Hôtels et hébergements au Danemark

Se loger au Danemark

 
Au Danemark toutes les formes d’hébergement présentent un haut niveau de confort et d’équipement, mais coûtent assez cher. 
Les campings, auberges de jeunesse et B&B, généralement de bon niveau, s’avèrent plus économique que les hôtels. 
Les appartements, villas et locations d’été constituent une option attrayante et avantageuse pour les familles ou les groupes qui souhaitent séjourner un certain temps au même endroit. 
Le site Airbnb (www.airbnb.com) regroupe des chambres chez l’habitant, des appartements, des villas et des maisons à louer dans tout le pays. 
Les offices du tourisme locaux fournissent la liste des lieux d’hébergement et peuvent s’occuper des réservations, parfois moyennant finance. 
Mieux vaut réserver bien à l’avance pour juillet-août, car même les campings affichent rapidement complet. 
Nombre d’hôtels, d’auberges de jeunesse et de restaurants ont le label environnemental Green Key (www.green-key.org) signalant que ces établissements ont réduit leur consommation énergétique ainsi que l’utilisation de produits chimiques et de ressources non renouvelables.
Les tarifs mentionnés dans ce guide concernent la haute saison (juin-août). Le reste de l’année, beaucoup de pensions et d’hôtels pratiquent des réductions substantielles – consultez les sites Internet pour connaître les prix du moment. 
Il n’existe pas de règle absolue en matière de petit-déjeuner. Beaucoup d’hôtels l’incluent, mais pas tous. En revanche, il n’est jamais compris dans les auberges, les hôtels petit budget et, contre toute logique, généralement pas dans les B&B.

Auberges de jeunesse

L’association Danhostel (33 31 36 12 ; www.danhostel.dk), affiliée à Hostelling International (HI), rassemble 88 adresses. Certaines sont des auberges de jeunesse à part entière installées dans des lieux de villégiature, d’autres rattachées à des centres sportifs (donc parfois remplies d’équipes en déplacement). 
La carte HI nationale ou internationale donne droit à 10% de réduction. On peut l’acheter dans les auberges (Danois/étrangers 70/160 Dkr). Nous indiquons ici les prix sans carte. 
Les auberges de jeunesse danoises s’adressent à toutes les classes d’âge, autant aux familles et groupes qu’aux backpackers. Si les chambres individuelles prédominent, elles proposent néanmoins des dortoirs de juillet à mi-septembre. Le reste de l’année, cela dépend des établissements.
Comptez 200-275 Dkr pour un lit en dortoir, 400-600 Dkr pour une simple, 450-720 Dkr pour une double et jusqu’à 100 Dkr par personne supplémentaire dans les grandes chambres. Toutes les auberges ont des chambres familiales. De nombreuses chambres possèdent des toilettes. 
Les couettes et oreillers sont fournis, mais il faut apporter des draps ou en louer (50-70 Dkr pour la durée du séjour). 
Toutes les auberges assurent un buffet petit-déjeuner à volonté (environ 70 Dkr) et certaines servent à dîner. La plupart comportent une cuisine équipée à disposition des hôtes. 
Mieux vaut réserver, surtout l’été. Dans certains établissements, la réception ferme dès 18h. Dans la majorité des cas, il n’y a personne à la réception ni pour répondre au téléphone entre 12h et 16. 
De mai à septembre, les auberges accueillent une foule d’enfants en excursion scolaire et d’équipes sportives participant à des compétitions.
Beaucoup d’auberges danoises ferment pendant au moins une partie de la basse saison. 

B&B et chambres chez l’habitant

Le Danemark compte un nombre croissant de B&B. Certains sont des logements chez l’habitant classiques, mais il s’agit plus souvent de petites pensions qui louent des chambres avec salle de bains et cuisine communes ou bien des appartements autonomes de type studio. 
Ribe, dans le Jutland, où 35 habitations privées proposent des chambres et des appartements, certains dans des maisons anciennes joliment restaurées, illustre bien cette forme d’hébergement. 
La qualité de ces adresses augmente. Elles se révèlent souvent plus économiques qu’une chambre individuelle en auberge de jeunesse ou dans un hôtel bon marché. Le prix, 350/600 Dkr pour une simple/double, comprend d’ordinaire le linge de lit, mais pas le petit-déjeuner (environ 60-70 Dkr).
Les offices du tourisme locaux tiennent à jour une liste des B&B – consultez leurs sites Internet. 
De nombreux B&B fonctionnant comme des petites pensions peuvent être réservés en ligne sur des sites tel que booking.com. 
Meilleure source d’information : www.bedandbreakfastguide.dk.

Camping

Le Danemark est bien pourvu en campings, avec près de 600 terrains. Certains n’ouvrent que durant l’été, d’autres du printemps à l’automne. Environ 200 fonctionnent toute l’année et appliquent des tarifs basse saison. 
Vous devrez acheter une carte, disponible dans les campings, les offices du tourisme locaux et au Danish Camping Board (voir www.danishcampsites.dk). Le prix du forfait annuel pour un couple s’élève à 110 Dkr et inclut les enfants mineurs accompagnés. 
Comptez autour de 75 Dkr par adulte et environ moitié moins par enfant. En été, certains campings font payer en plus un droit d’emplacement de 50 Dkr pour une tente/caravane. Une faible écotaxe peut également être facturée. 
Beaucoup de campings disposent de bungalows (ou des caravanes fixes) pour 4 à 6 personnes allant de l’hébergement rudimentaire à la véritable maisonnette avec cuisine et toilettes. Il faut généralement apporter ses draps ou en louer sur place. En haute saison, de mi-juin à mi-août, la location ne se fait souvent qu’à la semaine ; vous débourserez en moyenne 3 500 Dkr, mais le prix varie beaucoup suivant la taille et le confort du logement.
Les backpackers et les cyclistes doivent savoir que même si le camping affiche complet, il reste parfois de la place pour ceux qui voyagent léger. 
Dans tout le pays, les campeurs ne peuvent s’installer que sur les terrains prévus à cet effet ou sur des domaines privés avec l’accord du propriétaire. Dormir dans une voiture ou une caravane garée sur une plage ou un parking est passible d’une amende.
Si vous optez pour un séjour itinérant, cherchez les campings offrant la formule “QuickStop”, des tarifs plus bas pour ceux qui arrivent après 20h et repartent avant 10h. 
Le site www.smaapladser.dk donne une liste de 35 terrains comportant moins de 145 emplacements. 
Meilleures sources d’information en ligne : www.danishcampsites.dk et www.dk-camp.dk

Gîtes ruraux

Façon sympathique de découvrir la campagne danoise, les gîtes ruraux peuvent être de simples B&B ou impliquer une participation aux travaux agricoles. 
Le site Landsforeningen for Landboturisme (www.visitfarmen.dk) regroupe 90 exploitations qui accueillent des hôtes dans des chambres, des appartements familiaux avec cuisine ou des petites maisons – cliquez sur la carte de la région qui vous intéresse pour visualiser l’offre. La réservation se fait directement auprès des propriétaires. 
S’il est préférable de réserver, sur la route, vous tomberez parfois sur des gîtes ruraux arborant le panneau “værelse”(chambre).

Hôtels

Quelques chaînes dominent le marché. Dans la catégorie petits budgets, citons CabInn (www.cabinn.dk), présente partout, et Wake Up (www.wakeupcopenhagen.com), à Copenhague. Parmi les hôtels d’affaires figurent Scandic (www.scandichotels.com), Radisson (www.radisson.com), Comwell (www.comwell.dk) et First Hotels (www.firsthotels.com).
Les grandes villes et les destinations haut de gamme (Bornholm ou Skagen) déclinent bon choix de boutiques-hôtels, mais les établissements vraiment luxueux ou design sont rares en dehors de la capitale. Si vous cherchez une adresse de charme, vous pourrez loger dans un château, une demeure seigneuriale ou une ferme. Considérez aussi les badehotel, de vieux hôtels balnéaires dont beaucoup ont été restaurés. Pour tout ce qui sort de l’ordinaire, consultez les sites www.historichotels.dk et www.smalldanishhotels.com.
Attention : le terme kro désigne une auberge rurale, mais aussi, plus rarement, une sorte de motel sur un axe important à la périphérie d’une ville. 
Certains établissements pratiquent des tarifs fixes affichés sur leur site Internet. D’autres varient leurs prix en fonction de la saison et de la demande. Il y a généralement des offres avantageuses en ligne. La plupart des lieux d’hébergement danois sont sur booking.com. 
Les hôtels d’affaires baissent souvent leurs tarifs du vendredi au samedi et durant la haute saison estivale (de fin juin au commencement de l’année scolaire début ou mi-août). 
Le petit-déjeuner n’est jamais inclus dans la catégorie économique et tourne autour de 70 Dkr. Il s’agit en général d’un honnête buffet à volonté. 
Locations
De nombreuses zones balnéaires abritent des villas et appartements à louer, habituellement à la semaine, qu’il faut réserver. Très variables selon le type de logement et la saison, les prix restent toutefois inférieurs à ceux des hôtels. 
Vous pouvez passer par le site DanCenter (70 13 00 00 ; www.dancenter.com) ou Novasol (70 42 44 24 ; www.novasol.dk). De nombreux offices du tourisme se chargent aussi des réservations. 
Quantité d’hébergements (villas, appartements en centre-ville, maisons adaptées aux familles) peuvent être loués directement à leur propriétaire sur Airbnb (www.airbnb.com).

Manoirs et châteaux

Les manoirs et petits châteaux, parfois entourés de beaux parcs, abondent au Danemark. Retrouver 14 d’entre eux sur le site Danske Slotte & Herregaarde association (www.slotte-herregaarde.dk).