Sri Lanka : Environnement

Géographie

L'île, en forme de goutte d'eau, mesure 353 km du nord au sud. Le massif montagneux central est entouré d'une plaine côtière. Le sommet le plus élevé est le Piduratalagala (2 524 m), mais le pic d'Adam (2 224 m), où le fleuve Mahaweli prend sa source, est plus impressionnant. Au nord-ouest du pays, l'île de Mannar, reliée par un pont, est presque rattachée au sud de l'Inde (distante d'une cinquantaine de km) par une longue succession de bancs de sable et d'îlots formant le pont d'Adam.

Faune et flore

Vous trouverez à Sri Lanka une diversité impressionnante d'espèces végétales et animales. La zone humide, au sud-ouest, est constituée de forêts tropicales et de feuillus, notamment l'ébène et le teck. On y voit aussi de magnifiques orchidées et beaucoup de plantes utilisées en médecine traditionnelle. La zone montagneuse du centre présente une végétation de plateau : forêts de rhododendrons, arbres moussus...
La faune est particulièrement insolite : 86 espèces de mammifères (éléphants, bien sûr, mais aussi léopards, macaques, chacals...), 54 de poissons, 40 de grenouilles et crapauds, une large gamme de reptiles (dont deux espèces de crocodiles et cinq de serpents venimeux).
La première réserve du monde y fut créée par le roi Devanampiya Tissa, dès le IIIe siècle av. J.-C... Les Anglais ont hélas défriché d'importantes proportions de forêts pour leurs plantations de thé, de café et d'hévéa, mais le pays possède toujours 12 parcs nationaux, dont quatre seulement sont ouverts au public : Bundala, Yala West, Horton Plains et Uda Walawe.

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Sri Lanka