1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Visiter le Maroc : guide des activités
Sports et activités

Visiter le Maroc : guide des activités

Mis à jour le : 25 janvier 2017

Carte

Si le Maroc est sans conteste l’une des meilleures destinations d’Afrique pour la randonnée, la variété de ses paysages permet bien d’autres activités.
Les amateurs d’ornithologie, de vélo, d’escalade ou d’équitation auront de nombreuses occasions de s’adonner à leur passe-temps favori. Dernier plus, appréciable entre tous : que vous fassiez du ski, du surf ou une méharée, vous profiterez entre chaque activité de la culture et de l’hospitalité marocaines.

Observation des oiseaux

Le Maroc est un paradis pour les amateurs d’ornithologie. Quantité d’espèces étonnantes occupent les différents écosystèmes du pays, en particulier les marais côtiers. 
Quelque 460 espèces ont été recensées dans le pays, parmi lesquelles de nombreux oiseaux migrateurs qui passent par le Maroc au printemps et à l’automne. Certains voyagent entre l’Afrique subsaharienne et la Scandinavie, le Groenland ou le nord de la Russie, d’autres s’arrêtent au Maroc en attendant la fin de l’hiver dans le nord de l’Europe. La lagune du parc national de Merja Zerga, près de Larache, est le meilleur site du pays pour les observer.
L’époque la plus agréable pour l’observation des oiseaux se situe entre mars et mai, le climat est agréable et on trouve une grande variété d’espèces. En hiver, les marais et les lagunes sont aussi particulièrement peuplés d’oiseaux.

Guides et circuits organisés

Outre les guides ornithologues à engager sur place, vous pouvez aussi vous adresser à ces agences pour des circuits d’observation des oiseaux et de la vie sauvage :
 

Méharées

Les randonnées à dos de dromadaire – avec nuit dans le désert ou lors d’un safari – font partie des activités les plus typiques et comptent souvent parmi les plus beaux souvenirs que l’on garde du Sahara.
Les régions les plus représentatives des sables sahariens sont l’erg Chebbi, près de Merzouga, l’erg Chigaga, près de M’Hamid et Zagora, et au-delà les dunes de Tinfou, plus accessibles.
Seuls l’automne (septembre-octobre) et l’hiver (novembre-début mars) se prêtent vraiment à ce type d’excursions. En dehors de ces périodes, la chaleur est écrasante. En outre, des tempêtes de sable se produisent souvent au printemps (voir le meilleur moment pour partir au Maroc).
Une sortie d’une journée revient au minimum à 300 Dh par personne, mais tout dépend du nombre de participants, de la durée et de votre capacité à négocier. 
L’agence organise le bivouac, parfois dans un campement permanent pour les excursions courtes, avec éventuellement de la musique berbère et un méchoui.

Organiser une méharée

Si vous avez le temps, cherchez un guide et des provisions sur place. Cette solution bénéficie à la communauté locale en évitant que les jeunes guides quittent leur foyer pour chercher du travail ailleurs.
Parmi les portes d’accès au désert, M’Hamid est probablement la plus tranquille pour faire votre choix, lequel reste cependant plus important à Zagora et Merzouga. Tâchez de vous faire conseiller.
Organiser une méharée à l’avance est plus rapide et plus simple, et vous évite d’avoir à négocier et à attendre. Adressez-vous à un tour-opérateur international ou à une agence de Ouarzazate ou de Marrakech.

Équitation

Le sud du Maroc est une destination prisée pour les promenades à cheval, que ce soit sur la plage, dans les collines, les montagnes, les gorges ou le désert.
Certaines agences spécialisées proposent des circuits équestres guidés :

  • Club Farah (www.clubfarah.com). Agence helvético-marocaine basée à Meknès, qui organise des circuits dans tout le pays, des cités impériales au sud de la côte atlantique.
  • Cavaliers du monde (www.cavaliers-du-monde.com). Cette agence  française propose une multitude d’itinéraires, du Haut-Atlas à l’Atlantique.

VTT

Le cyclotourisme sur un vélo ordinaire est possible, mais un VTT augmente considérablement les possibilités. 
Pour les plus sportifs, les pistes et les sentiers du Haut Atlas offrent sans doute les plus belles promenades. L’Anti-Atlas, les plateaux du djebel Saghro et la vallée du Drâa possèdent aussi d’excellents chemins de randonnée. 
Des agences de voyages, des hôtels et des magasins de cycles louent des VTT, notamment à Tafraoute, mais la qualité laisse à désirer pour de longs parcours. Les cyclotouristes peuvent contacter les agences locales pour organiser un circuit.
Les agences suivantes proposent des circuits à VTT au Maroc :

Escalade et alpinisme

Le pays réserve quelques sites splendides aux amateurs d’escalade et d’alpinisme
Il est nécessaire d’avoir un très bon niveau et d’apporter son matériel personnel.
Les régions de l’Anti-Atlas et du Haut Atlas sont à même de satisfaire les sportifs les plus difficiles, mais il est fondamental de posséder une bonne expérience de ce type de terrain. 
Les gorges du Dadès et de Todra offrent un cadre exceptionnel aux grimpeurs. 
Le guide d’alpinisme de Des Clark, intitulé Mountaineering in the Moroccan High Atlas (chez Cicerone), qui a pour sous-titre “Marches, ascensions et escalades à plus de 3 000 m”, va sans doute devenir un classique du genre. Il détaille quelque 50 itinéraires et 30 sommets (format poche, couverture plastifiée, nombreuses cartes, photos et renseignements pratiques).
Voici quelques sources d’informations et de contact avec d’autres varappeurs :

  • Fédération royale marocaine de ski et montagne (www.frmsm.ma). Propose une liste d’itinéraires.
  • Nicolò Berzi (nicolobe@tiscalinet.it). Guide d’escalade italien qui organise des circuits dans les gorges de Todra.
  • Omar Ajaboud (www.guidemontagne-maroc.com). Une équipe de guides marocains certifiés.

Ski

Certes, les stations de ski marocaines ne valent pas celles des Alpes, mais il est quand même possible, pour les plus volontaires, de chausser des skis entre novembre et avril.

Ski de piste et snowboard

La populaire station d’Oukaïmeden, à 70 km au sud de Marrakech, possède les remontées mécaniques les plus élevées d’Afrique du Nord. On peut louer son équipement sur place. Il existe d’autres stations dans le Moyen Atlas, notamment Mischliffen, près de Fès, mais l’enneigement y est irrégulier. On trouve du matériel à louer, mais pas de remontées mécaniques.

Ski de randonnée

Le ski de randonnée est en plein essor. La meilleure saison s’étend de fin décembre à février. La vallée des Aït Bouguemez compte certains des meilleurs sites du pays.

Surf, planche à voile et kitesurf

Avec plusieurs milliers de kilomètres de côte atlantique, le Maroc est une destination propice (quoique sous-estimée) à la pratique du surf, de la planche à voile et du kitesurf. Sur place, vous pourrez prendre des cours, louer du matériel et opter pour des formules séjours spécialisées dans le surf.

Nord et centre du Maroc

Au nord de Rabat, la plage de Mehdiya est baignée de forts courants, mais les rouleaux sont au rendez-vous toute l’année. En allant vers le sud, la plage des Nations et de Témara Plage, toutes deux à 20 km de Rabat, sont également propices au surf. Sidi Bouzid et les plages aux alentours d’El-Jadida attirent elles aussi les surfeurs.
Oualidia est réputée pour le surf, la planche à voile et le kitesurf. Sur le chemin de Safi, les plus belles vagues sont dans le secteur de Lalla Fatna : ces gigantesques tubes, parmi les plus longs du monde, attirent de grands noms internationaux du sport.
 

Sud du Maroc

Essaouira est le spot de prédilection des surfeurs ; pourtant la “cité du vent” est bien plus propice à la planche à voile et au kitesurf, et ce, toute l’année. Non loin, Sidi Kaouki est en train de devenir une destination de choix pour ces trois sports.
Près d’Agadir, la région de Taghazout compte quelques-unes des meilleures plages de surf marocaines, et quantité de commerces et d’établissements ciblant une clientèle de surfeurs. Banana Beach est l'endroit parfait pour apprendre le surf.
Agadir, la plage d’Aglou, Mirleft, et Sidi Ifni sont également de bons spots.

Descente en eaux vives et kayak

Si le rafting et le kayak restent peu développés au Maroc, les rivières du Haut Atlas, près de Bin el-Ouidane, offrent un paysage splendide et propice à ces activités.
Tawadatrekking (www.tawadatrekking.com/trekking-maroc/rafting-maroc). Créée par Hafida Hdoubane, première femme guide marocaine, et Pascal Parron, guide de rafting, cette agence spécialisée dans les sports d’aventure propose des circuits de rafting et de kayak, tous niveaux confondus.


Paramètres des cookies