Londres

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Angleterre
  4. Londres
  5. Clerkenwell, Shoreditch et Spitalfields

Clerkenwell, Shoreditch et Spitalfields

Pourquoi y aller

Après une journée passée à explorer les boutiques, magasins vintage, étals et cafés, vous pourrez, le soir venu, découvrir d’excellents restaurants. Puis il sera temps de profiter des bars déjantés et divers lieux pour noctambules.
Shoreditch se déchaîne complètement le vendredi et le samedi soir, et de nombreux établissements restent ouverts jusqu’à l’aube. Il y a de quoi s’amuser aussi à Spitalfields, même si l’animation est un cran au-dessous. En comparaison, Clerkenwell paraît carrément calme.
Et pour se remettre des excès de la veille, quoi de mieux qu’une promenade dominicale dans les marchés de Spitalfields ? En revanche, Clerkenwell reste étrangement assoupi le dimanche.

Notre sélection

  • 1 La vie nocturne de Shoreditch ; sortez votre tenue la plus extravagante pour aller siroter un cocktail et faire la fête dans un club comme le Cargo.
  • 2 Les marchés de Brick Lane et de Spitalfields, hauts lieux multiculturels à découvrir par un dimanche ensoleillé.
  • 3 Une immersion suprenante dans la vie quotidienne d’une famille de huguenots du XVIIe siècle, dans la Dennis Severs’ House.
  • 4 Une séance de shopping vintage à Spitalfields dans une boutique spécialisée, tel Blitz London, à la recherche d’un vinyle rare, d’une robe sixties ou d’une affiche Art déco.
  • 5 Le quartier unique de Brick Lane, témoin de la longue histoire migratoire de Londres.
Mis à jour le : 19 juin 2019

À voir à faire à Londres

Finsbury et St Luke’s

  • Bunhill Fields

    cimetière

    Ce cimetière situé à l’extérieur de l’enceinte historique est un lieu de sépulture depuis plus...

    Lire la suite
  • Wesley’s Chapel

    église

    Érigée en 1778, cette église accueillante était le lieu de travail et de culte de John Wesley, le...

    Lire la suite

Spitalfields

Concentré autour de son célèbre marché et de sa grandiose église paroissiale, Spitalfields est depuis longtemps l’un des quartiers les plus cosmopolites de la capitale. Au fil du temps, des vagues d’immigrants s’y sont établis : huguenots (qui avaient fui la France après la révocation de l’édit de Nantes, en 1685), juifs, Irlandais et, plus récemment, Indiens et Bangladais.

Une balade dans Brick Lane offre un bon aperçu des sites dignes d’intérêt, et permet de profiter des couleurs et des parfums du Londres bangladais. Mais pour se faire une idée de ce à quoi ressemblait le quartier à l’époque georgienne, arpentez Princelet Street, Fournier Street, Elder Street et Wilkes Street : c’est dans ces rues que s’établirent les huguenots, qui apportèrent leur connaissance du filage de la soie. La vie était, ici, rythmée par le cliquetis des métiers à tisser installés dans les greniers des grandes demeures qui bordent les rues. Spitalfields devint célèbre pour la qualité de sa soie, qui fut même employée pour confectionner la robe portée par la reine Victoria lors de son couronnement.

  • Christ Church Spitalfields

    église

    Ce magnifique édifice de style baroque anglais fut conçu par Nicholas Hawksmoor, élève de sir...

    Lire la suite
  • Brick Lane

    rue

    Pleine de vie, de bruit et de couleur, Brick Lane est un mélange dynamique d’histoire et de...

    Lire la suite
  • Old Truman Brewery

    édifice historique

    La Black Eagle Brewery de Truman, fondée ici au XVIIe siècle, devint, dès les années 1850, la plus...

    Lire la suite
  • 19 Princelet Street

    musée

    Cette maison de ville de 1719 abritait à l’origine une famille prospère de tisserands huguenots,...

    Lire la suite
  • Brick Lane Great Mosque

    mosquée

    Nul édifice ne symbolise mieux les différentes vagues d’immigration qui ont peuplé Spitalfields....

    Lire la suite

Clerkenwell

Situé immédiatement au nord du Londres antique, ce quartier accueillit, au fil des siècles, aussi bien des moines que des révolutionnaires. Le puits (“well”) dont il tire son nom fut mentionné pour la première fois dans des textes du XIIe siècle. Mais il ne fut redécouvert qu’en 1924, à la faveur de travaux de construction. On l’aperçoit depuis la fenêtre d’un bâtiment érigé dans les années 1980 au n°14 Farringdon Lane.

Oliver Cromwell eut une maison ici, et l’on raconte que Lénine et Staline se seraient rencontrés dans un pub de Clerkenwell Green. Charles Dickens prit pour décor de son célèbre roman Oliver Twist les rookeries (taudis) victoriens de Clerkenwell, en situant l’antre de Fagin dans Saffron Hill (une ruelle parallèle à Farringdon Road). C’est d’ailleurs à Clerkenwell Green qu’Oliver fait, dans ce même livre, ses premières armes de voleur à la tire.

Pour en finir avec le problème des taudis (qui n’avaient rien d’une fiction), les autorités firent démolir le milieu de Clerkenwell Road, où étaient regroupés les pires d’entre eux. De fait, le secteur est aujourd’hui bien plus salubre, voire cossu par endroits. Le coin le plus animé, Exmouth Market, compte une belle enfilade de restaurants et de bars.

  • St John’s Gate

    édifice historique

    Cette remarquable porte Tudor date de 1504. Au XIIe siècle, les chevaliers hospitaliers (ordre...

    Lire la suite
  • St John’s Priory Church

    église

    C’est l’une des plus anciennes églises de Londres. Le lieu tout entier, jadis intégré au...

    Lire la suite
  • Charterhouse

    édifice historique

    Monastère, demeure Tudor, et fondation caritative depuis 1611, la Charterhouse a joué un rôle...

    Lire la suite
  • St Etheldreda’s

    église

    Ce splendide havre de paix est la plus ancienne église catholique romaine du Royaume-Uni – elle date...

    Lire la suite
  • Marx Memorial Library

    bibliothèque

    Construit en 1738 pour accueillir une école pour enfants gallois pauvres, ce bâtiment modeste est un...

    Lire la suite

Shoreditch et Hoxton

Hoxditch ? Shoho ? Appellations souvent interchangeables pour les Londoniens, Hoxton et Shoreditch désignent la zone qui s’étend au nord et à l’est du rond-point du métro Old Street. Le nom de Shoreditch désigne un secteur qui s’est développé au nord de la vieille ville, au croisement de deux importantes artères romaines : Kingsland Road et Old Street. Shoreditch était le nom de la paroisse dont le village de Hoxton faisait partie. Aujourd’hui, on considère en général que Hoxton est la partie située au nord d’Old Street, jusqu’à Kingsland Road, tandis que Shoreditch est la partie sud qui s’étend jusqu’à Brick Lane, à l’est.

  • Geffrye Museum

    musée, édifice historique

    Dans cet ancien hospice (almshouse), construit en 1714, ont été aménagés une série de salons,...

    Lire la suite
Paramètres des cookies