deux enfants et premier ministre du Danemark dans son quotidien à Borgen - qui signifie le “chateau” et est aussi le diminutif de Christiansborg Palace, le palais où sont basées les trois branches du gouvernement danois : le Parlement, le bureau du Premier Ministre et la Cour Suprême. On peut visiter Borgen, la grande salle et ses tapisseries somptueuses et uniques ainsi que la salle de réception royale étant les pièces les plus impressionnantes. Découvrez aussi le Bernstorff Castle, supposé faire fonction de quartiers d’été à Birgitte et sa famille mais où ils s’ennuient et préfèrent leur maison plus modeste du quartier résidentiel d’Ebert sur l’île d’Amager. Faites également un tour au Black Diamond, extension de la Bibliothèque Royale. Le bâtiment ultra-moderne - il date de 1999 - bardé de miroirs noirs, abrite entre autres les manuscrits de Kierkegaard, le National Photomuseum, un salle de concert et un restaurant où Birgitte a ses habitudes… Et tant que vous êtes à Copenhague, faites comme Birgitte, baladez-vous en vélo ! Quant aux afficionados de la série, ils pourront en apprendre encore plus en s’inscrivant à la visite guidée.

adobestock_189292745.jpeg

Christiansborg Palace, à Copenhague

Balade revigorante en Irlande, sur les traces des Vikings

Changement de décor et d’époque et rendez-vous au 10 siècle au temps des conquêtes vikings ! Soyons honnêtes... la grande majorité des scènes de la série "Vikings" (à savoir 90 %) est tournée dans le Sud de l’Irlande, dans le comté de Wicklow. L’essentiel de la saison 1 a notamment été tourné sur les rives du Guinness Lake. Ce qui reste tout de même un peu en lien (géographique) avec son scénario puisque les guerriers nordiques, menés par Ragnar Lothbrock, n’auront de cesse d’aller et venir entre Kattegat et l’Angleterre de l’époque au fil des saisons… Mais l’équipe de tournage a également implanté des sets en Allemagne, en France et bien sûr en Norvège ! Rassurez-vous, si les producteurs et scénaristes de la série prennent toujours quelques libertés sur les lieux de tournages ou la chronologie des faits, "Vikings" reste globalement fidèle à l'histoire et à la Scandinavie ! Par exemple Kattegat, le village situé sur les rives d’un fjord au Danemark, centre géographique du pouvoir du jarl et centre du commerce de la région dans la série, est en réalité le nom d’une mer peu profonde située entre le sud-ouest de la Suède et l’Est du Danemark.

adobestock_30788569.jpeg

Le Lough Tay Lake, aussi appelé Guinness Lake, a accueilli une grosse partie du tournage de la saison 1 de la série Vikings. Il est situé au sud de Dublin, dans les montagnes de Wicklow.

Entre Malmö et Copenhague, le pont…

C’est par une scène mémorable de la découverte d’un corps coupé en deux en plein milieu du pont d’Oresund entre le Danemark et la Suède que la série "The Bridge" démarre - fort ! -. On le comprend d’emblée, l’enquête oscillera d’un pays à l’autre, en suivant la fameuse vieille Saab de l’enquêtrice Saga Noren. Commencez par emprunter ce fameux pont, en espérant que vous n’y ferez pas de découverte macabre. De Copenhague à Malmö, le pont offre une vue magnifique sur le détroit d’Oresound avant de disparaître spectaculairement dans la mer pour une dernière partie souterraine et d’arriver à quelques kilomètres de Malmö. On peut aussi le prendre en train, la traversée dure une vingtaine de minutes. Côté Copenhague, c’est dans le quartier branché et hipster de Norrebro que beaucoup de scènes sont tournées. En vous baladant dans la rue Blågårdsgade, au milieu des coffee shops, des magasins vintage et de vinyls, vous reconnaîtrez peut-être une épicerie qui ressemble à celle des personnages Muhammed et son fils Saif. Côté Malmö, l’appartement de Saga se situe dans le quartier de Västra Hamnen, un quartier moderne à découvrir où l’on peut se restaurer au Årstiderna By The Sea, un restaurant connu pour sa New Nordic Cuisine et où quelques scènes de la série furent tournées. Egalement emblématique de "The Bridge", le Turning Torso, un gratte-ciel moderniste, le premier au monde à avoir une forme torsadée. Enfin, terminez en vous faisant plaisir au sauna des bains de Ribersborgs Kallbadhuset sur la mer, où se déroule une scène cruciale de dénouement de la première saison de The Bridge.

adobestock_228692520.jpeg

Vue sur la ville de Malmö, en Suède, avec en fond le fameux Turning Torso

Sur les traces de Sarah Lund dans le Danemark de "The Killing"

"The Killing" fut l’un des premiers “scandi drama” à avoir du succès outre-Scandinavie. Très noir et extrêmement bien filmé, il projette le spectateur dans la peau et la tête de la détective Sarah Lund, qui doit trouver le meurtrier d’une jeune fille de 15 ans, Nanna Birk Larsen. C’est dans la forêt de Pinseskoven à Kalvebod Faelled sur Amager que le corps est finalement retrouvé après une enquête haletante qui passe par le Copenhagen Town Hall, où de nombreuses scènes sont tournées, un politicien étant l’un des suspects. On le visite aisément et, en se perdant dans les couloirs de ce bâtiment au style renaissance, on imagine que l’on pourrait tomber nez à nez avec ce fameux suspect… La maison de Sarah Lund se trouve dans le quartier d’Osterbro au coin de Middelfartgade et Vardegade. Quant à la famille de la victime, c’est à Humlebyen près de Carlsberg qu’elle se situe. Beaucoup de scènes sont également bien évidemment tournées au QG de la police de Copenhague que l’on peut visiter en réservant une visite auprès du Musée de la Police. Il vous restera ensuite à partir à la recherche d’un pull comme celui de Sarah Lund, qu’elle porte immanquablement à chaque épisode !

adobestock_94586911.jpeg

Copenhagen Town Hall

Wallander et Ystad, devenue capitale du cinéma

La petite ville portuaire d’Ystad au sud-est de la Suède est non seulement une ville médiévale charmante mais c’est aussi la patrie de Kurt Wallander, le fameux héros détective des polars de Henning Mankell et de la série du même nom. La ville est aussi jolie que ce que les épisodes de la série dévoilent : des petites rues pavées, des maisons du Moyen-Age en colombage, des dizaines de kilomètres de longues plages de sable fin - où Wallander vient souvent se balader seul ou avec son chien hiver comme été - , bordées de petites cabanes en bois aux couleurs chaleureuses, des petits ports de pêches. L’intérieur des terres légérement vallonné de la région du Skane est tout aussi harmonieux à regarder. Il est même difficile d’imaginer qu’un tel endroit pittoresque puisse être le théâtre de crimes particulièrement pervers… Mais rassurez-vous, les statistiques sont rassurantes, on trouve un cadavre dans le port d’Ystad en moyenne une fois tous les sept ans ! Le reste est donc du cinéma et la ville est d’ailleurs devenue une petite capitale du 7ème art avec ses studios et son musée, le Cineteket. En effet, le décollage du style Nordic Noir, et la proximité de Malmö et Cophenhague, ont fait d’Ystad un hub cinématographique. Enfin, Ystad et ses environs sont aussi connus pour la qualité de leurs restaurants. Vous ne serez pas obligé de ne vous nourrir que de pizzas et de hamburgers comme le héros d’Ystad.

adobestock_197769321.jpeg

Centre historique de la ville d'Ystad, dans la région du Skane, en Suède

Stockholm sur les pas de Mickael Blomkvist et Lisbeth Salander, les héros de "Millennium"

C’est dans le quartier de Södermalm, l’île la plus au sud et la plus dense de l’archipel de Stockholm, que se déroule l’action de la trilogie de "Millennium", un succès littéraire vendu à 23 millions d’exemplaires dont l’auteur, Stieg Larsson, ne verra malheureusement pas le succès à cause d’un décès précoce. Dans la série du même nom, on voit les principaux acteurs, le journaliste Mikael Blomkvist et la hackeuse surdouée et rock and roll Lisbeth Salander, résoudre ensemble une enquête qui les mène de leurs appartements respectifs de Bellmansgatan 1, qui donne sur la baie de Saltsjon et sur la vieille ville médiévale de Stockholm, et de l’immeuble luxueux de Kiskargatan 1 aux adresses récurrentes de Millennium, le journal dont Mickael est l’éditeur; à Götgatan 17A et au restaurant bar Kvarnen, Tjärhovsgatan 4, où de nombreuses scènes sont tournées. Le bar, étant le QG des protagonistes ! Les fans y apprécieront particulièrement les ambiances de nuit qui collent parfaitement au côté très noir de la série. Enfin, le Stockholm City Museum propose des visites guidées de deux heures dédiées à Larsson qui vous apporteront pléthore de détails et d’informations.

adobestock_201873198.jpeg

Ambiance de nuit dans Gamla Stan, le quartier médiéval de Stockholm

Virée à Lillehammer avec Giovani, mafieux repenti de la série "Lilyhammer"

Giovanni est un mafieux new-yorkais. Pour sauver sa peau, il témoigne contre d’autres mafieux. Pour le protéger, le FBI lui demande où il voudrait redémarrer une autre vie, sous une autre identité. Il se souvient des JO d’hiver de Lillehammer en 1994 et choisit cette petite ville norvégienne pour tout recommencer. Avec lui, on découvre la station de sport d’hiver, la vie au quotidien paisible dans une ville provinciale norvégienne en contraste total avec la vie de gangster new-yorkais de l’ancien Giovanni, alias Frank à l’époque. Parmi les endroits clés de Lillehammer où l’on se retrouve au coeur de la série : la station de train, les rues piétonnes du centre ville, les infrastructures olympiques comme le tremplin de ski, le parc d’attraction avec des maisons miniatures de Lilleputhammer, le fameux Flamingo Bar, en réalité, porte le nom de Brenneriet Night-Club. C’est dans cet établissement ouvert par Giovanni sur le modèle d’un bar de nuit comme on en trouverait à Las Vegas, que l’ancien mafieux mène son nouveau business, à l’italo-new-yorkaise sur le sol norvégien ! Inutile de dire que les scènes qui s’y déroulent sont cocasses. Enfin, de nombreuses séquences de la série emmènent le spectateur en pleine nature, grandiose, où lacs, forêts et lignes droites en voiture se succèdent.