1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Préparer son voyage dans les Cinque Terre, merveilles de l’Italie
Idées de voyage

Préparer son voyage dans les Cinque Terre, merveilles de l’Italie

Texte par

Donna Wheeler (traduit de l'anglais par Yann Champion)

Mis à jour le : 8 octobre 2019

Carte

Si la Riviera italienne ne manque pas de côtes sauvages et de localités romantiques, les cinq villages de pêcheurs qui forment les Cinque Terre en sont la destination la plus emblématique. Les cinq villages ne sont certes plus les hameaux isolés qu’ils étaient autrefois, mais il s’en dégage toujours un sentiment d’isolement et d’authenticité, accentué par la rareté des routes, l’architecture magnifiquement préservée et un ensemble de sentiers spectaculaires, qui sillonnent les montagnes et longent les côtes.

Comment se rendre dans les Cinque Terre ?

Nichés dans une région particulièrement montagneuse, à l’extrémité est de la Riviera italienne, les villages des Cinque Terre (prononcez tchin-koué ter-ré, en faisant rouler le “r”) ont été façonnés par leur profond isolement. Aujourd’hui, l’admirable caractère sauvage de la région constitue encore un obstacle en matière d’accessibilité.
Le moyen le plus simple d’y accéder et de circuler entre les différents villages est de prendre le train. Une voie ferrée qui court le long de la côte ouest italienne relie les cinq villages à Gênes, Pise et Rome. Les aéroports les plus proches sont ceux de Gênes et de Pise. Pour se rendre dans les Cinque Terre en train depuis Milan, faites une correspondance à Gênes ; depuis Florence, changez de train à Pise.
D’un bon rapport qualité/prix, la Cinque Terre Card couvre tous les trajets en train entre Levanto et La Spezia, et inclut les droits de randonnée.

cinque-terre-boat_cs.jpg

Promenade en bateau à proximité des Cinque Terre

Tous les villages sont accessibles en voiture, mais il faut des nerfs d’acier pour aborder les routes étroites et sinueuses en bord de falaise, ainsi qu’une bourse bien remplie pour payer le parking. Si vous êtes motorisé, il est plus sage de laisser votre voiture dans le village voisin de La Spezia : des parkings sécurisés se trouvent à la gare.
Arriver par bateau est une autre possibilité. De Pâques à septembre, des ferries effectuent la traversée entre Gênes, Portofino et Porto Venere. Et si vous souhaitez faire une entrée plus “chic”, vous pouvez même louer un yacht à l’un de ces ports.
 

Quelle durée pour mon séjour ?

Les Cinque Terre attirent par leur charme intemporel, et il impossible de leur faire justice en se contentant d’une excursion d’une journée. C’est le genre d’endroit qui mérite que l’on prenne son temps, que ce soit en se relaxant en bord de mer, un verre de vin à la main, à Vernazza, ou en reprenant son souffle, bercé par le chant des oiseaux, dans l’un des anciens sanctuaires perchés au sommet d’une falaise.

riomaggiore-houses_cs.jpg

Les maisons colorées de Riomaggiore

Un séjour de trois à quatre jours vous laissera suffisamment de temps pour visiter les cinq villages, explorer les moindres recoins du centre d’un village, et effectuer deux ou trois randonnées d’une demi-journée. Si le temps vous est compté, une simple escapade de deux jours vous permettra d’apprécier néanmoins le rythme nonchalant des villages au petit matin, en soirée et à minuit.
 

Où se loger ?

Les hébergements dans les Cinque Terre sont souvent chers, rapidement complets et dans l’ensemble assez quelconques. Il est donc intéressant de chercher quelque chose de spécial et de réserver très en avance.
Si votre budget est serré, vous aurez le choix entre d’excellentes options, comme l’authentique et très élégant La Mala, à Vernazza, le charmant Hotel La Spiaggia, en front de mer, à Monterosso, l’Hotel Marina Piccola, récemment rénové, ou l’Ostello 5 Terre, très bon marché, qui sont tous deux installés à Manarola. Et si vous désirez quelque chose de vraiment plus spécial, La Torretta Charme & Relax offre une vue extraordinaire, un service cinq-étoiles et des chambres luxueuses et somptueusement décorées.
Si vous décidez de vous contenter d’une échappée d’une journée, optez pour La Spezia, une ville assez importante, mais à l’ambiance décontractée. Bien plus proche de Gênes ou de Pise, elle n’est qu’à sept minutes de train du village le plus proche, Riomaggiore, et à environ 15-25 minutes de Monterosso, le village le plus éloigné. En outre, rentrer le soir à La Spezia pour profiter de ses bars animés, de ses assiettes copieuses et peu onéreuses de focaccia, de pâtes au pesto ou de poissons et fruits de mer est loin d’être un supplice...!

manarola_cs.jpg

La vue sur les falaises de Manarola est splendide...

Les cinq villages, du sud au nord

Riomaggiore

Riomaggiore est la première étape de bien des visites aux Cinque Terre. Les bâtisses aux murs décrépis dévalent les flancs d’un ravin escarpé jusqu’à un minuscule port. Au soleil couchant, leurs couleurs pastel s’illuminent et offrent l’un des spectacles les plus romantiques des Cinque Terre, dont on profitera idéalement depuis la mer. Au sommet d’un promontoire rocheux, surplombant la plage de galets, vous attend un jardin botanique doublé d’un centre d’observation ornithologique.

Manarola

Manarola est entouré de vignobles dont est issu le vin des Cinque Terre, le Sciacchetrà. La rue principale et la promenade en front de mer, très animées, restent bordées de bateaux de pêche et d’autres objets qui rappellent la vie quotidienne du village. Une courte randonnée permet de rejoindre Punta Bonfiglio, d’où se déploie une vue magnifique sur le village ; on y trouve aussi une aire de jeux et un restaurant / bar. L'endroit idéal pour faire la photo parfaite de Manarola et la poster sur Instagram...! 

Corniglia

Perché sur un promontoire rocheux à 100 m d’altitude et entouré de vigne, Corniglia est le seul village qui ne possède pas d’accès direct à la mer. Des marches raides et sinueuses mènent toutefois à une plage de galets ainsi qu’à la gare ferroviaire en front de mer, en contrebas. Le labyrinthe de rues tranquilles et de marches rejoint une large terrasse qui donne sur la mer, seul point de vue d’où l’on peut apercevoir (et photographier) les cinq villages à la fois.

vernazza-harbour_cs.jpg

Le pittoresque port de Vernazza

Vernazza

Le petit port de Vernazza a longtemps été la raison d’être du village, mais c’est surtout la Piazza Marconi, avec son amphithéâtre de maisons aux couleurs pastel face à la mer, qui conquiert tous les cœurs. De là, les caruggi, ruelles étroites emblématiques du village, s’élèvent presque à la verticale en un dédale d’escaliers et de terrasses minuscules, offrant de superbes vues sur la grande bleue à chaque tournant.

Monterosso

Monterosso est le seul village à posséder une véritable plage. En été, elle se remplit de transats et d’Italiens s’adonnant au farniente. Connu pour ses citronniers et ses gros anchois vendus directement sur les bateaux, il est le plus septentrional des villages.

monterosso-beach_cs.jpg

La plage sablonneuse de Monterosso

Randonnées dans les Cinque Terre

Des siècles durant, les sentiers de terre ont été le seul moyen de rejoindre les villages des Cinque Terre et, à ce titre, ils constituaient souvent leur seul lien avec le monde extérieur. Les randonnées s’y font en compagnie de la mer, mais elles offrent aussi de merveilleuses vues sur les fermes en terrasse et les forêts côtières.
La plupart des sentiers sont en mauvais état depuis les inondations de 2011 et tous sont sujets à des fermetures périodiques ou permanentes. Renseignez-vous toujours auprès du bureau du parc national des Cinque Terre avant de partir. Entre mai et septembre, les guides du parc organisent des randonnées guidées quotidiennes.

Le Sentiero Azzurro

Désigné sous le nom de sentier n°2 sur les cartes, le “sentier bleu”, ancien chemin muletier de 12 km, est le sentier le plus remarquable des Cinque Terre. Étroit et escarpé, il offre cependant des vues spectaculaires sur le paysage côtier. Toutes les parties actuellement accessibles du Sentiero Azzurro, de Monterosso à Corniglia, ne sont pas difficiles, mais il faut tout de même faire montre d’une certaine endurance. La section située entre Monterosso et Vernazza fait 3 km et se fait 2 heures, tandis que la partie allant de Vernazza à Cornigila, verdoyante et en altitude, fait 4 km et se parcourt généralement en 1 heure 30.

hiking-cinque-terre_cs.jpg

Vue depuis le sentier de randonnée ralliant Manarola

La fameuse Via dell’Amore (sentier des amoureux), qui court entre Riomagiorre et Manarola, et le Sentiero Azzurro, qui va de Manarola à Corniglia, sont actuellement fermés et devraient le rester encore un certain temps. Le sentier alternatif allant de Riomagiorre à Manarola via Beccara demande 1 heure et ne requiert aucune expérience (même s’il faut être assez agile pour grimper les quelque 600 marches). En revanche, seuls les randonneurs très expérimentés et bien équipés devraient s’attaquer à l’itinéraire secondaire actuel reliant Manarola à Corniglia via Volastra.

Le Sentiero Rosso

Les marcheurs chevronnés auront du mal à résister à l’attrait du légendaire Sentiero Rosso (sentier rouge), appelé aussi Sentiero di crinale (sentier de crête), indiqué par le n°1 sur les cartes. Comptez entre 9 heures et 12 heures pour parcourir l’itinéraire de 35 km, qui va de Porto Venere à Levanto, qui surplombe les villages des Cinque Terre. Le sentier est en grande partie plat et arboré, jalonné de nombreux bars et restaurants accueillants, mais sa longueur et ses difficultés variées font qu’il est bien moins prisé que le Sentiero Azzuro.

cinque-terre-view_cs.jpg

Le spectaculaire littoral des Cinque Terre

Randonnées des sanctuaires

Chaque village des Cinque Terre est associé à un sanctuaire perché sur la falaise et dominant la mer. Rejoindre ces anciennes retraites religieuses était autrefois considéré comme un acte de pénitence chez les catholiques, mais de nos jours, les randonnées qui traversent les vignes en terrasses et offrent des panoramas exceptionnels revêtent une signification beaucoup moins austère. La plupart des ces sentiers sont faciles, bien qu’abrupts, et demandent entre 20 minutes et 3 heures de marche (aller).
 

Conseils de voyage

  • Pensez à prendre une gourde d’eau, que vous pourrez remplir dans les fontaines des villages.

  • Pour un en-cas typiquement local, optez pour une friggitoria, friture servie dans un cône en papier.

  • Au restaurant, privilégiez le vin AOC des Cinque Terre, au goût sec et marqué. Vous vous régalerez et soutiendrez les vignerons de la région.

  • Si vous voulez marcher sans souffrir de la chaleur, programmez votre séjour en mai ou en septembre.

  • L’été, les Cinque Terre peuvent être prises d’assaut. Pour échapper aux foules, n’hésitez pas à partir à la découverte de certains des villages les moins visités des environs.

 



Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies