1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus beaux paysages d'outre-mer
Idées de voyage

Les plus beaux paysages d'outre-mer

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

La France d'outre-mer évoque des paysages de rêve. Il ne tient qu'à vous qu'ils deviennent réalité. Quittez la métropole et passez des vacances paradisiaques dans des décors naturels somptueux.

1. Parc provincial de la Rivière-Bleue (Nouvelle-Calédonie)

Des paysages d'une beauté sauvage attendent les visiteurs à seulement une demi-heure de route au sud de Nouméa en Nouvelle-Calédonie. Cette merveille de la nature calédonienne englobe une partie du lac de Yaté, un lac de retenue artificiel alimenté par la rivière Blanche et la rivière Bleue. Principal attrait : la Forêt Noyée. La vision de ces innombrables troncs dénudés qui émergent des eaux sombres de la rivière Bleue est inoubliable ; on se croirait dans un site préhistorique. Près des berges du lac, on a de bonnes chances d'approcher des couples de cagous, un oiseau de la famille des échassiers, l'emblème du Territoire.

2. La Soufrière (Guadeloupe)

Sa silhouette caractéristique en forme de dôme plissé aimante le regard. Au sud-est de Basse-Terre, ce joyau du parc national de la Guadeloupe ménage un panorama saisissant sur les Petites Antilles, du haut de ses 1 467 m. Ce volcan est actif : en l'approchant par un sentier, on aperçoit des volutes et des fumerolles de soufre qui s'échappent d'un paysage entièrement minéral, d'aspect lunaire, contrastant avec la végétation d'un beau vert dense en contrebas. Le dôme est souvent dissimulé par la couverture nuageuse.

3. Atolls des Tuamotu (Polynésie française)

Difficile d'imaginer un univers offrant un dépaysement aussi radical que les Tuamotu en Polynésie Française. Chef-d'œuvre de la géologie, cet archipel se compose d'un chapelet de 77 atolls dispersés comme des confettis sur une zone océanique de 1 500 km de long et 500 de large. Ces étroites couronnes coralliennes, plantées de cocotiers, enserrent un lagon turquoise qui communique avec l'océan par des ouvertures appelées « passes ». Ici, pas le moindre relief ; on a l'impression d'être sur un radeau perdu au milieu de l'immensité océanique. Plusieurs atolls du nord de l'archipel sont mondialement réputés pour la plongée sous-marine.

4. Lagon Mahorais (Mayotte)

L'étincelant lagon de Mayotte se prête à toutes les découvertes. Un coup de cœur ! Sa largeur varie de 3 à 15 km et sa profondeur atteint par endroits −90 m. Il abrite quantité de secrets : criques et plages isolées, langues de sable blanc, constellations d'îlots, mangroves, patates de corail… Sous l'eau, il héberge une faune fascinante. Plusieurs espèces de dauphins, des tortues et des raies mantas s'y côtoient. Même les baleines à bosse y ont leurs habitudes pendant l'hiver austral. À bord d'un voilier, d'un kayak ou d'un bateau à moteur, l'exploration du lagon procure des souvenirs inoubliables.

5. Piton de la Fournaise (La Réunion)

Ne vous y fiez pas : ce monstre d'apparence assoupie est encore capable de rugir. Principale attraction de La Réunion, le piton de la Fournaise est toujours en activité, et ses phases d'éruption constituent un spectacle inoubliable. Par chance, cette curiosité de la nature est facilement accessible, puisque l'on peut rejoindre le rebord du cratère en marchant sur de la lave solidifiée, dans un décor d'allure lunaire qui tranche avec le reste de l'île, à la végétation luxuriante et aux cours d'eau omniprésents.

6. Péninsule de la Caravelle (Martinique)

Cette langue de terre de 10 km qui s'élance dans l'Atlantique offre un cocktail de paysages d'une incroyable diversité. Pour mieux les apprécier, oubliez la voiture et faites le tour de la péninsule en empruntant un sentier littoral balisé. L'itinéraire, facile, traverse des forêts semi-sèches (gommier, raisinier) et des zones de mangroves. Par endroits, la côte rocheuse battue par les vagues a des airs de Bretagne. Pour profiter d'un point de vue exceptionnel sur toute la côte est de l'île de la Martinique, empruntez la bifurcation qui mène à un phare.

7. Île des Pins (Nouvelle-Calédonie)

Étape touristique au charme magique, l'île des Pins réunit tous les ingrédients du rêve tropical, à seulement 60 km de Nouméa. Cette île ronde possède un plateau central colonisé par une végétation éparse, entouré d'un vaste lagon scintillant, lui-même cerclé par une grappe d'îlots plantés de pins colonnaires (d'où le nom de l'île). Le littoral est creusé de jolies baies abritées et de plages de sable blanc idéales pour l'observation sous-marine et le farniente. Sur l'île, la présence de grottes calcaires dans lesquelles on peut s'avancer ajoute une note d'aventure.

8. Lac Lalolalo (Wallis)

Incroyable ! Vu du ciel, ce lac de forme parfaitement circulaire, dont les eaux bleu profond tranchent avec le vert émeraude de la végétation tropicale qui l'entoure, ressemble à une soucoupe volante. Il est bordé d'imposantes falaises calcaires d'une hauteur de 30 m. Le site et ses abords étant tabu (sacrés), il est interdit de couper la forêt aux alentours, ce qui en fait un sanctuaire pour plusieurs espèces d'oiseaux. Selon les habitants de l'île, les Américains se seraient débarrassé de matériel militaire dans le lac à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

9. Forêt Amazonienne (Guyane)

Une forêt impénétrable traversée du nord au sud par un long fleuve sombre, le Maroni : voici le profil géographique de la Guyane. Le fleuve rend possible l'exploration de cet « enfer vert » (90% du territoire), un monde à part fascinant, réputé pour sa biodiversité. Vivez une aventure palpitante à bord d'une pirogue et enfoncez-vous dans la jungle en suivant un layon (sentier), en compagnie d'un guide qui vous livrera tous les secrets de ce surprenant monde végétal et animal – insectes, mammifères, oiseaux, reptiles. Le soir, on bivouaque à l'abri d'un carbet (l'habitat traditionnel des Amérindiens, avec un toit en feuilles de palmier), sur les berges du fleuve.

10. Archipel des Marquises (Polynésie française)

Les Marquises se distinguent complètement des autres archipels de Polynésie française. Géologiquement plus jeunes, ces îles volcaniques ne sont protégées par aucun lagon ni barrière de corail. Leurs masses basaltiques sont directement livrées aux houles océaniques, ce qui leur donne un aspect mystérieux, comme des palais de contes de fées posés sur l'indigo du Pacifique. Leur relief est incroyablement tourmenté : des pics aussi fins que des lames de couteau s'élancent vers le ciel, des falaises abruptes sont battues par les flots et des vallées encaissées zébrées de cascades débouchent sur des baies échancrées. Un cadre magique pour la randonnée pédestre et les balades à cheval.

evaneos