1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Randonnée et trek au Maroc : nos conseils
Randonnée

Randonnée et trek au Maroc : nos conseils

Mis à jour le : 11 octobre 2019

Carte

Recelant quelques-unes des plus belles montagnes du monde, le Maroc se prête à la randonnée toute l’année. L’été, on peut gravir le djebel Toubkal, point culminant d’Afrique du Nord, tandis que l’hiver, quand la neige rend le Haut Atlas impraticable, le djebel Sarhro reste accessible. La chaîne du Rif est, quant à elle, idéale à la mi-saison.

Où faire de la randonnée au Maroc ?

Voici quelques-uns des meilleurs sites de randonnée du pays :

Ascension et circuit du Toubkal

L’ascension du djebel Toubkal, plus haut sommet d’Afrique du Nord (4 167 m), est un trek phare offrant 2 jours de marche au départ d’Imlil, près de Marrakech. On peut aussi louer des mules et faire le circuit du Toubkal (7-10 jours).

Traversée du massif du M’Goun

Malgré sa redoutable réputation, ce trek de 4 jours au Maroc s’adresse aux randonneurs de tous niveaux. Le paysage est d’une incroyable diversité, passant de gorges arides à des vallées luxuriantes. Préparez-vous à vous mouiller les pieds en franchissant quelques cours d’eau peu profonds.

Chaîne du Rif

Les montagnes les plus basses du Maroc sont idéales au printemps, quand leurs forêts de chênes verdoient et que leurs pentes se couvrent de fleurs sauvages. Traversez le parc national de Talassemtane et ses villages berbères jusqu’à la spectaculaire formation rocheuse du pont de Dieu.

Djebel Sarhro

Ce trek de 5 à 6 jours se faufile entre le Haut Atlas et la vallée du Dadès, à travers des paysages arides, mais grandioses. C’est une randonnée de choix en hiver, quand la neige rend les autres montagnes impraticables.

Anti-Atlas

L’Anti-Atlas forme les dernières montagnes marocaines avant le Sahara. Dans ce massif peu fréquenté, les randonneurs aguerris peuvent prendre une semaine pour gravir le pic volcanique du djebel Siroua ou faire un trek de 5 jours à travers les villages de la vallée des Ammeln jusqu’au djebel L’Kest.

Cartes de randonnée

Les cartes topographiques du Maroc sont généralement établies au 1/100 000 et au 1/50 000.

Celles au 1/50 000 ne sont pas toutes disponibles pour le grand public, aussi est-il préférable, pour les voyageurs visitant un vaste secteur géographique, de choisir parmi les cartes au 1/100 000.

La Direction de la cartographie à Rabat est la meilleure adresse où acheter des cartes au Maroc. On trouve sur le site de l’ANFCC (Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie) la liste des cartes en vente.

Cartes et photocopies sont également disponibles dans d’autres librairies du pays, ainsi que sur des stands de la place Jemaa el-Fna à Marrakech et, en dernier recours, aux abords des itinéraires de randonnée de l’Atlas.

Il est aussi possible de consulter en ligne le catalogue de la Royal Geographical Society, à Londres, qui possède l’une des plus grandes collections privées de cartes au monde.

Certains sites Internet dont Amazon vendent des cartes, par exemple les cartes du Toubkal et du massif du M’Goun éditées par West Col Productions.

Livres

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) publie une brochure très utile intitulée Maroc : tourisme en montagne et au désert (2005) – on peut la télécharger sur le site.

Les bureaux de l’ONMT à l’étranger, à Marrakech et dans d’autres grandes villes du Maroc, ainsi que le bureau des guides d’Imlil, délivrent ce petit livret.

L’éditeur Belvisi/Edisud publie Gravures rupestres du Haut Atlas, une approche de l’art pariétal du plateau du Yagour, au nord-est de Setti Fatima, et Randonnées pédestres dans le massif du M’Goun. Ces ouvrages ne sont pas toujours disponibles. Tentez votre chance sur Internet, ou sur place, dans les principaux offices du tourisme, dans les librairies de Rabat et de Marrakech ou au Club alpin français (CAF). Essayez également au refuge d’Oukaïmeden.

Clubs, renseignements et randonnées organisées au maroc

Vêtements et équipement pour la randonnée

Vêtements de randonnée

Eté ou hiver, vous aurez besoin de chaussures de randonnée solides déjà faites à vos pieds, et d’un coupe-vent imperméable. Le temps pouvant changer très rapidement, munissez-vous aussi d’un chapeau, de lunettes de soleil et d’un écran solaire à indice de protection élevé.

L’été (juin à août), des pantalons amples en coton léger et des chemises à manches longues sont le mieux. Les nuits pouvant être fraîches même à basse altitude, une polaire ou un pull sont conseillés.

L’hiver (novembre à mars), vêtements chauds, bonnet de laine et gants sont de rigueur dans le Haut Atlas. Préparez-vous à affronter des températures très basses où que vous alliez randonner dans le
pays.

Tentes

Au moment de planifier votre itinéraire, il importe de prévoir la nécessité ou non de bivouaquer. Une bonne tente vous donnera une grande liberté de parcours, et vous permettra d’échapper à la foule.

Vous pourrez en louer une auprès des tour-opérateurs, par l’intermédiaire des guides, et au départ des circuits.

Si vous préférez ne pas en emporter, il est possible de loger dans les villages de la plupart des régions.

Sacs de couchage

Que vous campiez ou non, il est impératif d’emporter un sac de couchage bien chaud si vous marchez dans le Haut Atlas et le djebel Saghro de septembre à début avril : il arrive que les températures descendent jusqu’à – 10°C.

Dans les chaînes moins hautes, emportez un duvet conçu pour des températures de l’ordre de 0°C, même en été. Comme le sol est très rocailleux, un bon matelas de sol, ou un fin tapis en mousse, vous apportera un peu de confort. Les guides peuvent généralement vous en fournir.

Réchauds

En général, les gîtes disposent d’équipement de cuisine, mais un réchaud se révèle utile en camping. Préférez ceux qui fonctionnent avec différents types de combustible : si l’alcool à brûler est presque introuvable, on s’approvisionne sans difficulté en kérosène. Pour des raisons écologiques, les petites bonbonnes de butane ne sont pas recommandées.

Votre guide saura vous conseiller.

Autres équipements

Joignez à votre trousse à pharmacie classique des comprimés stérilisants ou un filtre mécanique. L’eau doit impérativement être traitée, à moins d’être prise directement à la source.

Toute ascension de sommets supérieurs à 3 000 m entre novembre et mai nécessite une solide expérience d’alpinisme dans des conditions hivernales. Crampons, piolets, pelles à neige, etc. sont indispensables. Vous pourrez facilement en louer.

Si vous combinez randonnée et visite de zones urbaines, vous pourrez confier une partie de vos bagages à votre hôtel, moyennant une petite rétribution. Vous trouverez également des consignes à bagages dans les gares ferroviaires des grandes villes.

Guides au Maroc

Pour faire de la randonnée au Maroc, il est indispensable de recourir aux services d’un guide. Lire ici nos conseils pour choisir un guide au Maroc.


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Maroc

Paramètres des cookies