Algérie

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Algérie
  4. Routes orientales

Algérie : Routes orientales

deux à trois semaines/de Ghardaïa au parc national du Tassili N'Ajjer

Ghardaïa et les fascinantes oasis du M'zab (1) sont le point de départ de nombreuses expéditions sahariennes. Un des itinéraires les moins fréquentés et les plus intéressants part vers l'est en direction d'Ouargla (2) et de Touggourt (3), deux villes modérément attrayantes. La deuxième est malgré tout intimement liée à l'exploration du désert depuis qu'y fut donné le départ de la première traversée du Sahara en voiture – jusqu'à Tombouctou – en 1922. Touggourt est aussi une bonne base pour aller visiter les ruines des ksour (villes fortifiées) de Temacine (4) et de Tamelhat (5).
À l'est, la route traverse les dunes du Grand Erg oriental en direction d'El-Oued (6), la « ville aux mille coupoles », qui voit passer beaucoup moins de touristes qu'elle le mérite. En revenant sur vos pas, quittez la grande route au sud de Touggourt et prenez la direction du centre pétrolier d'Hassi-Messaoud (7). De là, un long tronçon de route solitaire, quasiment dénué de transports publics, traverse le Grand Erg oriental jusqu'à Illizi (8). Délicieusement isolée, la ville ravira tous ceux qui aiment le désert – sans la foule – et ses horizons infinis.
Il est possible de partir en excursion jusqu'au magnifique site rupestre de Tamdjert (9), mais les vrais amoureux du désert s'attaqueront à la traversée de la partie septentrionale du Tassili N'Ajjer en direction de Djanet (10), où vous retrouverez le flot des touristes. Après tant de solitude, vous apprécierez certainement un peu de compagnie. L'art rupestre somptueux et les formations rocheuses du parc national du Tassili N'Ajjer (11) récompenseront les efforts que vous aurez déployés pour accomplir ce voyage difficile mais passionnant.

evaneos

Articles récents