1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles merveilles naturelles d’Italie
Idées de voyage

Les plus belles merveilles naturelles d’Italie

Texte par

Lonelyplanet.com (traduit de l'anglais par Charlotte Connan de Vries) )

Mis à jour le : 31 août 2020

Carte

Les points forts de l’Italie ne se limitent pas à ses galeries, sa mode et ses restaurants. Ce pays est un chef-d’œuvre de la nature, avec une diversité de paysages exceptionnelle. Des Alpes dans le Nord, avec ses lacs glacés, aux cratères enflammés et grottes aux eaux turquoise dans le Sud, vous trouverez autant de choses à faire qu’à admirer. 
 
N'oubliez pas de consulter les restrictions avant de prévoir un voyage et de respecter les recommandations gouvernementales.
 

La côte amalfitaine

La côte italienne la plus appréciée est une bande de terre captivante ; des montagnes qui plongent dans une mer d’un bleu crémeux, des falaises verticales de rochers escarpés, des villages blanchis par le soleil et des bois à la végétation luxuriante. Entre mer et ciel, les sentiers de montagne révèlent des panoramas divins sur la mer Tyrrhénienne. Certains vous soutiendront que la plus belle côte de la péninsule est celle de Cinque Terre en Ligurie, ou la Costa Viola en Calabrie, mais c’est la côte amalfitaine qui a inspiré de grands noms tels que Wagner et T.H. Lawrence, Tennessee Williams, Rudolf Noureev ou encore Gore Vidal.
 
Au-delà du bleu azur des mers et des piazzas photogéniques, la région abrite certains des plus grands hôtels et restaurants du pays. C’est aussi l’une des meilleures régions pour randonner, proposant des chemins bien balisés qui vous permettent d’échapper à la foule en admiration sur la côte.

samir-kharrat-1c6j-dxoq5g-unsplash.jpg

La ville de Catane avec une vue impressionnante du mont Etna en arrière-plan
  

Le Mont Etna

Désigné par les Grecs comme la « colonne qui soutient le ciel », le Mont Etna est un des volcans les plus actifs au monde, en plus d’être le plus grand d’Europe. Dans l’Antiquité, on pensait que le géant Tifone (Typhon) vivait dans son cratère et illuminait le ciel de feux spectaculaires. Ses 3326 m dominent la côte ionienne. Que vous vous y attaquiez à pied ou en 4x4 pour une visite guidée, l’ascension de cette bombe à retardement est récompensée par des vues imprenables et le frisson d’avoir tutoyé une montagne si menaçante.
 
Depuis 1987, le mont du volcan font partie d’un parc national, le Parco dell’Etna. S’étendant sur 581 km2 et regroupant quelques 21 communes, le parc brille par la diversité de ses paysages, des rudes pics enneigés aux déserts lunaires de lave noire sèche, en passant par des bois de bouleau et des vignobles abondants où est produit le vin DOC bien côté de la région.

matteo-grando-ulqnllx7cue-unsplash.jpg

Les pics escarpés des Dolomites au-dessus de Santa Madalena dans le Val di Funes

Les Dolomites

En parcourant le monde, vous trouverez bien des montagnes plus hautes, plus imposantes, plus riches géologiquement, mais peu d’entre elles pourront rivaliser avec le côté romantique du granit aux teintes rosées des Dolomites. C’est peut-être dû à leurs sommets tranchants et accidentés, ou au tapis de fleurs sauvages bariolées au printemps, ou bien au fait qu’elles abritent les légendes des ladins. Ou encore à l’attrait magnétique de l’argent, de la classe et du charme de la station de ski la plus mythique d’Italie, Cortina d’Ampezzo, ou la curiosité linguistique du village de montagne de Sappada, digne de cartes postales. Quelle que soit la raison, cette petite région du nord de l’Italie saura vous séduire et vous étourdir.
 
De toute l’Europe, on y accourt en hiver pour ses hébergements accueillants et confortables, son environnement naturel sublime et son réseau de ski très étendu et bien coordonné. Venez skier sur les pistes ou faire du ski de fond, du snowboard, ou préparez-vous pour le sci alpinismo (un mélange de ski et d’alpinisme fort en adrénaline), le hors-piste et toute une série de sports d’hiver extrêmes, dont certains se pratiquent sur le légendaire circuit de Sella Ronda. C’est également une destination de rêve en été pour ses excellents sentiers de randonnée, de superbes panorama et beaucoup d’air frais et parfumé.

jef-willemyns-eeyafnapt0e-unsplash.jpg

Maisons sur les bords du Lac de Côme, par une belle journée d’été

Lago di Como

Si cela convient aux Clooney et aux Obama en vacances, ça conviendra aux simples mortels. Niché dans l’ombre des Alpes rhétiques, l’éblouissant lac de Côme est le lac le plus spectaculaire de Lombardie. Ses luxueuses villas Art Nouveau appartiennent à des grands noms du cinéma, des rois de la mode et des sheikhs arabes, et vous serez charmés par les jardins de la Villa Melzi d’Eril, la Villa Carlotta et la Villa Babianello où rosissent les camélias, les azalées et les rhododendrons en avril et en mai.
 
Pour un budget plus raisonnable, l’arrière-pays verdoyant de Côme promet des tas de randonnées aux paysages merveilleux. Le terrain montagneux offre de nombreuses occasions d’admirer le lac et les villes environnantes depuis très haut. Accueillant bien moins de visiteurs que le lac Majeur ou le lac de Garde, le lac de Côme et la région qui l’entoure offrent aux voyageurs la chance d’avoir une vraie sensation de découverte.

daniele-franchi-_wrwomwtlrg-unsplash.jpg

Le Parc national des Abruzzes est une zone protégée de 440km2

Parco Nazionale d’Abruzzo, Lazio e Molise

Le Parc National des Abruzzes est le deuxième parc créé en Italie, et l’un des plus riches écologiquement. Établi par arrêté royal en 1923, ce n’était à l’époque qu’une modeste réserve de 5 km2 qui, petit à petit, est devenue la zone protégée de 440 km2 que l’on connaît aujourd’hui. Son évolution n’a pas été facile. Le parc fut temporairement aboli en 1933 par le gouvernement de Mussolini. Il fut rétabli en 1950, mais dut faire face aux menaces des constructions immobilières et routières et des stations de ski.
 
Le parc a réussi à conserver sa place du mouvement de conservation en Italie, en réintroduisant et protégeant des animaux sauvages comme le chamois des Abruzzes, le loup des Apennins, le lynx, le cerf et le plus remarquable d’entre eux, l’ours marsicain ; le parc constitue, en Italie, l’enclave comptant le plus grand nombre d’animaux de cette espèce menacée.
 
Aujourd’hui, le parc s’étend sur trois régions, et est recouvert pour moitié d’une épaisse forêt. Grâce à sa longue histoire, il reçoit chaque année plus de visiteurs que les autres parcs : environ deux millions.

 



Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies