Seychelles : Histoire

1502

Découverte des îles par les Portugais

1609

Un bateau anglais de la compagnie British East India accoste aux Seychelles (jusque-là totalement inhabitées) ; dans les années qui suivent, des cargaisons de pirates vont changer de crémerie : passant des Caraïbes à l'océan Indien, ils feront des Seychelles leur base d'opérations.

1742

Le gouverneur de l'île Maurice, Mahé de la Bourdonnais, envoie un navire de reconnaissance aux Seychelles. La France va bientôt revendiquer le territoire.

1770

Arrivée des colons français et de leurs esclaves, qui vont y exploiter la canne à sucre, le café, le maïs, les épices, la patate douce, la tortue géante...

1814

Après les guerres napoléoniennes, les Britanniques s'emparent des îles ; ils importeront encore davantage d'esclaves et feront de nombreux prisonniers politiques. La langue et la culture françaises vont néanmoins se maintenir.

1964

Formation des premiers partis politiques seychellois : France Albert René crée le SPUP, à tendance socialiste, James Mancham créant de son côté le SDFP, parti des planteurs et des affaires.

1970

Autonomie des Seychelles.

1976

Les Seychelles conquièrent leur indépendance et les deux partis forment une coalition : James Mancham devient président, France Albert René Premier ministre – les deux s'accordant à vouloir faire du pays la destination de la jet-set.

5 juin 1977

René dépose le président, sans effusion de sang.

1981

Suite à un coup d'État manqué, René met le SDP hors la loi ; meurtres et attentats se succèdent, affectant le tourisme.

1991

René légalise à nouveau les partis d'opposition.

1993

Adoption d'une nouvelle constitution.

2001

France-Albert René, au pouvoir depuis 1977 est réélu pour un nouveau quinquennat. Le chef de l'opposition, Wavel Ramkalawan, rejette ce résultat, accusant le gouvernement de "corruption et d'intimidations des électeurs".

2004

James Michel est investi Président en avril après la démission de France-Albert René, pour raisons de santé.

2006

James Michel est réélu président de l’archipel des Seychelles avec 53,7% des voix. Contrairement aux rapports des observateurs internationaux, des fraudes auraient eu lieu lors de ces élections.

2007

En 2007, le parti au pouvoir depuis 30 ans a conservé la majorité au Parlement. Après que le Président de la République James Michel a dissolu l'Assemblée nationale le 20 mars 2007 (l'opposition boycottait les débats), la majorité présidentielle du FPPS a été reconduite avec le même nombre de sièges (23 sur 34 pour le FPPS, les 11 autres sièges revenant au PNS) que précédemment.

2010

Les eaux seychelloises ne sont pas épargnées par les incursions de pirates somaliens, contraignant les autorités à signer un traité avec les États-Unis pour renforcer la surveillance de leur espace maritime.

2011

Lors des élections de mai, le président James Michel a vu son mandat reconduit (avec 54% des votes) face à son éternel rival Wavel Ramkalawan, le chef du SNP. Cela pose le problème de l'alternance politique, puisque ce parti tient les rênes du pouvoir depuis le coup d'état de 1977.

Mis à jour le : 6 février 2013

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable aux Seychelles

Paramètres des cookies