Seychelles : Culture

Langue

L'anglais et le français sont les deux langues officielles, mais le créole est la lingua franca. On lit de plus en plus le kreol seselwa, réhabilité et devenu langue semi-officielle en 1981, dans la presse et la littérature ; il ressemble beaucoup au créole parlé à Maurice et à la Martinique, mais pas du tout à celui de la Réunion.
bonjour : bonzour
comment vous appelez-vous ? : ki mannyer ou appel ?
je m'appelle... : mon appel...
où habitez-vous ? : koté ou resté ?
je ne comprends pas : mon pas konpran
j'aime bien ça : mon kontan
où est... ? : ol i... ?
C'est combien ? : kombyen sa... ?
Puis-je avoir une bière, s'il vous plaît ? : mon kapa ganny en labyer silvouplé ?

Nourriture

On trouve aux Seychelles la meilleure cuisine créole de tout l'océan Indien. Le riz et le poisson, qui sont la nourriture de base, sont agrémentés de manière fort imaginative par des fruits, des légumes, des herbes et des épices. La variété des poissons et des fruits de mer est inimaginable : vous pourrez sûrement goûter du requin, du barracuda, du poulpe, du cordonnier, ainsi que d'autres plats créoles traditionnels comme la daube (ragoût), la rougaille (sauce à base de tomate utilisée avec le poisson ou les saucisses), le carii coco (curry doux de viande ou de poisson, cuit dans du lait de coco), les brèdes (variété locale d'épinard)...

Religion

La plupart des Seychellois sont de fervents catoliques, mais il existe aussi une croyance généralisée au surnaturel et aux gris-gris. La sorcellerie a été bannie en 1958, mais de nombreux bonshommes et bonfemmes di bois jettent encore des sorts et concoctent leurs potions d'amour, de chance, de revanche...
Veillez à vous comporter avec respect dans les édifices religieux : enlevez vos chaussures, vêtez-vous décemment, ne touchez pas les statues ou les sculptures... Dans certains temples hindous, il se peut que l'on vous demande d'ôter vos objets ou accessoires en cuir (comme les ceintures), alors que dans les mosquées vous devrez parfois vous couvrir la tête.

Arts

Les Seychelles ne possèdent pas de culture traditionnelle indigène, mais certains aspects de la culture africaine ont survécu. Le gouvernement, en créant l'École nationale de musique et de danse, espère favoriser l'essor d'une identité culturelle et des traditions créoles.
La moutia est la danse seychelloise traditionnelle ; ses rythmes sont fortement marqués par une origine africaine et malgache. Les chants sont des prières que les esclaves ont transformées en mélopées de travail, accompagnées de danses lancinantes.
La musique seychelloise mélange des influences indiennes, européennes, chinoises et arabes, l'accordéon, le violon et le banjo s'alliant au makalapo, un instrument à cordes, au zez, sorte de sitar, à des calebasses africaines...

Mis à jour le : 6 février 2013
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable aux Seychelles

Paramètres des cookies