1. Accueil
  2. Magazine
  3. Roadtrip au Québec : à la découverte de la Gaspésie

Roadtrip au Québec : à la découverte de la Gaspésie

Texte par

Claire Angot

Mis à jour le : 21 février 2019

Carte

Vaste péninsule longeant le fleuve Saint-Laurent, cette fabuleuse région du Québec traversée par le massif des Appalaches n'est peuplée que de 4,5 habitants au km2. La faune sauvage y est reine, les grands espaces y sont sublimes, et les charmants petits villages côtiers achèvent de faire de cette destination un secteur tout indiqué pour un voyage à l'inimitable parfum de liberté !

1. Les Jardins de Métis et le centre d'art Marcel-Gagnon

Prévoyez au moins une semaine à dix jours pour faire le tour de la péninsule et avoir le temps de prendre quelques bons bols d'air sportifs en pleine nature. Commencez par exemple votre périple à Sainte-Flavie, la porte d'entrée de la Gaspésie. Au centre d'art Marcel-Gagnon, à même la plage, l'œuvre "Le Grand Rassemblement" figure parmi les sites les plus photographiés au Québec. Une centaine de statues en béton armé semblent y sortir des eaux. Un spectacle grandiose et lié à son environnement, puisqu'il évolue avec les marées et les humeurs du ciel. À deux pas de là, ne manquez pas de faire escale aux Jardins de Métis, un remarquable espace naturel qui rassemble sur près de 17 ha 3 000 espèces de plantes indigènes et exotiques (pavot bleu du Tibet, azalées, alpines...).

tq-002655.jpg

L'œuvre "Le Grand Rassemblement" figure parmi les sites les plus photographiés au Québec

2/ Le Parc national de la Gaspésie et mont Jacques-Cartier

Le Parc national de la Gaspésie abrite le deuxième plus haut sommet du Québec, le mont Jacques-Cartier, qui culmine à 1 270 mètres d’altitude. Le sentier de 8,2 km qui permet de s'y hisser est accessible du 24 juin au 30 septembre et il n'est vraiment pas rare d’y observer des caribous, derniers représentants de l'espèce au sud du fleuve Saint-Laurent. Ces animaux se délectent des plantes arctiques-alpines et se plaisent dans les paysages de toundra. En septembre, les mâles et les femelles accompagnés de leur jeune se retrouvent en préparation du rut. C'est le moment idéal pour de très belles observations de comportements. L'orignal se laisse aussi souvent voir. Les personnes plus sportives opteront quant à elle pour l'ascension du mont Albert (5h aller-retour), qui réserve une très belle immersion dans un paysage de forêt nordique et un panorama grandiose.

tq-010321.jpg

La période de juin à septembre reste la meilleure pour observer les caribous dans le Parc Jacques Cartier

3/ Le Parc national Forillon

Caracolant en tête des plus beaux parcs nationaux du Québec, le Parc national Forillon est un sublime joyau niché entre mer, hautes falaises de calcaire et taïga enchanteresse. Comme une péninsule dans la péninsule gaspésienne, le souffle des baleines peut s'y faire entendre, et il arrive fréquemment de voir au loin un rorqual commun ou une baleine à bosse y expulser un gros jet d'air par son évent. Les phoques et les oiseaux marins sont également légion dans ce secteur. L'idéal pour observer toute cette faune ? Une halte au cap Bon-Ami, au nord de la péninsule, avec au programme une vue inoubliable des majestueuses falaises se jetant dans la mer.

4/ La ville de Gaspé

Continuez votre route jusqu'à Gaspé, pour un instant historique. C'est ici que Jacques Cartier prit possession du Canada en 1534 au nom du roi de France. Visitez le musée de la Gaspésie consacré à cette partie de l'histoire et faites escale au monument rendant hommage à l'explorateur.

tq-011652.jpg

 L'île Bonaventure accueille la plus grande colonie au monde de fous de Bassan

5/ Le Rocher Percé et l'île Bonaventure

Celui qui fait la renommée de la ville de Percé, c'est son fameux rocher, posé sur la mer et splendide au soleil couchant ! On peut venir admirer de près cet emblème touristique du Québec en bateau puis virer vers l'adorable île Bonaventure, où la plus grande colonie au monde de fous de Bassan vient nicher à partir d'avril -ils sont jusqu'à 100 000 au plus fort de la saison-. Débarquer sur l'île pour quelques heures de promenade et admirer les parades de cette faune ailée est un spectacle unique !

tq-001422.jpg

Le rocher percé, emblème touristique du Québec

6/ Sports d'eaux-vives sur la rivière Bonaventure

Prenant sa source dans les monts Chic-Chocs, la rivière Bonaventure, connue pour ses eaux incroyablement cristallines, se jette dans la baie des Chaleurs. Tantôt turquoise, tantôt plutôt vert-émeraude, ses eaux transparentes permettent d'observer toute la faune aquatique, et notamment de nombreux saumons. Remonter la rivière en kayak, en rafting, en canot ou en stand-up paddle vous laissera assurément un souvenir impérissable !


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Québec

Paramètres des cookies