1. Accueil
  2. Magazine
  3. Les plus belles plages
  4. Les plus belles plages de Nouvelle-Zélande
Les plus belles plages

Les plus belles plages de Nouvelle-Zélande

Mis à jour le : 25 septembre 2017

Carte

Ravissantes baies aux eaux turquoise, sable fin, dauphins nageant devant la proue des bateaux... ce sont souvent ces images qui poussent le voyageur en Nouvelle-Zélande, et c'est exactement ce qu'on y trouve. Que l'on soit un vieux loup de mer ou un marin d'eau douce patenté, voici cinq plages où se prélasser sans modération. 

Karekare

Plage de sable noir typique léchée par d’énormes vagues, à l’ouest d’Auckland. Rares sont les plages à avoir autant de personnalité que Karekare. Sauvage et vierge de constructions, cette célèbre plage a servi de cadre à des scènes du film La Leçon de piano, Palme d’or à Cannes, et de la série télévisée Xena, princesse guerrière. Karekare est l'une des plages les plus dangereuses du pays. Ne vous baignez surtout pas, sauf si la plage est surveillée (généralement en été), car les fortes vagues déferlantes et les courants sagittals (emportant vers le large) constants présentent un très grand danger.
Suivez Scenic Dr et Piha Rd jusqu’à l’embranchement, bien indiqué, pour Karekare Rd.


La plage de Karekare. Zanthia

Hahei et Hot Water beach

Hahei Beach est une plage néo-zélandaise emblématique, sur la péninsule de Coromandel. La vue sur les îles taillées à coups de serpe, au large, lui confère encore plus de magie. Juste à côté, la célèbre Hot Water Beach s’avère assez exceptionnelle. Durant deux heures avant et après la marée basse, on peut accéder à une zone sablonneuse, au milieu de la plage, où des eaux chaudes affleurent juste sous la surface. Apportez une pelle pour creuser un trou qui fera office de Jacuzzi personnel. Les surfeurs s’arrêtent avant la plage principale afin de profiter de breaks corrects.
On peut louer des pelles (5 $) au Hot Water Beach Store (Pye Pl), qui compte aussi un café. Planches de surf (20 $/h) et bodyboards (15 $) peuvent être loués dans le magasin de surf d’à côté.


Hahei Beach. Stefan Marks

Abel Tasman National Park

L’Abel Tasman Coast Track (Malborough et Nelson), sentier côtier de 51 km, que l’on parcourt en 3 à 5 jours, est l’un des plus beaux du pays. Il traverse une végétation de bush endémique surplombant des plages de sable léchées par une mer d’un azur étincelant, sans parler des nombreuses baies, grandes et petites, dignes de cartes postales. On peut marcher dans le parc, emprunter des bateaux-taxis pour accéder aux plages et aux lieux d’hébergement le long du sentier, ou encore longer la côte en kayak.

Manu Bay

En parcourant encore 2,5 km, on arrive à ce spot de surf mythique (vu dans Chasseur de vagues) qui possède, dit-on, le plus long break de gauche du monde. Les vagues uniformément étirées sont produites par l’angle avec lequel la houle de la mer de Tasman, en particulier de sud-est, rencontre le littoral.
Solscape (www.solscape.co.nz) est une auberge de jeunesse hippie au sommet d’une colline. Hébergement, au choix, dans de vieux wagons ou un confortable tipi au milieu du bush (possible de décembre à avril) tout en bénéficiant de douches chaudes solaires et de toilettes à compost. Aussi : cottages indépendants avec vue sur la mer. 


Surfeurs à Manu Bay. Jun Kaneko

St Kilda et St Clair

Avec leurs eaux “rafraîchissantes”, les plages jumelles de Dunedin (Sud de l'île du Sud) sont toujours baignées de fabuleux rouleaux. St Clair et St Kilda sont cependant propices à la baignade (gare aux courants à St Clair) et permettent de surfer sur de bonnes gauches. À St Clair, l’Esplanade Surf School (www.espsurfschool.co.nz) donne des cours et loue du matériel.


St. Clair beach. Stephen Murphy
Photo Abel Tasman: Nelson NZ
Paramètres des cookies