1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Les plus belles excursions d’un jour autour de Montréal
Idées week-end

Les plus belles excursions d’un jour autour de Montréal

Texte par

Jen Rose Smith (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 11 septembre 2019

Carte

Entre les cafés chics et les marchés en plein air de Montréal, il est parfois difficile de quitter la ville. Mais allez dans les Cantons-de-l'Est, les monts des Laurentides ou les plaines agricoles de Montérégie et vous serez récompensés de villages à l’accent francophone , de forêts de pins et de sirop d’érable tout frais. Avec deux langues officielles et des siècles d’histoire, Ottawa et la ville de Québec ne sont pas loin. Voici nos balades d’un jour préférées au départ de Montréal.

Visitez la vieille ville de Québec, classée au Patrimoine mondial

Un authentique château aux flèches vertes garde la ville de Québec, dont le centre historique domine stratégiquement le fleuve Saint-Laurent. C’est le cœur culturel du Canada francophone, une ville ou le mélange franco-anglais de Montréal fait place à un accent chantant québécois marqué.  Les rues pavées en pente se visitent en toute saison ; commencez donc au sommet par le Château Frontenac avant de descendre vers la Basse-Ville. Tout ce quartier historique est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les toits mansardés resserrés et les toutes petites places sont de parfaits exemples de l’ancienne architecture québécoise. De là, sautez dans le funiculaire du Vieux-Québec pour remonter à la terrasse Dufferin, puis suivez les murailles de la Citadelle pour avoir une vue panoramique sur le Saint-Laurent.
Comment y aller : Pour aller à Québec depuis Montréal, prenez le bus Orléans Express à la gare routière ou louez une voiture (trajet 2 h 45 environ).

cider-8bd53726b6ec.jpg

Les bouteilles de cidre de luxe feront un excellent souvenir de vos explorations hors de Montréal

Suivez la route des cidres de la Montérégie

Les feuilles d’érables ne sont pas la seule couleur d’automne au Québec, où de grands vergers offrent chaque automne une récolte de pommes haute en couleur. Autour du village fermier de Rougemont, la route des cidres de la Montérégie relie une série de producteurs-récoltants de cidre avec des salles de dégustation ouvertes au public.  À la Cidrerie Michel Jodoin, dégustez le “cidre de glace” typique du Québec, nectar fermenté à partir de jus frais concentré par congélation. Profitez de la belle vue sur le mont Saint-Grégoire au Domaine Cartier Potelle, voisin, où on transforme d’exceptionnelles récoltes de pommes en liqueurs ou en cidre sec et pétillant qui convaincra même les amateurs de vin les plus acharnés.
Comment y aller : La Montérégie est rurale et peu desservie par les transports en commun, louer une voiture est donc le meilleur moyen d’aller à Rougemont, à 52 km du centre de Montréal.

tremblant-128e8e1fc947.jpg

Mont-Tremblant vaut bien une excursion depuis Montréal

Faites du ski au mont Tremblant

Les hivers froids du Québec amènent beaucoup de neige au mont Tremblant, le plus haut sommet des Laurentides. Le week-end, une navette vous permet en quelques heures de venir depuis Montréal passer la journée sur les 102 pistes de ski de Mont-Tremblant, et de rentrer en ville à temps pour un dernier verre.
Habillez-vous très chaudement, puis montez dans la télécabine rapide jusqu’au sommet du mont (875 m). De là, descendez par les pistes à travers les arbres jusqu’à la ville de Mont-Tremblant, avec ses couleurs vives, où après le ski, on se réchauffe autour des bières artisanales de la Microbrasserie La Diable.
Comment y aller : L’Express du Nord est un bus qui part tôt le matin de la gare routière de Montréal vers Mont-Tremblant, et rentre après la fermeture des pistes.

sugarshack-c9d74233a944.jpg

Il y a peu de desserts aussi délectables qu’une tire d’érable juste faite sous vos yeux dans une cabane à sucre

Visitez une cabane à sucre

Quand les premiers beaux jours annoncent le dégel de la forêt, fin février, la production de sirop d’érable réveille la campagne québécoise et les amateurs de sucre.
Pour goûter ces délices tout juste sortis de l’évaporateur, visitez une cabane à sucre. Outre le sirop d’érable pur, le dessert le plus connu est la tire d’érable tiède, un sirop cuit refroidi sur un lit de neige fraîche. Beaucoup de cabanes à sucre proposent aussi une cuisine québécoise traditionnelle aux visiteurs du printemps, soupe de pois roborative, haricots et pâté de porc campagnard.
Lieu confortable au milieu de forêts d’érables, l’Érablière Charbonneau est un restaurant connu pour ses festins à volonté, où le sirop d’érable coule à flots. Réservez plusieurs mois à l’avance pour venir Au Pied de Cochon, la cabane à sucre du restaurant de Montréal réputé éponyme, qui propose des versions riches et gastronomiques de plats québécois classiques.
Comment y aller : Les cabanes à sucre du Québec, en plein campagne, sont plus accessibles en voiture, ou via un circuit organisé, centré sur le sirop d’érable, depuis Montréal.

laurentians-8c389e88c480.jpg

Sainte Agathe Des Monts n’est qu’une des villes pittoresques sur le parcours du P'tit Train du Nord

Suivez le P’tit Train du Nord… en vélo

Ce parcours qui ondule gentiment à travers les Laurentides sur 200 km, le long d’une voie de chemin de fer transformée, est un des plus beaux du Québec pour le vélo – et sans une voiture en vue. Certains cyclistes très entraînés parcourent tout le P’tit Train du Nord en une seule grosse journée, mais des points d’entrée intermédiaires permettent facilement de n’en effectuer qu’une section, comme celle de 49 km entre Sainte-Agathe-Des-Monts et le terminus de St-Jérôme. En chemin, on passe par le village de montagne de Val-David, avant de s’arrêter déjeuner à mi-parcours, à Sainte-Adèle. À la boucherie Les Têtes de Cochon, on trouvera fromages québécois et charcuteries pour un pique-nique, mais un restaurant attenant permet aussi de s’asseoir pour manger.
Comment y aller : Il y a des trains fréquents entre la gare Lucien L’Allier de Montréal et le terminus du P’tit Train du Nord à St-Jérôme. De là, une navette dépose les cyclistes aux différents points de départ du parcours.

ottawa-0dbbc8f1ea5c.jpg

La capitale, Ottawa, mêle l’ancien et le nouveau, ainsi que d’excellents musées, en un seul lieu

Découvrez les plus beaux sites d’Ottawa

Ottowa, capitale de l’Ontario, garde une nonchalance gaie qui dissimule bien ses musées de premier plan et son architecture novatrice. Commencez par découvrir l’art inuit au Musée des Beaux-Arts du Canada, à quelques pas seulement des flèches argentées de la basilique-cathédrale Notre-Dame. Corridor ouvert dans le centre très dense, le canal Rideau attire promeneurs et cyclistes, lorsqu’il fait bon. Le canal est surtout beau en hiver, quand il gèle pour former une patinoire de plein air longue de 7,8 km : louez des patins, glissez sur la glace en faisant plusieurs pauses pour un chocolat chaud et des beignets.
Comment y aller : Allez de Montréal à Ottawa en train, un voyage de deux heures qui commence à la Gare Centrale de Montréal et descendez à la gare VIA d’Ottawa. Rejoignez le centre en bus ou en taxi.

 



Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour  découvrir le Québec

Paramètres des cookies